ÉQUIPE DE FRANCE FÉMININE

Corinne Diacre : "Un statut à assumer"

vendredi 30 avril 2021 - 16:33 - REDACTION
Corinne Diacre entraînement 18 février 2021

La sélectionneure nationale a réagi après le tirage au sort des éliminatoires européens de la Coupe du monde féminine 2023 de la FIFA, ce midi. Les Bleues affronteront l'Estonie, la Grèce, le Kazakhstan, la Slovénie et le Pays de Galles.

"Quelles sont vos premières impressions après ce tirage ? 
Tout d’abord, je suis très contente de revivre ces sensations liées aux grandes compétitions. La situation est un peu particulière car nous allons commencer les éliminatoires avant de jouer l’Euro mais nous allons nous adapter et prendre les échéances une par une. Je suis plutôt satisfaite de ce tirage. Après, il faudra bien entendu se méfier du Pays de Galles, en nette progression ces dernières années, et plus généralement de tous les adversaires qui voudront nécessairement décrocher un résultat face à nous. Les matches faciles n’existent pas.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur les adversaires de ce groupe I ? 
Nous retrouvons le Kazakhstan, que nous avons rencontré très récemment dans le cadre des qualifications à l’Euro 2022, mais nous allons aussi affronter quatre nations que l’Équipe de France n’a pas joué depuis longtemps. La dernière confrontation face à la Grèce remonte à 2016, celle face au Pays de Galles à 2012, face à l’Estonie à 2010 et enfin face à la Slovénie à 2007. Il sera intéressant de rencontrer à nouveau ces équipes qui ont évolué et grandi en même temps que la discipline.

Quel sera votre objectif pour ces qualifications ? 
Évidemment, notre statut est celui de favorites et nous devrons l’assumer en allant chercher la première place de ce groupe I."

Le tirage au sort

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo