ÉQUIPE DE FRANCE FUTSAL

Pierre Jacky : "Ils sauront rebondir"

vendredi 9 avril 2021 - 21:54 - REDACTION
Equipe de France Futsal

Après la défaite des Bleus en Géorgie (3-2) vendredi et l'élimination de l'Euro 2022, le sélectionneur est convaincu que son équipe saura tirer les leçons de cette expérience pour battre l'Arménie mercredi prochain et continuer à progresser.

« Quel est votre premier sentiment après cette rencontre ?
C’est forcément une très grosse déception puisqu’en début de compétition, la qualification était notre souhait, notre ambition, notre objectif annoncé. Je suis déçu pour mes joueurs parce que ce match avait des allures du Croatie-France de 2017 où on s’était qualifié pour l’Euro 2018 en gagnant 5-4 là-bas. Peu de gens nous voyaient le faire et on l’a fait et aujourd’hui on avait le même espoir mais cela ne s’est pas terminé de la même façon.

Comment analysez-vous cette défaite ?
Aujourd’hui, on prend trois buts sur coups de pieds arrêtés donc la lacune était à ce niveau-là. On a également fait preuve de manque de réalisme, j’en veux pour preuve en deuxième mi-temps le fait de taper, en cinq minutes, cinq fois sur les poteaux ou sur la barre ce qui nous aurait bien remis en selle. Après il faut saluer la qualité des joueurs en face, spécialement les Brésiliens qui ont fait la différence et qui ont fait un gros match. Je pense que des matchs comme celui là serviront à l’avenir. On a été un peu naïfs sur certaines actions. Ils ont su casser nos temps forts, utiliser parfois des moyens un peu à la limite qui font aussi partie du haut niveau international et qui ne font pas encore partie du bagage de mes joueurs, ni d’ailleurs de nos matches de D1. Je suis persuadé que tous ces petits détails qui font souvent basculer des rencontres, on les intégrera à l’avenir. C’est l’expérience.

Les Bleus vont devoir faire bloc pour se relancer après cette déception (photo Pauline CARRÉ/APL/FFF).

Quel objectif pouvez-vous vous fixer pour le dernier match ?
Il faut être digne de l’Équipe de France, digne de porter de ce maillot. Mes joueurs n’ont jamais lâché. Je n’ai pas souvenir ces dernières années que cette génération ait baissé la tête et je suis persuadé qu’au-delà de la déception ils sauront rebondir même si la qualification n’est plus d’actualité. Il y a quand même la troisième place qui, certes, n’est pas qualificative mais qui donne des points FIFA et qui permettra sûrement dans les années à venir de continuer à être directement qualifié au tour Élite sans passer par le tour préliminaire, on a fait un gros boulot ces dernières années pour sortir de ce tour préliminaire désormais systématiquement et il faut continuer à en profiter car cela change beaucoup de choses. Symboliquement, on n’a pas encore gagné dans ce groupe, on ne compte que deux nuls ce qui n’était, évidemment, pas dans nos prévisions. La moindre des choses c’est d’essayer de gagner face à une équipe d’Arménie qui n’est pas la première venue et qui, avec les joueurs brésiliens qu’elle a actuellement, n’a rien à faire dans un quatrième chapeau de tirage. On a aura a cœur de conclure cette campagne par une victoire ».

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo