NATIONAL 2

Le RC Grasse en état de grâce

vendredi 21 janvier 2022 - 13:00 - Mamadou SIBY
Les joueurs du RC Grasse heureux après leur succès sur Goal FC

Deuxième du groupe C, le Racing Club de Grasse joue cette saison les premiers rôles en National 2. Thomas Dersy, directeur général, plante le décor et évoque la dynamique actuelle de l’équipe azuréenne.

Dans l’imaginaire collectif, la ville de Grasse est réputée pour ses parfums divers et variés. Sans mauvais jeu de mots, nous pouvons dire que ça sent bon pour la formation de National 2. Persévérance, travail et abnégation sont les leviers d’un succès qui leur sourit à la mi-saison avec une place de dauphin à trois points du leader GOAL FC. Le directeur général du club, Thomas Dersy (photo ci-dessous) ne tarit pas d’éloges à l’évocation des performances de l’effectif. Mais le dirigeant sait qu’ils ne sont pas les seuls dans la bataille : « Nous sommes placés dans la partie haute du tableau, au sein d’une poule très relevée, constituée de beaucoup de clubs ambitieux, avec de gros moyens financiers. » 


8
Le nombre de victoires de Grasse en 14 journées
3
Grasse s'est incliné à 3 reprises cette saison
10
Co-meilleure défense avec GOAL FC, Grasse n'a encaissé que 10 buts

Arrivé au club il y a six ans, Loïc Chabas, l’entraîneur, a tout de suite imposé ses convictions. Pour lui, la discipline défensive est une valeur essentielle dans la quête d’une réussite durable. « Le coach a effectué un travail tactique colossal, une rigueur défensive s’est mise en place, explique Thomas Dersy. Les joueurs ont parfaitement assimilé cette philosophie propre au coach, qui est d’être rigoureux, organisés, forts physiquement et d’avoir une maîtrise sur nos rencontres, ils s’en sont imprégnés », se félicite le dirigeant. Lors de la saison 2019-2020 (arrêtée à la 21e journée en raison de la crise sanitaire), le RCG possédait déjà le titre de meilleure défense avec 17 buts encaissés. 

Mais Thomas Dersy est lucide : son équipe a une marge de progression en phase offensive. « Nous avons conscience que nous devons nous améliorer offensivement et collectivement, et ne nions pas que la réussite nous a souri durant ces quatorze premières journées. Mais nous pouvons encore nous perfectionner », avoue-t-il. Le club s’est donc lancé à la recherche d’une nouvelle recrue : « Il nous manquait un profil de joueur sur le plan offensif : c’est un ajustement que nous avons pu mettre en œuvre pendant le mercato de mi-saison. Malhon Barty a ainsi rallié nos rangs jusqu’à la fin de la saison », se réjouit Thomas Dersy. Le joueur de 23 ans en provenance du FC Chambly est arrivé sous la forme d’un prêt. 

Un statut de favori dans le temps ?

Sur le plan comptable, Grasse poursuit sur la même lignée que lors de la saison 2019-2020. Arrêtée de manière prématurée (à la suite de l'expansion du virus de la COVID 19), les pensionnaires de National 2 avaient terminé à la deuxième place de leur groupe à deux longueurs d'Annecy.

Pour le directeur général, des éléments sont encore à améliorer en termes de structures pour franchir un palier sportif. « L’objectif est de s’approcher d’une organisation qui s’apparente à celles du monde professionnel. Et pour cela, le soutien de la municipalité sera vital », indique-t-il. 

Pour l’heure, les Grassois veulent d'abord confirmer les promesses affichées lors de la première partie de saison à l’occasion de la réception de la réserve de l’AS Monaco (9e), samedi pour le compte de la 16e journée de championnat. Rappelons que Grasse a vu son match (face au FC Hyères) du week-end dernier reporté à une date ultérieure. 

 Le classement 

 La 16ème journée 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Uber Eats logo Volkswagen logo