COUPE DE FRANCE

Monaco met fin au rêve de Rumilly Vallières

jeudi 13 mai 2021 - 23:05 - Philippe MAYEN
Coupe de France

L'AS Monaco a rejoint le Paris SG en finale de la Coupe de France en éliminant (5-1) le GFA Rumilly Vallières (N2) ce jeudi 13 mai. La fin d'un parcours historique pour le club amateur haut-savoyard.

La finale de la 104e édition de la Coupe de France opposera le Paris Saint-Germain (L1) à l'AS Monaco (L1) le mercredi 19 mai prochain au Stade de France de Saint-Denis.

Au lendemain de la qualification des Parisiens au stade de la Mosson contre le Montpellier HSC (2-2 et 6 tirs au but à 5) lors de la première demi-finale, le club de la Principauté a obtenu à son tour son billet en mettant un terme à la belle aventure du GFA Rumilly Vallières (National 2) au parc des Sports d'Annecy.

La logique et la hiérarchie auront donc été respectées dans cette seconde demi-finale entre professionnels monégasques et amateurs hauts-savoyards, séparés par trois divisions. Rumilly Valllières ne rejoindra pas le Calais RUFC, seul club de quatrième niveau (CFA à l'époque) à s'être hissé en finale (2000). Mais le GFA a livré pendant quatre-vingt-dix minutes un match valeureux.

10
L'AS Monaco jouera la dixième finale de Coupe de France de son histoire, la première depuis 2010

Photo Sébastien RICOU/APL

LE MATCH

Cette finale dont ils rêvaient depuis leurs exploit face au Toulouse FC (L2) en quarts de finale (2-0), les joueurs de Fatsah Amghar y ont posé un pied pendant sept minutes.
Ils ont ainsi ouvert le score à la 20e minute sur un ballon récupéré près de la surface monénasque et parvenu dans les pieds de Joris Cottin : une passe en retrait vers Alexi Peuget qui, à l'entrée des seize mètres, déclenche une frappe du droit imparable pour Radoslaw Majecki, le gardien de l'ASM (1-0, 20e).
Mais le bonheur des Hauts-Savoyards a donc été éphémère. Sept minutes plus tard, sur un centre de Gelson Martins, le malheureux Arthur Bozon trompe son propre gardien de la tête et remet en salle les Monégasques (1-1, 27e). Un coup du sort très vite suivi d'un premier coup d'assomoir sur une tête victorieuse d'Aurélien Tchouameni à la réception d'un corner de Cesc Fabregas (1-2, 33e).

Aux commandes du score et du macth à la pause (2-1), l'ASM n'a eu ensuite aucune difficulté à conforter sa victoire face à un adversaire à la peine physiquement : un ballon piqué de Ben Yedder (3-1, 55e, photo principale), un coup franc pleine lucarne de Cecs Fabregas (4-1, 78e) et un plat du pied de près d'Aleksandr Golovin (5-1, 82e) lui ont offert une qualification pour le Stade de France attendue depuis onze ans.

L'international Espoir Aurélien Tchouameni célèbre son but (photo Sébastien RICOU/APL).

10
Avec dix buts, ces demi-finales de Coupe de France 2020-2021 ont établi un nouveau record en trente ans (9 buts en 2014).

LA RÉACTION

Fatsah Amghar (entraîneur du GFA Rumilly Vallières) : « On est déçus. Nous aurions pu faire douter un peu Monaco si nous avions pu garder plus longtemps notre but d'avance. Ce but contre notre camp arrive alors que nous ne sommes pas vraiment sous pression. Le deuxième but est rageant aussi car s'il y avait un domaine où l'on pouvait rivaliser avec les Monégasques c'était le domaine aérien. Mais je suis content de notre première mi-temps, elle a été de qualité. La seconde a été plus difficile, on a pêché physiquement. On a essayé de jouer notre foot mais on été sanctionnés sur des pertes de balle. En National 2 ça peut passer, à ce niveau-là on le paye cash. Le score est lourd, on aurait mérité un écart moins important. Mais je suis fier des joueurs, de notre prestation et d'être arrivé en demi-finale. Bonne chance à Monaco.»

Paris et Monaco pour une "belle"

Le Paris SG et l'AS Monaco se retrouvent pour la troisième fois en finale de la Coupe de France. Ils comptent un succès chacun : l'ASM s'est imposée 1 à 0 en 1985 au Parc des Princes grâce à un but de Bernard Genghini ; le PSG a pris sa revanche en 2010 au Stade de France en l'emportant 1 à 0 également sur un but de Guillaume Hoarau en prolongation.

 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo