NATIONAL

FC Villefranche : « Des efforts défensifs collectifs »

vendredi 14 janvier 2022 - 09:23 - Mamadou SIBY
FC Villefranche

Actuellement sur la troisième marche du podium avant son déplacement à Sedan vendredi, le FC Villefranche-Beaujolais s’appuie notamment la meilleure défense du championnat. Jean-Christophe Bouet, son gardien de but, en livre les clés.

Fort de ses 33 points qui lui offrent une place de troisième au classement, le club de Villefranche-Beaujolais semble suivre le chemin qui l’avait mené jusqu’au barrage d’accession en Ligue 2 la saison dernière (*). D’autant que le club rhodanien compte un match en retard par rapport à ses concurrents. Les performances affichées sont saisissantes, plus particulièrement dans le domaine défensif. 

1
Villefranche ne s’est incliné qu’à une seule reprise (2-0 à Annecy) en championnat
8
les Caladois n’ont encaissé que 8 buts en 16 matches (0,5 but/match)
11
le nombre de matches sans encaisser de but pour Jean,-Christophe Bouet

Des statistiques marquantes qui lui valent le titre de meilleure défense du championnat. La saison dernière déjà, les joueurs d’Hervé Della Maggiore avaient démontré leur solidité avec un total de 29 buts encaissés, ce qui faisait d’eux la deuxième meilleure défense derrière le SC Bastia. Le gardien de but Jean-Christophe Bouet pose l’une des raisons de cette rigueur défensive : « Ce qui est mis en avant c’est un état d’esprit commun au groupe, une éthique mise en place par les joueurs. Tout le monde fournit des efforts défensifs considérables, tout le monde se bat pour le collectif et pour tenter de garder le but vierge. » 

Le dernier rempart caladois se félicite de faire partie intégrante d’un effectif qui ne constitue qu’un seul et même corps. Si chacun des onze joueurs alignés possède un rôle bien défini, les sacrifices au service du collectif permettent d’être efficace dans le jeu sans ballon. « Les attaquants sont capables de faire des courses de quarante mètres pour venir apporter de l’aide à un endroit donné du terrain. Les compensations sont automatiques et naturelles. Notre atout est notre force collective. » Le portier loue « la maturité » dont fait preuve son équipe.

Une ligne défensive d’expérience 

Solidaires et unis, les Tigres Caladois comptent aussi dans leur rang des joueurs défensifs aguerris et expérimentés, tels Rémi Bonenfant, 32 ans, Jérémy Romany, 31 ans, Nicolas Flegeau, 36 ans, Rémi Sergio, 34 ans, Kévin Renaut, 30 ans. « Nous totalisons environ 800 matches de National. Donc, on peut dire que ça transpire en effet l’expérience et la maturité », souligne Jean-Christophe Bouet, qui ne tarit pas d’éloges sur la relation que ses coéquipiers entretiennent sur le terrain. « Ils sont complémentaires et génèrent la même envie. C’est une affaire qui fonctionne. » 
Le gardien de 38 ans est conscient de son efficacité mais veut faire preuve d’humilité : «Quand je dois faire des arrêts, je suis présent et en ce moment, la réussite me sourit. Mais je ne me jetterai pas de fleurs car à chaque match nous sommes onze à contribuer aux bonnes performances défensives et c’est une donnée essentielle. » 

(*) Après avoir remporté le match aller 3-1, Villefranche s’est incliné 2-0 au retour face aux Chamois Niortais (18es de Ligue 2), ratant ainsi l’accession. 

« La fraîcheur mentale est mon pilier »

Dernier rempart des Tigres Caladois, Jean-Christophe Bouet présente une belle longévité sur les terrains de l’Hexagone. Le vétéran de 38 ans a posé son sac dans le vestiaire rhodanien à l’orée de la saison 2020-2021. Une ligne supplémentaire à un CV bien garni pour le natif de Dax qui a débuté sa carrière à Bayonne (2002-2009), il y a vingt ans. La première étape d’une longue épopée qui l’a conduite à Villemomble Sport (2009-2011), au Red Star FC (2011-2013), à l’USL Dunkerque (2013-2017), au Stade Lavallois (2017-2019) et de nouveau à Bayonne. Avec bientôt 400 matches à son actif (dont 273 en National), le gardien rhodanien est malgré tout toujours en quête de défis : « Malgré mon âge, je prends toujours autant de plaisir. Je suis heureux de faire ce métier, j’ai envie que ça dure. Je n’en ai pas fini avec la pratique du football. »

Les matches de la 18ème journée à suivre sur FFFtv et sur Scores en direct

LE CLASSEMENT


fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo