Coupe de France

Loïc Dufau (Le Puy) : "Tout est jouable"

vendredi 5 mars 2021 - 11:10 - Richard LOYANT
Loïc Dufau Le Puy Foot

Riche de ses expériences en Coupe, jusqu’à une demi-finale avec le GFC Ajaccio en 2012, le capitaine du Puy Foot 43 Auvergne (N2) raconte comment son équipe aborde le 16e de finale face au FC Lorient (L1).

Il aura 32 ans le 15 mars et a déjà un long parcours. Lancé enfant puis adolescent par de grands clubs (Olympique de Marseille, AS Monaco), il l’a fructifié adulte à des échelons inférieurs. Marseillais de naissance et Auvergnat d’adoption, Loïc Dufau nourrit un appétit particulier pour la Coupe de France. 

Plus ancien au club, le capitaine est le seul parmi ses coéquipiers à avoir disputé les quatre 32es consécutifs du Puy F43A et à s’être hissé jusqu’en demi-finale avec un club de National, le GFC Ajaccio, en 2012. Posé dans sa maison après l’entraînement du jour, le milieu aborde avec recul le 16e qui attend sa formation de National 2 face au FC Lorient (Ligue 1), ce samedi 6 mars.

 LE COUPERET DES 32es DE FINALE 

Un cap enfin franchi

"Cela faisait trois ans que l’on échouait aux portes des 16es. On en a perdu deux aux tirs au but [1-1, 4 tab 2 en 2018 contre l’US Colomiers, N2 ; 1-1, 3 tab 1 en 2020 contre le FC Limonest, N3]. Cela s’est encore joué dans cet exercice, une série que l’on a cette fois très bien négociée [0-0, 5 tab 4 face au FC Chamalières, N2]. J’ai voulu changer et tirer le premier pour montrer la bonne voie. Je l’ai réussi et les collègues ont ensuite tous marqué. Notre gardien David Oberhauser a aussi réalisé de supers arrêts et a été très fort aux tirs au but. Tout cela nous a permis de passer enfin ce cap. Maintenant, on ne veut plus s’arrêter".

Concentré avec de frapper le premier tir au but contre Chamalières en 32es de finale (photo Sébastien Ricou/LPF43A).

 LE CHARME DE LA COUPE  

Mêler humilité et détermination 

"C’est la seule compétition réunissant amateurs et professionnels, avec ce charme que toute équipe y participant rêve de rencontrer une Ligue 1, l’élite du football français. Quand on a l’occasion de jouer de tels matches, le « petit » veut toujours « taper le gros ». C’est ce que l’on va essayer. Hormis au tour précédent contre une équipe de notre championnat, on a jusqu’ici toujours été le « gros ». On a abordé chaque rencontre – le coach nous le rappelait suffisamment – avec humilité mais aussi détermination. Dans la préparation, on se sert des matches où l’on a galéré face à des équipes de divisions inférieures, comme contre Feurs où l’on est passé aux tirs au but".

Le parcours du Puy Foot 43 Auvergne

4e tour : US Brioude (R2) - Le Puy F43A 0-3
5e tour : US Issoire (R2) - Le Puy F43A 0-2
6e tour : Le Puy F43A - Velay FC (N3) 3-0 (forfait)
7e tour : Le Puy F43A - FC Aurillac-Arpajon (N3) 4-2
8e tour : US Feurs (R1) - Le Puy F43A 0-0, 3 t.a.b. 4
32es de finale : Le Puy F43A - FC Chamalières (N2) 0-0, 5 t.a.b. 4
16es de finale : Le Puy F43A - FC Lorient (L1), samedi 6 mars (16h30, en direct sur Eurosport 2).

 SES ÉPOPÉES EN COUPE DE FRANCE 

Fantastique avec le Gazélec

"Celle de 2012 avec le GFC Ajaccio a été fantastique d’autant que la même année, on monte en Ligue 2. On est éliminé en demi par l’OL (0-4) après un quart fabuleux devant Montpellier (1-0). Lors de l’autre avec Le Poiré-sur-Vie en 2015, j’égalise en 8es contre Auxerre (L2) mais cela ne suffit pas pour passer (1-1, 5 tab 6). Elle m’a moins marqué que celle avec le Gazélec, où l’on avait sorti beaucoup d’équipes de niveau supérieur [Toulouse FC, ES Troyes AC, Montpellier HSC] devant un public incroyable, à fond derrière nous et qui nous a galvanisé. C’est peut-être ce qui va nous manquer cette année mais on doit avoir assez de motivation pour faire comme si le stade était plein".

Après la qualification en quarts de finale (1-0) face au Montpellier HSC (L1), en 2012 avec le GFC Ajaccio (photo Pascal Pochard Casabianca/AFP).

 LA TRANSMISSION DE L’EXPÉRIENCE 

Il faut d’abord y croire

"La N2 est pour l’instant le plus haut niveau où ont évolué nos jeunes joueurs. Un match comme celui-ci peut leur amener un peu de pression. Alors nous, les anciens, on leur raconte nos parcours. J’essaye de leur inculquer la grinta et leur faire comprendre que l’on peut passer face à des équipes qui, sur le papier, nous sont bien supérieures. Je leur parle notamment de l’épopée où l’on a battu le Toulouse de Moussa Sissoko et Wissam Ben Yedder puis le Montpellier d’Olivier Giroud, Rémy Cabella et Mapou Yanga-Mbiwa pour leur expliquer que sur un match, tout est jouable. C’est la magie de cette compétition, d’autant plus cette année sans les prolongations".

 LES FORCES DU PUY 

Un bel équilibre d’équipe

"Il y a eu un gros renouvellement d’effectif, avec un beau mélange de joueurs d’expérience et de jeunes très motivés. On est invaincu cette saison, même si l’on n’a pas joué énormément. Cela parle quand même, avec des matches où l’on a été mené et où l’on a su revenir. Notre défense et notre gardien prennent peu de buts, c’est l’un de nos points forts. Et on a des joueurs devant capables de faire la différence à tout moment. Alexy Bosetti a une centaine de matches en Ligue 1 et connait ces rendez-vous. On est plusieurs autres à avoir joué au-dessus : Rafik Boujedra (L2), Saâd Trabelsi (L1), Kévin Perrot (L2), David Oberhauser (L1 et L2)… On sait ce qui nous attend face à une Ligue 1. On va amener les plus jeunes à être à la hauteur de l'événement et on sait qu’ils vont y arriver".

À la tête d’une équipe invaincue cette saison, troisième du groupe D de National 2 (photo Sébastien Ricou/LPF43A). 

Loïc Dufau en bref

Né le : 15 mars 1989 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Parcours joueur : Olympique de Marseille (août 1995-août 1999), Vivaux-Marronniers Sports (septembre 1999-juin 2003), AS Monaco (juillet 2003-août 2009), SO Cassis Carnoux (septembre 2009-juin 2010), AS Monaco (juillet 2010-juillet 2011), GFC Ajaccio (août 2011-juin 2013), Vendée Poirée-sur-Vie Football (juillet 2013-juin 2015), PFC Lokomotiv Plovdiv (Bulgarie, juillet 2015-janvier 2016), SC Toulon (juillet 2016-décembre 2016), CS Sedan Ardennes (janvier 2017-juin 2017), Le Puy Foot 43A (depuis juillet 2017).
Parcours Coupe de France : demi-finale 2012 (GFC Ajaccio), 8e de finale 2015 (Vendée Poirée-sur-Vie Football), 16e de finale 2021 (Le Puy F43A), 32es de finale 2018, 2019 et 2020 (Le Puy Foot 43A).

À lire aussi :

Le programme des 16es de finale
Les résultats des 32es de finale

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo