ESPOIRS

Tchouaméni : « Différent de jouer pour son pays »

jeudi 27 mai 2021 - 14:15 - Vincent ORSINI
Aurélien Tchouaméni

Le milieu de terrain des Bleuets et de l'AS Monaco a répondu aux questions des journalistes ce jeudi 27 mai depuis le CNF Clairefontaine.

UNE ÉQUIPE DE RÊVE

« Du talent sur toutes les lignes »

« On a des joueurs talentueux au milieu de terrain mais aussi sur toutes les lignes. Il faut qu'on arrive à créer la plus belle alchimie possible pour être performant sur le terrain. Mais en effet, sur le papier ça laisse rêveur. Forcément il n'y a pas de hiérarchie établie, il y a une concurrence qui est là mais qui est saine. On veut tous jouer, bien sûr, mais ça se passe très bien entre nous, on montre tous nos qualités et ce sera au coach de faire son choix. »

QUATRE MONÉGASQUES

« On fait partie d'un collectif »

« C'est une bonne chose pour nous, ça montre qu'on a fait du beau travail avec notre club de l'AS Monaco, mais on se fond dans la masse. On connait tous les autres joueurs et on s'apprécie tous donc on fait partie d'un collectif, on ne reste pas entre nous. Des automatismes avec Youssouf (Fofana) ? C'est un atout oui, on a l'habitude de jouer ensemble au milieu, mais Maxence (Caqueret) a aussi l'habitude de jouer avec Houssem (Aouar) à Lyon. Rien n'est figé, ce sera au coach de faire ses choix. Il y a un peu de fatigue, on a joué tous les 3 jours et en fin de saison ça devient compliqué. Après on a une bonne grosse semaine entre la fin de la saison en club et le début de la compétition avec la sélection, ça va nous faire du bien. Et puis jouer pour son pays c'est différent que d'évoluer en club. » 

DÉJÀ UN CADRE 

« Apporter ma pierre à l'édifice »

« La première fois que je suis venu ici, je suis arrivé sur la pointe des pieds. Depuis il s'est passé pas mal de choses que ce soit en club ou en sélection. J'espère continuer d'apporter ma pierre à l'édifice pour aider notre équipe à gagner le titre. Même en dehors du terrain, je peux avoir un rôle. Si Youssouf (Fofana) connaissait déjà pas mal de personnes ici, j'ai aidé un peu Axel (Disasi) dans son intégration. Récupérer le capitanat ? Au cours de mes années en jeune, j'ai toujours eu cette âme de leader. Si le coach décide de me nommer capitaine ce sera avec plaisir, mais il y a aussi des joueurs qui sont là depuis plus longtemps donc si le brassard ne me revient pas je le comprendrai complètement. » 

Le Danemark encore dans les têtes

Tout comme l'a souligné Sylvain Ripoll hier, Aurélien Tchouaméni n'oublie pas la contreperformance des siens lors de leur entrée dans la compétition en mars denier. « Je pense qu'on a retenu les leçons, que ça a été bénéfique pour nous. Ça nous sert d’expérience, le coach nous en parle très souvent et je pense qu'on a les armes pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Il y a beaucoup d'excitation à l'idée de retrouver la compétition, on a fait le job pour pouvoir se retrouver dans cette position là. On a un match très important contre les Pays-Bas, on est concentré et on travaille au quotidien pour être prêt lundi. »

 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo