D1 FUTSAL

Sid Belhaj (ACCS) : « Des câlins dans le couloir mais… »

vendredi 30 avril 2021 - 08:11 - Claire GAILLARD
Sid Belhaj ACCS saison 2020-2021

Avant le choc en D1 Futsal opposant le leader Mouvaux Lille MF à son dauphin ACCS Asnières 92, samedi à 14 heures sur FFFtv, entretien croisé avec deux internationaux français Sid Belhaj et Kévin Ramirez.

Samedi, après le déjeuner, tous les regards seront tournés vers la Teddy-Riner Arena. À trois journées de la fin de la saison, ACCS Asnières-Villeneuve 92 accueille, à 14 heures, le leader Mouvaux Lille MF, qui le devance d’un point au classement dans un match en retard de la 17e journée. Une affiche aux allures de finale du championnat de D1 Futsal retransmise en direct sur FFFtv. Dans ces deux clubs évoluent neuf internationaux français. FFF.FR en a réuni deux, anciens coéquipiers à Asnières et amis, dans un face-à-face : Kévin Ramirez (Mouvaux) et Sid Belhaj (ACCS). Ils nous livrent les clés du match et évoquent leurs retrouvailles.

« Dans quel état d’esprit abordez-vous ce match ? 
Kévin Ramirez (Mouvaux Lille MF) : On est exactement là où on voulait être. Personne ne nous attendait à ce niveau de la compétition mais on avait confiance en nous. On est sereins, contents de ce qu’on a réalisé jusqu’à présent. On est invaincus (16 victoires, 2 nuls) et il nous reste quatre finales. Le vainqueur de ce match ne sera pas champion mais il aura fait un grand pas. Si ACCS l’emporte, ils auront deux points de plus que nous. Il restera trois journées avec des matches compliqués à l’extérieur pour eux. Si on gagne, on aura pris une sérieuse avance avec quatre points. Ils ont davantage la pression mais ils ont un avantage : celui de jouer à domicile.

Sid Belhaj (ACCS Asnières-Villeneuve 92) : C’est le tournant de la saison. L’équipe qui l’emportera va sûrement aller au bout et gagner ce titre. En cas de succès samedi, je vois mal comment à trois journées de la fin du championnat, on pourrait le perdre et pareil pour Mouvaux. On a besoin d’une victoire. De leur côté, un match nul leur suffit pour conserver un point d’avance. C’est la finale de la saison.


La joie de Kévin Ramirez (assis à gauche) et ses coéquipiers de Mouvaux (photo Facebook Mouvaux Lille MF).

Mouvaux, leader mais outsider, face à ACCS, dauphin mais favori ? 
K. Ramirez : Clairement, en début de saison, ils étaient favoris. On est leaders parce qu’on travaille beaucoup et que le club se structure. Le titre n’était peut-être pas l’objectif cette saison. C’était davantage un objectif d’ici deux ou trois ans car on est en train de construire une équipe pour le futur mais on va tout donner. On est sereins, confiants et très contents d’être à ce niveau-là.

S. Belhaj : Lors de l’entame de la saison, on était favoris pour le titre. Force est de constater qu’ils ont tenu la cadence et surtout qu’ils ont réalisé une superbe prestation lors du match aller (4-2, le 20 janvier). Ils nous ont vraiment fait du mal, ils ont été bien meilleurs que nous. Sur l’ensemble de la saison, on reste favoris mais de peu. On se méfie.  

Ce sera un plaisir de jouer contre eux et… d’aller gagner le titre là-bas !

Kévin Ramirez, joueur de Mouvaux Lille MF


Quelles seront les clés de cette rencontre ? 
K. Ramirez : C’est un match qu’il faut jouer avec la tête. Ces affiches sont comme des play-offs ou une finale. Il faudra être costauds, mettre de l’intensité, imposer notre rythme et notre style de jeu. On a réussi à le faire depuis le début de la saison. Le coach nous a inculqué son style et ses principes. Il faudra assumer, avoir la balle et ne pas subir car leur terrain est compliqué. ACCS, la meilleure attaque ? Moi, je suis défenseur, leur efficacité ne me fait pas du tout peur. Je les connais bien, j’ai joué là-bas pendant trois ans. Il faudra être sérieux, concentrés et rigoureux. Lors du match aller, on était nettement supérieurs. On doit reproduire une prestation du même niveau même si ce sera plus compliqué chez eux. ACCS est obligé de gagner mais nous, on vient chercher un résultat.


Sid Belhaj (1er rang, 2ème en partant de la droite) et l'équipe d'ACCS Asnières-Villeneuve 92 avant la rencontre de D1 face à Paris ACASA (photo Antoine KREMER / FFF).

S. Belhaj : Il ne faudra pas refaire les mêmes erreurs qu’au match aller. On devra être beaucoup plus agressifs. Ça va se jouer dans l’impact et les duels. Mouvaux et ACCS sont deux équipes qui ont beaucoup d’expérience et qui, tactiquement comme techniquement, sont très bonnes. Ça va se jouer à l’envie. À l’aller, c’est comme ça qu’ils nous ont fait mal. L’équipe qui a le plus envie gagnera. Je pense qu’on a plus de qualités donc si on met l’impact qu’il faut et qu’on remporte les duels, on a de grandes chances de l’emporter. La meilleure attaque ? Notre équipe a énormément de qualités et d’expérience mais on a vu lors du match aller que les qualités comptent peu si elles ne s’accompagnent pas de l’agressivité et de l’envie nécessaires. On marque beaucoup de buts mais on en encaisse pas mal ces derniers temps, il va donc falloir faire attention à ça. Et démontrer une autre attitude qu’au match aller.

Vous allez retrouver des visages familiers avec des potes en face…
K. Ramirez : Beaucoup d’internationaux français, d’anciens coéquipiers, des amis, mon ancien gymnase où j’ai passé trois ans… Ce sera un plaisir de jouer contre eux et… d’aller gagner le titre là-bas !

S. Belhaj : C’est un match particulier où tout le monde se connaît mais c’est aussi valable dans le futsal français en général ! C’est un petit monde, encore plus quand on retrouve des gens proches ou avec lesquels on évolue en sélection. Ça va être de belles retrouvailles. On va se faire des câlins dans le couloir mais sur le terrain, il n’y aura pas de cadeau (rires) !


Sid Belhaj et Kévin Ramirez lors de France-Russie en mars 2021 (photo Archives FFF).

Avez-vous quelque chose à vous dire l’un à l’autre ? 
S. Belhaj : Kévin, tu sais que l’équipe qui va l’emporter a de grandes chances d’être championne donc tiens-toi prêt pour ce match ! Ça va être un beau spectacle pour ceux qui vont le regarder.

K. Ramirez : DJ Cosmic (rires). Seul Sid peut comprendre. C’est un surnom, un code entre nous.

S. Belhaj : (il rigole) C’est une petite anecdote liée à l’Équipe de France. On est proches avec Kévin et Abdessamad (Mohammed, son coéquipier à ACCS). Cela fait référence à des moments de vie qu’on partage en sélection.

K. Ramirez : Que le public prenne du plaisir en regardant le match. On va essayer de continuer à promouvoir le futsal français. Rendez-vous sur FFFtv samedi à 14 heures ! »

Suivez le match sur FFFtv, samedi à 14 heures 

Le calendrier de Mouvaux et d’ACCS

Samedi 15 mai (20e journée)

  • Garges Djibson – ACCS Asnières-Villeneuve 92
  • Paris ACASA – Mouvaux Lille MF

Samedi 29 mai (21e journée)

  • Toulon Élite Futsal – ACCS Asnières-Villeneuve 92
  • Mouvaux Lille MF – FC Chavanoz

Samedi 5 juin (22e journée)

  • Hérouville Futsal – Mouvaux Lille MF
  • ACCS Asnières-Villeneuve 92 – Nantes Métropole
fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo