ÉQUIPE DE FRANCE FUTSAL 

Raphaël Reynaud : « On sait où on veut aller »

mercredi 6 avril 2022 - 23:48 - Claire GAILLARD
Raphaël Reynaud

La réaction du sélectionneur de l’Équipe de France Futsal après sa courte défaite face au Brésil mercredi en amical (2-3).

« Quelle est votre première réaction ? 
Je suis d’abord déçu parce qu’on avait l’ambition de battre cette équipe du Brésil et qu’on s’était donné les moyens de le faire même si on savait que ce ne serait pas simple car c’est une grande nation avec de grands joueurs. Je suis aussi satisfait du contenu mais le compétiteur que je suis ne s’en satisfait pas car ce n’est pas ce qu’on était venu chercher.

Quels sont les axes d’amélioration ? 
Il faut qu’on soit un peu plus tueur devant le but. Je n’ai pas les chiffres de la seconde période mais en première, c’était flagrant : on a tiré 25 fois, on n’a cadré que 5. Ce n’est pas suffisant en termes d’efficacité, pourtant on s’est procuré beaucoup d’occasions. Ce n’est pas un manque de réussite, c’est la technique. On ne l’a pas pour l’instant, il nous la manque.

« On a gagné le respect du Brésil, le plus grand pays du futsal. Je l’ai vu dans leurs yeux, ils ont eu peur. Je suis fier de mes joueurs, je crois en eux. »

 

Aviez-vous de l’appréhension lors du coup d’envoi au moment de se mesurer au Brésil ? 
Il y a toujours un peu d’appréhension. Une dizaine de secondes de jeu et on prend un but, ça nous a un peu secoués dans nos certitudes. Mais on était sûrs de notre force. On sait où on veut aller et ce n’est pas parce qu’on prend un but qu’on va changer de direction. J’étais sûr qu’on bougerait les Brésiliens mais je l’étais moins du score (rires) !

Comment avez-vous trouvé l’ambiance au Palais des sports de Toulon ?
On avait un magnifique public (2 279 spectateurs présents) qui nous a soutenus avec notamment les jeunes du Pôle Futsal de Lyon. On a perdu aujourd’hui mais on a gagné le respect du Brésil, le plus grand pays du futsal. Je l’ai vu dans leurs yeux, ils ont eu peur. Je suis fier de mes joueurs, je crois en eux. Ils sont les seuls à être allés chercher ce contenu.

Un dernier mot sur Nicolas Menendez, premier buteur français ce soir. Que pensez-vous de lui ? 
Nico progresse de rassemblement en rassemblement et il a encore de la marge. Il est instinctif et parvient à transformer des situations compliquées. Il va toujours de l’avant et c’est une grande qualité au futsal. Quand il aura grandi tactiquement et techniquement, ce sera vraiment un grand joueur. »

Le compte-rendu de France-Brésil

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Uber Eats logo Volkswagen logo