NATIONAL

J33 : le SC Bastia champion

lundi 10 mai 2021 - 23:25 - Philippe MAYEN
National

La 33e journée de National disputée ce lundi 10 mai a permis au SC Bastia de décrocher le titre de champion grâce à un succès à Quevilly Rouen (1-0). Vainqueur à Saint-Brieuc (2-3), le FC Villefranche a fait un grand pas vers le barrage d'accession.

Le sacre du SC Bastia devant Quevilly Rouen, un chassé-croisé à distance et à suspense entre le FC Villefranche et Le Mans FC pour la troisième marche du podium, une pluie de buts : le spectacle a été au rendez-vous de l'avant-dernière journée du championnat National qui a pratiquement livré tous ses secrets avant l'ultime étape du samedi 15 mai prochain. 

Le titre est donc tombé dans l'escarcelle du SC Bastia, champion pour la deuxième fois de son histoire (2011, 2021). Les Corses se sont imposés à Quevilly Rouen (1-0) dans le match au sommet de cette fin de saison. Promu en début d'exercice, le Sporting ajoute ainsi un trophée à son accession en Ligue 2. 

La place de barragiste a désormais toutes chances de revenir au FC Villefranche. Vainqueurs à l'arraché à Saint-Brieuc (2-3), les Caladois possèdent trois longueurs d'avance sur Le Mans FC, contraint au partage des points au SO Cholet (2-2) alors que le succès semblait lui sourire. Ils recevront le SC Lyon (18e) samedi prochain alors que les Manceaux accueilleront le FC Annecy, avec leur destin en main.

Tout est joué enfin pour les quatre dernières places, promises à l'US Boulogne, à l'US Créteil Lusitanos, au FC Bastia Borgo et au SC Lyon. Seul l'ordre peut encore changer. 

2
victoires pour le SC Bastia face à Quevilly Rouen cette saison (2-1 et 1-0)
54 et 27
Le SC Bastia cumule meilleure attaque et meilleure défense après 33 journées
31
buts inscrits lors des 9 matches de cette soirée, soit 3,4 buts par match.

LES RÉSULTATS

BASTIA REMPORTE LA "FINALE" A QRM

Mathieu Chabert a tenu sa promesse. Quelques heures après avoir officiellement conduit son équipe en Ligue 2, l'entraîneur du SC Bastia avait annoncé que son équipe irait conquérir le titre de National à Quevilly Rouen, son rival. Les Corses l'ont en effet emporté en "champions" au stade Robert-Diochon, maîtrisant cette "finale" qu'ils abordaient avec deux points d'avance. Le sacre insulaire a pris forme à la 65e minute de jeu : un corner tiré de la droite par Sébastien Salles-Lamonge, prolongé de la tête au premier poteau par Florian Raspentino et repris victorieusement de la tête par Julien Le Cardinal oublié au second poteau (0-1) ! Si Andrew Jung a touché le poteau en début de rencontre, QRM n'a pas semblé réellement en mesure de contester cette seconde victoire bastiaise après celle du match aller (2-1). 

 

VILLEFRANCHE, C'EST FOU

Les supporters du FC Villefranche ont sans doute vécu une soirée éprouvante pour les nerfs, au rythme de l'évolution du score de leur équipe en déplacement au Stade Briochin, et de son duel à distance pour la troisième place avec Le Mans FC, en voyage au SO Cholet de son côté.
En avance au repos grâce à un but de Désiré Segbe (0-1, 19e), les Rhodaniens ont concédé une égalisation sur une tête de Benjamin Angoua (1-1, 57e). Pas le temps de douter, Paul-Arnold Garita leur redonnait l'avantage deux minutes plus tard (1-2, 59e). Nouvelle frayeur en fin de partie avec un second retour briochin signé Nakibou Aboubakari (2-2, 87e). Mais encore insuffisant pour abattre des Caladois, victorieux à l'énergie sur une reprise de Romain Fleurier dans le temps additionnel (2-2, 90e + 1). Fou ! 

 

LE MANS, K.O AU BOUT

Les Manceaux doivent encore se demander comment la victoire a bien pu leur échapper sur la pelouse synhétique du SC Cholet, eux qui ont mené deux fois au score et qui surtout étaient encore en tête au tableau d'affichage avant la 95e minute... Ce match avait ainsi bien commencé pour les Sarthois, Jean-Philippe Krasso trouvant l'ouverture dès la 8e minute (0-1). Ils ont ensuite bien négocié une égalisation surprise du SOC par Julien Maggiotti (1-1, 79e) en reprenant l'avantage immédiatement par Durel Avounu sur l'engagement (1-2, 80e). Mais les dernières secondes ont été fatales aux joueurs de Didier Ollé-Nicolle, pris en défaut sur une ultime attaque choletaise conclue  par Yankuba Jarju (2-2, 90e + 5). 

 

ANNECY FINIT LE TRAVAIL

Le FC Annecy peut souffler et savourer le travail réalisé ces trois derniers mois. Sa large victoire à domicile sur l'US Boulogne (4-0), qui le menaçait au classement, garantit aux Hauts-Savoyards leur maintien en National. Les joueurs de Jean-Yves Chay ont parachevé leur remontée spectaculaire depuis la dernière place avec quatre buts de Migouel Alfaréla (6e), Romain Spano (22e, 71e) et Alexandre Fillon (80e), face à des Boulonnais réduits à dix après l'expulsion de Balthazar Pierret en seconde période. 

10
La série de matches sans défaite du FC Annecy avec 6 victoires et 4 nuls, soit 22 points.

 

LE CLASSEMENT

LA DERNIÈRE JOURNÉE

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo