Équipe de France féminine

Corinne Diacre : « Réaliser encore des essais »

mardi 1 juin 2021 - 12:15 - Richard LOYANT
Corinne Diacre

La sélectionneure de l’Équipe de France féminine détaille ses choix pour la dernière rencontre de la saison, face à l’Allemagne le jeudi 10 juin.

L’Équipe de France féminine, quatrième au classement mondial de la FIFA, achèvera sa saison contre l’Allemagne, n°2 mondiale, le jeudi 10 juin au stade de la Meinau de Strasbourg (21h10, en direct sur W9). Après avoir livré sa liste de vingt-trois pour cette rencontre amicale de prestige, mardi 1er juin depuis le siège de la FFF, la sélectionneure nationale Corinne Diacre a commenté ses choix face à la presse.

L’ABSENCE D’AMANDINE HENRY

« Une décision à l’instant T »

« C'est une décision du moment, une sélection à l'instant T, sur un dernier match de la saison, ses dernières performances... Maintenant, d'autres joueuses ne sont pas non plus dans la liste... Très franchement, je le répète, c'est juste une décision à l'instant T. Il peut encore se passer plein de choses après la dernière journée de la D1 Arkema [les vendredi 5 et samedi 5 juin]. J’ai déjà dû modifier la liste ce matin après avoir appris une blessure. On est toujours obligé de s’adapter, jusqu’au dernier moment ».

KESSYA BUSSY PREMIÈRE

« Envie de la voir »

« C’est la récompense individuelle de sa bonne saison avec le Stade de Reims. J’avais déjà failli la prendre pour l’un des deux précédents rassemblements mais j’avais alors préféré la laisser à la disposition de la sélection U23. Elle est là parce que j’avais envie de la voir, de regarder ce qu’elle peut apporter à l’équipe. Maintenant, le plus dur commence pour elle. Il est toujours important de confirmer après une première convocation ».

Kessya Bussy, sélectionnée des U16 aux U20, appelée pour la première fois en A (photo Aurélien Durand/FFF).

L’ENJEU FACE A L’ALLEMAGNE

« Mêler expérience et jeunesse »

« On est en fin de saison, il nous reste ce dernier match de préparation durant lequel il sera important d’éviter les blessures avant le départ en vacances des joueuses. Il va nous permettre de réaliser encore des essais, dans l’optique des matches de qualification à la Coupe du monde 2023 qui nous attendent à la rentrée [en Grèce et en Slovénie, les 17 et 21 septembre]. J’ai la volonté de créer un mélange entre expérience et jeunesse pour cette Équipe de France féminine, on peut en ce sens parler de construction ou de reconstruction. Contre une grande nation comme l’Allemagne, le moindre détail aura son importance, on l’a constaté face aux États-Unis. Mais j’ai alors aussi vu de bonnes choses en dépit de notre défaite ».

Sur les Bleus à l’Euro

« C’est la meilleure équipe du monde puisqu’elle est championne du monde en titre ! Je serais évidemment derrière eux et le sélectionneur Didier Deschamps. À la demande de l’UEFA, j’aurais la chance de participer aussi à cet Euro puisque je serais à Budapest pour observer les trois matches qui vont s’y dérouler, dont les deux de l’Équipe de France ».

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo