ÉQUIPE DE FRANCE

Des Bleus sérieux et appliqués

jeudi 3 juin 2021 - 23:10 - Claire GAILLARD à Nice
Equipe de France

Pour son premier match de préparation à l’UEFA Euro 2020, l’équipe de France s’est imposée, mercredi à Nice (3-0) face au Pays de Galles, rapidement réduit à dix. Grâce à des buts signés Mbappé, Griezmann et Dembélé.

 LE MATCH 
La possession et les occasions

En conférence de presse de veille de match, Didier Deschamps avait livré quelques clés. Le sélectionneur avait indiqué que sa priorité consistait à préparer son équipe pour le 15 juin, date de l’entrée en lice face à l’Allemagne lors de l'Euro. Au coup d’envoi, privé de Kanté, Giroud, Zouma (arrivés mardi en raison de leur succès en Ligue des champions) et Lemar (reprise), il avait aligné un onze proche de son onze-type, avec deux changements par rapport au dernier match face à la Bosnie-Herzégovine (1-0, le 31 mars). Au milieu, Corentin Tolisso s’installait à côté d’Adrien Rabiot et Paul Pogba. Devant, Antoine Griezmann était associé à Kylian Mbappé et Karim Benzema, dont c’était le retour en bleu (voir le fait). Sous les projecteurs, le trio magique s’est montré décisif. Il a d’abord fallu être patients, Benzema voyant sa tête détournée (4e) puis ratant un penalty (27e), et vigilants aussi. Hugo Lloris s’est interposé devant Daniel James (5e), le Gallois le plus remuant avec Gareth Bale, et Paul Pogba s’est jeté pour bloquer une tentative adverse (8e). À la demi-heure, en supériorité numérique, Kylian Mbappé trouvait l’ouverture. À la retombée d’une frappe de Rabiot détournée par le gardien gallois, l’attaquant, plus prompt que Chris Mepham, reprenait du droit en extension (1-0, 34e). Son 17e but en 43 sélections. Au retour des vestiaires, Mbappé se muait en passeur. Après un joli mouvement côté droit, le Parisien servait d’une talonnade Griezmann qui, d’un magnifique enchaînement contrôle-reprise du gauche à l'entrée de la surface, trompait Ward (2-0, 48e) et inscrivait son 36e but en 90 sélections. En fin de match, Ousmane Dembélé, entré en jeu peu avant, marquait, opportuniste, le troisième but (3-0, 79e). Un résultat qui confirme les statistiques de la rencontre : la possession (70-30) et les tirs (23 à 10) étaient tricolores. 

 LE FAIT DU MATCH 
Le retour de Benzema 


Le onze de départ au coup d'envoi de France-Pays de Galles (photo Simon MORCEL / FFF).

Il était 20h17 quand Karim Benzema a foulé la pelouse de l’Allianz Riviera, à quelques minutes de reporter le maillot bleu après cinq ans et demi d'absence (sa dernière sélection remontait au 8 octobre 2015, 4-0 face à l'Arménie). L’attaquant avait dit sa joie et son impatience de rejouer et ça s’est vu. D’entrée, il s’est montré très mobile et cherchait ses coéquipiers. D’une tête, il s’est procuré la première occasion française (4e) et c’est lui qui provoque le penalty après avoir repris du droit la tentative de Pogba contrée par le gardien adverse. L’arbitre a eu recours à l’assistance vidéo et son verdict fut son appel : main de Neco Williams, carton rouge et penalty. « KB » prenait le ballon mais voyait Ward détourner sa frappe du droit (27e). L’avant-centre n’a pas baissé les bras. Très disponible, il a idéalement servi Mbappé (frappe au-dessus, 41e) et est impliqué sur le mouvement de l'action qui conduit au but de Griezmann (48e). Surtout, c’est sa reprise du droit renvoyée par un montant qui profite à Dembélé sur le troisième but des Bleus (79e). À l’origine ? Un centre de Jules Koundé, dont c’était la première sélection et auteur d’une entrée en jeu convaincante. « Karim a été un peu malheureux mais il a été bien présent avec son aisance technique, a déclaré Didier Deschamps sur TF1. C’était un moment important pour lui. Pour le récompenser, en tant qu’attaquant cela lui aurait fait plaisir de marquer et à moi aussi. S’il les garde pour après... Il s’inscrit dans un collectif. »

 LE CHIFFRE 
1/19

L’Équipe de France reste sur six matches sans défaite (5 victoires, 1 nul). Elle n’a perdu qu’un seul de ses dix-neuf derniers matches. C’était face à la Finlande en amical (0-2, le 11 novembre 2020).

 LES STATISTIQUES 

868e match de l’histoire de l’Équipe de France depuis 1904 (433 victoires, 180 nuls, 255 défaites, 1 545 bp, 1 200 bc).
124e sélection pour Hugo Lloris (et 100e capitanat, record). Il a dépassé Thierry Henry sur la deuxième marche du podium des joueurs les plus capés (123), et se trouve juste derrière Lillian Thuram (142).
47e match d’affilée en bleu d’Antoine Griezmann. Un record amélioré dans l’histoire de l’Équipe de France. Et 36e but qui lui permet de conforter sa place de quatrième meilleur buteur en sélection, à cinq longueurs de Michel Platini.
1re sélection pour le défenseur Jules Koundé, qui a remplacé Benjamin Pavard après la mi-temps.
112e match de Didier Deschamps à la tête des Bleus (74 succès, 20 nuls, 18 défaites), record pour un sélectionneur français.

 LA FICHE TECHNIQUE 

FRANCE – PAYS DE GALLES : 3-0 (1-0)
À Nice. Allianz Riviera. Match disputé à huis clos. Arbitre : M. Godinho (POR). Buts : Mbappé (34e), Griezmann (48e), Dembélé (79e). Expulsion – Pays de Galles : N. Williams (26e).

FRANCE : Lloris (cap.) – Pavard (Koundé, 46e), Varane, Kimpembe, Hernandez (Digne, 46e) – Pogba (Coman, 63e), Tolisso (Sissoko, 64e), Rabiot – Griezmann (Ben Yedder, 84e) – Mbappé (Dembélé, 73e), Benzema. Sélectionneur : D. Deschamps. Remplaçants : Mandanda (g.), Maignan (g.), Dubois, Lenglet, Thuram.
PAYS DE GALLES : Ward – Roberts, Rodon, Mepham (B. Davies, 59e) Gunter – Allen (Levitt, 59e), Morrell (Colwill, 83e), Williams – Bale (cap., Moore, 59e), Wilson (Ramsey, 59e), James (Brooks, 72e). Sélectionneur : Rob Page. Remplaçants : Hennessey (g.), A. Davies (g.), Roberts, Norrington-Davies, Williams, Cabango.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo