COUPE DE FRANCE

Rumilly Vallières quatrième de cordée

mercredi 12 mai 2021 - 21:00 - Philippe MAYEN
Coupe de France

Le GFA Rumilly Vallières est le quatrième club de National 2 à disputer une demi-finale de Coupe de France. Les Hauts-Savoyards affrontent l'AS Monaco jeudi soir (21h15).

Le Calais RUFC, le FC Montceau-Bourgogne, l'US Quevilly et maintenant le GFA Rumilly Vallières : ils sont quatre clubs de National 2 (quatrième niveau national) à s'être hissés en demi-finales de la Coupe de France dans toute l'histoire de la compétition. La rareté de la performance en souligne le caractère exceptionnel. 

Le club haut-savoyard, tombeur du Toulouse FC en quarts de finale, est donc venu compléter cette saison ce carré d'as amateur et rêve d'imiter Calais, le seul à avoir repoussé les limites de la logique jusqu'en finale.

En remportant leur demi-finale contre les Girondins de Bordeaux en 2000, les Calaisiens ont montré que rien n'était impossible. Leur exemple doit forcément inspirer le GFA Rumilly Vallières à l'heure d'affronter l'AS Monaco (21h15, en direct sur France 2 et Eurosport 2). Le match de leur vie... en espérant le suivant. 

Au cœur de la préparation du GFA Rumilly Vallières 

Dorian Lévêque : "Le respect s'arrête à 21h00" 

 

2000 - CALAIS À LA FOLIE

L'épopée 1999-2000 du Calais RUFC (CFA) reste évidemment la plus sensationnelle de l'histoire de la Coupe de France. Commencée au 4e tour contre Campagne-lès-Hesdin (D1 District, 10-0), elle se poursuit jusqu'au Stade de France pour une finale mémorable face au FC Nantes (L1) perdue 2 à 1. Soit un parcours de onze matches jalonné d'exploits contre quatre équipes pros : le LOSC Lille (D2) en 32es de finale (1-1, 7 tab 6), l'AS Cannes en 8es (D2, 1-1, 4 tab 1), le RC Strasbourg en quarts (D1, 2-1) et les Girondins de Bordeaux (D1) en demi-finale le 12 avril 2000 au stade Félix-Bollaert de Lens (3-1). Une rencontre folle, où tous les buts sont inscrits en prolongation, un par les Bordelais et trois par les Nordistes par Cédric Jandau (99e), Mathieu Millien (113e) et Mickaël Gérard (119e) qui éliminent les champions de France en titre devant plus de 38 000 spectateurs. 

Christophe Dugarry est à terre aux pieds de Jérôme Dutitre et Jocelyn Merlin, image symbolique de la qualification des Calaisiens aux dépens des Bordelais (photo François LO PRESTI/AFP).

 

2007 - MONTCEAU FAIT SON SHOW

Sept ans après Calais, le FC Montceau-Bourgogne (CFA) se hisse à son tour dans le dernier carré de la Coupe de France. Le cœur de toute la Saône-et-Loire bat au rythme des qualifications des Montcelliens qui créent une première surprise de taille en sortant les Girondins de Bordeaux (L1) en 8es de finale (2-2, 5 tab 4) puis récidivent en quarts de finale en écartant le RC Lens (L1, 1-0). Une troisième équipe de l'élite, le FC Sochaux, se présente en demi-finale, le 17 avril 2007. Mais les Doubiens font mentir le dicton "jamais deux sans trois" en l'emportant 2 à 0 au stade Jean-Laville de Gueugnon, ville voisine de Montceau. Ils brisent la résistance du FCMB et son rêve de finale en prolongation avec deux buts de Sébastien Grax (95e) et Jérôme Leroy (112e). 

Sami Ben Hassine, le Montcellien,  tente de se frayer un passage entre les Sochaliens Dusco Tosic et Karim Ziani (photo Jeff PACHOUD/AFP).

 

2010 - QUEVILLY PREND DATE

L'US Quevilly figure en bonne place au chapitre "exploits" de la Coupe de France. En 1968 déjà, le club normand (alors en D3) a rejoint les demi-finales en sortant l'OL (1-0), tenant du trophée en quarts. On l'y retrouve en 2010 après avoir disposé successivement d'Angers SCO (L2, 1-0), du Stade Rennais (L1, 1-0), un autre tenant, et de l'US Boulogne (L1, 3-1) aux tours précédents. Dernier obstacle avant la finale ? Le Paris SG, le 14 avril au stade Michel-d'Ornano de Caen. Les joueurs de Régis Bouard tiennent tête aux Parisiens jusqu'à la 51e minute et un but de Mevlüt Erding, le seul de cette rencontre qui laisse beaucoup de regrets aux pensionnaires de CFA. Montés en National, ils prendront leur revanche deux ans plus tard en s'offrant l'OM en demi-finale (3-2) en mars 2012.

Joris Collinet (USQ) à la lutte avec le Jérémy Clément (PSG). Dans cette demi-finale, les Parisiens auront le dernier mot (photo Thomas BREGARDIS/AFP).

 

2021 - RUMILLY VALLIÈRES DÉFIE MONACO

Mais oû s'arrêtera le GFA Rumilly Vallières ? Au pire, en demi-finale, ce qui constituera déjà une performance exceptionnelle pour le club amateur amateur, dans une saison forcément particulière pour le réprésentant de N2, privé de championnat depuis le mois d'octobre. Au mieux ? Le droit de rêver à une finale, les hommes de Fatsah Amghar l'ont gagné sur le terrain depuis le 4e tour (voir parcours ci-dessous), se jouant au passage du FC Annecy (N), du Puy Foot (N2) et surtout du Toulouse FC (L2) en quarts de finale (2-0). Il reste une marche à gravir, la plus haute de la saison, face à l'AS Monaco, actuellement quatrième de Ligue 1. Presque une montagne pour les Hauts-Savoyards. 

Le Toulouse FC est tombé dans le piège du GFA Rumilly en quarts de finale. Monaco est prévenu (photo Sébastien RICOU/APL).

Le parcours de Rumilly Vallières

4e tour : AS Divonnaise (R3) - GFA Rumilly Vallières 3-5
5e tour : Oyonnax PVFC (R3) - GFA Rumilly Vallières 0-1
6e tour : ES Manival (R2) - GFA Rumilly Vallières 0-3 (par forfait)
7e tour : FC Limonest Saint-Didier (National 3) - GFA Rumilly Vallières 0-0, 5 tab 6
8e tour : GFA Rumilly Vallières - AS Saint-Priest (National 3) 5-1
32es de finale : GFA Rumilly Vallières - AS Prix-les-Mézières (National 3) 0-0, 4 tab 2
16es de finale : GFA Rumilly Vallières - FC Annecy (National) 1-1, 6 tab 5
8es de finale : GFA Rumilly Vallières - Le Puy F43A (National 2) 4-0
Quarts de finale : GFA Rumilly Vallières - Toulouse FC (Ligue 2) 2-0

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo