LA SAGA DE L’EURO

Euro 2020, la fête un an plus tard

vendredi 11 juin 2021 - 08:50 - Claire GAILLARD
UEFA-EURO-2020-Trophy-Tour-Rome-1

En raison de la pandémie, le 16e Championnat d’Europe, organisé dans plusieurs pays afin de célébrer le soixantième anniversaire, a été décalé en 2021. Coup d’envoi ce vendredi 11 juin à Rome avec la cérémonie d’ouverture suivie de Turquie-Italie (21h, sur TF1 & beIN Sports). 

 L’ORGANISATION 
De Rome à Londres, en passant par Bakou et Copenhague 

Un an moins un jour plus tard, nous voilà au matin du coup d’envoi de l’UEFA Euro 2020 en… 2021. 16e édition du Championnat d’Europe des Nations, il a été décalé d’une année en raison de la pandémie de coronavirus. La décision a été officialisée par l’instance européenne le 17 mars 2020, premier jour du confinement national en France. L’enjeu était évident : ne prendre aucun risque, attendre que le virus soit en phase descendante et permettre aux championnats comme aux Coupes Européennes de tenter d’aller à leur terme. « Cette décision sage et pragmatique de l’UEFA permet de s’inscrire pleinement dans l’urgence et la priorité de l’action collective pour lutter contre le coronavirus, avait réagi le président de la FFF Noël Le Graët (…) Le monde du football doit être solidaire, responsable et exemplaire. »

L’Euro se tient donc du 11 juin au 11 juillet 2021 dans plusieurs pays, volonté de l’ancien international français et ex-président de l’UEFA Michel Platini qui avait souhaité célébrer le soixantième anniversaire de la première édition en l’organisant partout en Europe. Onze villes sur douze initiales seront finalement de l’aventure. Bilbao a cédé sa place à Séville et Dublin, qui ne pouvait garantir la présence de spectateurs, a dû se retirer.

Cet Euro réunit 24 équipes, réparties en six groupes de quatre (voir composition ci-dessous). Celles-ci s’affrontent entre elles, ce qui donne lieu à trente-six matches lors du premier tour. Les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleures équipes classées troisièmes se qualifient pour les huitièmes de finale. Débute alors la phase à élimination directe qui conduira les quatre demi-finalistes à Londres où s’achèvera le tournoi.


Plan large du Stade de Wembley à Londres, qui accueillera huit matches de l'UEFA Euro 2020 dont les demi-finales et la finale (photo UEFA).

 Les chiffres à connaître 

8
Huit des 51 rencontres de l’UEFA Euro 2020 auront lieu à Londres dont les demi-finales et la finale. Juste derrière et après le forfait de Dublin, Saint-Pétersbourg en organise sept.
11
Amsterdam, Bakou, Bucarest, Budapest, Copenhague, Glasgow, Londres, Munich, Rome, Saint-Pétersbourg et Séville sont les onze villes hôtes de la compétition.
24
Le nombre d’équipes participantes. Vingt qualifiées directement et quatre passées par les barrages (Hongrie, Écosse, Macédoine du Nord et Slovaquie).
624
En raison du contexte, l’UEFA a autorisé les sélectionneurs à présenter des listes de 26 joueurs, soit 624 au maximum, même si à chaque match trois d’entre eux par équipe devront s’installer en tribunes. 

Le premier tour

GROUPE A : Italie, Suisse, Turquie, Pays de Galles. 
GROUPE B : Belgique, Danemark, Finlande, Russie.
GROUPE C : Autriche, Pays-Bas, Macédoine du Nord, Ukraine.
GROUPE D : Croatie, République tchèque, Angleterre, Écosse.
GROUPE E : Pologne, Slovaquie, Espagne, Suède.
GROUPE F : France, Allemagne, Hongrie, Portugal.

 LA DÉCLA 

Notre propre rival sera nous. On est tombés dans le groupe de la mort mais on a un objectif : remporter cet Euro. Il va falloir passer par toutes ces équipes Allemagne et Portugal, qui ont obtenu de très bons résultats lors de leur dernier match de préparation. On parle moins de la Hongrie mais ce sera difficile aussi. On se concentre sur nous. Si on est au rendez-vous, ça ira. On a un groupe de joueurs de classe mondiale et on a ajouté une grosse arme avec la présence de Karim (Benzema). La chose la plus importante, c’est que le groupe reste soudé avec une belle ambiance.

Paul POGBA, milieu de l'Équipe de France

 LE CONTEXTE 
Forcément inédit

En raison de la situation sanitaire, le contexte sera forcément inédit. Depuis plus d’un an, les restrictions sont de coutume et les footballeurs n’y dérogent pas entre tests PCR à intervalles réguliers des matches, gestes barrière, port du masque et bulle sanitaire instaurée. Celle-ci sera encore plus stricte avec ce tournoi qu’elle ne l’a été durant toute la saison. Il faut dire que l’enjeu est de taille : un joueur qui s’avérerait être cas positif serait contraint de déclarer forfait et la délégation devra alors identifier les éventuels cas contacts, les isoler et les faire tester. Lors d’une grande compétition comme un Championnat d’Europe où la vie de groupe peut faire basculer le destin d’une nation, ce poids mental risque d’avoir un impact. Mais le jeu en vaut la chandelle. Les joueurs s’avancent avec plus d’envie encore que d’habitude. S’ils ont pu continuer à disputer des matches, ils ont dû le faire longtemps sans public. L’ambiance, le partage, les émotions sont l’essence du sport. Le retour progressif des spectateurs, même avec des jauges réduites pour commencer, change tout.


Après leur succès contre la Bulgarie mardi 8 juin au Stade de France (3-0), les Bleus remercient le public qu'ils retrouvaient pour la première fois depuis plusieurs mois. 5 000 personnes avaient été invitées par la FFF (photo Simon MORCEL / FFF). 

 LE PLATEAU 
Des gros et des promesses

Toutes les grandes nations européennes sont au rendez-vous de cet Euro dont le tirage au sort des groupes a eu lieu le 30 novembre 2019 à Bucarest. La Roumanie accueillera des matches mais ne verra pas son équipe se produire à domicile. Avec l’Azerbaïdjan, elle est le seul pays hôte non qualifié. Champions du monde en titre, les Bleus figurent logiquement parmi les favoris avec la Belgique, l’Angleterre, l’Espagne ou l’Italie mais aussi le Portugal, tenant du titre et adversaire des hommes de Didier Deschamps lors du dernier match du premier tour. Reversés dans la poule F, les Français ont hérité du groupe de la mort avec l’Allemagne, vainqueur de la Coupe du monde 2014 qui a traversé une période difficile mais répond toujours présente lors des phases finales, et la Hongrie, barragiste et 37e au classement FIFA. Au-delà du virus et sa gestion préventive, l’une des clés sera la récupération avec des matches tous les trois ou quatre jours et de possibles déplacements alors que la saison a déjà été exsangue pour beaucoup.


Munich sera le théâtre du premier match des Bleus face à l'Allemagne mardi 15 juin (photo Marc Mueller - UEFA / UEFA via Getty Images).

 Les stats à retenir 

3
Le nombre de titres remportés par l’Allemagne (1972, 1980 et 1996) et l’Espagne (1964, 2008 et 2012), un record. Victorieuse en 1984 et 2000, l’Équipe de France les pourchasse.
6
Antoine Griezmann a terminé meilleur buteur de la dernière édition en 2016 (6 buts). Malgré la défaite des Bleus en finale face au Portugal (0-1 a.p.), l’attaquant avait été désigné joueur du tournoi.
9
Avec 9 buts, Michel Platini et Cristiano Ronaldo sont les meilleurs buteurs dans l’histoire de l’épreuve. Seule différence ? Le Français les a marqués sur une même édition (1984), le Portugais lors des quatre dernières (2004, 2008, 2012 et 2016).
13
Premier adversaire des Bleus à Munich, mardi 15 juin, l’Allemagne va participer à sa treizième phase finale d’un Championnat d’Europe. Elle devance l’Espagne (11) et la France (10).

Le calendrier des matches 
La liste des joueurs retenus par sélection

 2020-21 EN FRANCE, C’EST AUSSI… 

24 janvier 2020 : les 3 premiers cas de contamination par le nouveau coronavirus sur le sol français sont signalés. Le premier décès lié à l’épidémie survenu sur le territoire national interviendra le 15 février.

28 février : 45e cérémonie des Césars sous tension à la suite des nominations du film J’accuse de Roman Polanski, accusé d’agressions sexuelles, et de la démission collective du conseil d'administration de l’Académie des César le 13 février 2020 en raison de dysfonctionnements divers. L’attribution du César de la meilleure réalisation à Polanski pousse l’actrice Adèle Haenel à quitter la salle. Quant à la maîtresse de cérémonie, Florence Foresti, elle ne réapparaîtra plus sur scène.

16 mars : après l’annonce de nouvelles règles strictes afin de lutter contre la pandémie, premier jour de fermeture des écoles pour une durée indéterminée. Le confinement national de la population débute le lendemain à midi.

11 mai : début du déconfinement progressif sauf à Mayotte. L'état d'urgence sanitaire est prolongé jusqu'au 10 juillet.

28 juin : lors du second tour des élections municipales, les Verts prennent la tête de grandes villes comme Lyon, Bordeaux ou Marseille.

29 juin : arrêt définitif de la centrale nucléaire de Fessenheim.

23 août : le PSG dispute sa première finale de Ligue des champions de l’UEFA à Lisbonne face au Bayern Munich (0-1).

Maîtresse de cérémonie d’une 45e cérémonie des Césars, marquée par de vives tensions en raison des accusations qui pèsent sur Roman Polanski plusieurs fois nommés, Florence Foresti tente de détendre l’atmosphère en proposant du gel hydroalcoolique. La rue de Rivoli déserte à Paris pendant le premier confinement en mars 2020. Sur la façade de l’Hôtel de ville, Conflans Sainte-Honorine rend hommage au professeur Samuel Paty, tué par un terroriste. La détresse d’une fan de Diego Armando Maradona, disparu en novembre 2020 (photos Bertrand GUAY, Franck FIFE, Thomas COEX et Alejandro PAGNI / AFP)


2 septembre :
ouverture du procès des attentats terroristes de janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo, l’Hyper-Cacher et plusieurs policiers qui ont fait 17 morts. Peines prononcées en décembre pour 11 des 14 accusés, les trois principaux auteurs des faits ayant été tués par les forces de l’ordre.

25 septembre : une attaque à l'arme blanche à Paris fait deux blessés. Cinq ans après l'attentat de Charlie Hebdo, l’attaque qualifiée de terroriste a eu lieu devant les anciens locaux du journal.

16 octobre : le professeur de collège d’histoire-géographie Samuel Paty est assassiné à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour avoir montré des caricatures issues du journal Charlie Hebdo, soulevant l’émotion en France.

29 octobre : l'attaque au couteau de la basilique Notre-Dame de Nice provoque la mort de 3 personnes.

11 novembre : entrée de l'écrivain et poète Maurice Genevoix, membre de l'Académie française, au Panthéon.

25 novembre : décès de l’Argentin Diego Armando Maradona, icône du football mondial notamment vainqueur de la Coupe du monde 1986.

2 décembre : Valéry Giscard d’Estaing, ancien président de la République (1974-1981), s’éteint à l’âge de 94 ans.

4 & 5 décembre : organisée dans un contexte inédit, la collecte finale du Téléthon 2020 s’élève à 77 298 024€.

13 janvier 2021 : la première double greffe bras-épaules a lieu à l’hôpital Édouard Herriot à Lyon.

22 mai : représentée par Barbara Pravi qui interprète Voilà, la France termine 2e du Concours de l’Eurovision.

4 juin : l'équipe féminine du Paris Saint-Germain remporte le premier championnat de France de football de son histoire, mettant fin à quatorze sacres de l'Olympique Lyonnais.

À lire aussi :

Les joueurs retenus pour l’Euro 2020
La liste en chiffres
La saga de l’Euro 1960
La saga de l’Euro 1984
La saga de l’Euro 1992
La saga de l’Euro 1996
La saga de l’Euro 2000
La saga de l’Euro 2004
La saga de l’Euro 2008
La saga de l’Euro 2012
La saga de l’Euro 2016

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo