ÉQUIPE DE FRANCE

Sans Digne, Koundé ni Thuram 

dimanche 27 juin 2021 - 20:22 - Claire GAILLARD à Bucarest
Didier Deschamps

Pour le huitième de finale face à la Suisse lundi, le sélectionneur Didier Deschamps sera privé des défenseurs Lucas Digne et Jules Koundé ainsi que de l’attaquant Marcus Thuram. Mais il devrait pouvoir compter sur Lucas Hernandez. 

Lors de sa visioconférence de presse à la veille du huitième de finale de l'UEFA Euro 2020 face à la Suisse, lundi à Bucarest, Didier Deschamps a été interrogé sur l’état du groupe et les pépins physiques subis par certains de ses joueurs (*). « Lucas Digne, Marcus Thuram et Jules Koundé ne seront pas disponibles mais ce devrait être le cas de Lucas Hernandez, a répondu le sélectionneur sans lever le mystère sur le schéma qu’il mettra en place. Une défense à 3 ? C’est une option qui peut être prise ou pas. Je l’ai fait à l’automne, c’est une option différente. Le choix que je ferai aura pour but d’être le plus dangereux face à notre adversaire. »

Un adversaire, 13e au classement mondial de la FIFA, dont le coach français se méfie : « J’ai beaucoup de respect pour cette équipe suisse et pour le travail effectué par mon collègue Vladimir Petkovic. C’est une très bonne équipe, équilibrée avec un bon trio offensif. On sait que ça ne va pas être facile, c’est un huitième de finale, les Suisses voulaient être là comme nous et nous partageons le même objectif : atteindre les quarts. »

Contre la France, si on est à 100% et eux aussi, cela ne suffira pas. Il faut dépasser nos limites

Vladimir Petkovic, sélectionneur de la Suisse 

En face, la Suisse sait que la marche sera haute face aux champions du monde en titre et finalistes du dernier Euro, blessés ou pas. « Didier Deschamps a tant de bons joueurs dans son groupe. Il a le choix et les principes de l’équipe seront toujours les mêmes, juge Vladimir Petkovic. Nous devons essayer de trouver notre propre système, augmenter notre capacité de percussion. On va essayer de se qualifier. Contre des adversaires comme la France, si on est à 100% et eux aussi, cela ne suffira pas. Il faut dépasser nos limites et se donner à 120%. »

(*) Ousmane Dembélé a dû quitter le groupe avant le troisième match face au Portugal. 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo