Équipe de France

Griezmann : « Battre le Portugal »

dimanche 20 juin 2021 - 13:01 - Richard LOYANT
Antoine Griezmann

Au lendemain du match nul des Bleus contre la Hongrie (1-1), Antoine Griezmann a répondu à la presse dimanche 20 juin depuis Budapest.

Buteur des Tricolores samedi 19 juin lors du deuxième match de poule de l'UEFA Euro 2020 des Bleus devant la Hongrie (1-1), Antoine Griezmann est revenu sur cette rencontre et a donné sa vision de la suite de la compétition, lors d'une conférence de presse depuis Budapest dimanche 20 juin midi. À commencer par la prochaine rencontre face au Portugal, mercredi 23 juin.

LE MATCH CONTRE LA HONGRIE

« Chaque adversaire est difficile »

« On n’est pas touchés, on est déçus et même un peu énervés. C’était un match compliqué avec une chaleur incroyable et un terrain sec, mais c’était pareil pour les deux équipes. Les Hongrois ont très bien joué, ils ont bien défendu et nous ont fait mal sur leurs contre-attaques. La deuxième mi-temps a été un peu mieux en passant en 4-4-2 ou 4-2-3-1 et une très bonne entrée d’Ousmane [Dembélé]. On est arrivé à égaliser et après, on a essayé de mettre ce deuxième but pour les trois points mais on n’y est pas parvenu. On a aussi eu quelques occasions en première période où on a échoué. C’est un Euro, chaque adversaire est difficile à jouer. Maintenant, à nous de bien préparer le match contre les Portugais ».

L’ATTAQUE TRICOLORE

« Être patient et rester confiant »

« Ce dont a besoin chaque attaquant quand il commence une compétition, c’est de mettre le premier but. Plus vite il y arrive, mieux c’est. Kylian et Karim ont les occasions et dès que cela va rentrer, cela ira tout seul ensuite. Il faut être patient et rester confiant. Karim [Benzema] n’est pas atteint par le doute, seulement, comme Kylian [Mbappé], moi et comme tous les attaquants, il a envie de marquer pour enfin te lâcher et te libérer. Il nous aide beaucoup dans la relation offensive et dès qu’il va en mettre un, le robinet sera ouvert. On est tous derrière lui, il sait qu’il a l’appui du staff et des joueurs pour être placé dans les meilleures conditions. Il a les occasions donc, cela peut entrer à tout moment ».

LE NIVEAU PHYSIQUE DES BLEUS

« Bien récupérer et bien dormir »

« C’est un peu comme en 2018 où physiquement, on a été moyens en phase de poules. Après, c’est monté jusqu’au maximum en finale. On est bien mais la chaleur a été incroyable au dernier match et on était fatigués à cause d’elle. On avait un peu les jambes lourdes au premier match [contre l’Allemagne] à cause de la préparation mais c’est la règle dans une grande compétition. Il va falloir bien récupérer et bien dormir pour répondre présent contre le Portugal. Nous avons les préparateurs physiques, les kinés et l’ensemble du staff pour être bien préparés pour ce match ».

LE MATCH CONTRE LE PORTUGAL

« Prendre les trois points »

« On est obligé d’avoir une réaction contre le Portugal. Il va falloir répondre présent, bien travailler ce match tactiquement, voir où on peut leur faire mal. On a l’équipe et le groupe pour gagner ce match, on va le jouer pour cela. Ce ne sera pas facile mais on le sait déjà. À nous de bien faire pour prendre les trois points, garder cette première place et donner du plaisir aux supporters français. La défaite en finale de l’Euro 2016 chez nous contre le Portugal a été une grosse déception, qui nous a donné encore plus faim. Cela nous a donné envie de nous surpasser pour revenir en finale et cette fois-ci la gagner, ce qui a été le cas en 2018. Ce sera encore un gros match contre le Portugal, le stade sera plein et beaucoup de joueurs auront leur famille dans les tribunes. Ce sera aussi un match un peu particulier pour moi car dans la famille, quelques-uns auront le maillot du Portugal et d’autres celui de la France. Cela va parler jusqu’à la fin du match et celui qui perdra se fera chambrer. Ma mère sera présente en tribunes, cela sera énormément fort pour elle. Mais c’est toujours une fierté pour moi de porter le maillot bleu, de jouer contre une grande nation, contre Cristiano Ronaldo et un groupe assez exceptionnel ».

L’ANALYSE DE LUCAS DIGNE EN VIDÉO

Le défenseur latéral des Tricolores Lucas Digne s’est également confié après Hongrie-France, ce dimanche 20 juin. Son analyse en vidéo.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo