National 3

Montées acquises pour Colmar et le RCFF

dimanche 1 mai 2022 - 14:06 - Richard LOYANT
Racing Club de France montée N2 2022

Le SR Colmar et le Racing Club de France évolueront en National 2 la saison prochaine, après leurs succès de samedi. Pour d’autres, ce n’est que partie remise… à la prochaine journée ?

Colmar et Colombes se sont réveillées dans la joie le dimanche 1er mai : la veille, les équipes de ces deux villes ont acquis la certitude qu’elles évolueraient en National 2 la saison prochaine. Des retours à ce niveau attendus depuis 2016 pour les Alsaciens et 2013 pour les Franciliens.

Avant de disputer son match du samedi 30 avril face au CSO Amnéville, lanterne rouge du groupe Grand Est, le SR Colmar comptait treize points d’avance sur l’US Raon-l’Étape, l’autre prétendant à la montée. Et avant de fouler leur pelouse du Colmar Stadium, les Haut-Rhinois ont eu la bonne surprise d’apprendre que leurs rivaux avaient perdus à l’AS Prix-lès-Mézières. Ils ont néanmoins mis un point d’honneur à dominer Amnéville (4-1) pour mieux célébrer titre et accession avec leur public.

Nantis du même nombre de points d’avance sur la réserve du Paris FC à la première place du groupe Paris Île-de-France, les Racingmen (photo principale) ont également achevé le travail samedi devant leurs supporters en battant l’US Créteil Lusitanos 2 (2-1). Mais si les promus des groupes F et L sont désormais connus, ce n’est pas encore le cas pour les autres.

ILS Y SONT PRESQUE

En Occitanie, l’Olympique d’Alès-en-Cévennes a raté l’occasion samedi 30 avril en perdant chez son dauphin, le RCO Agde (3-0). Son avance a été ramenée à dix points et ils devront patienter jusqu’au 14 mai et un succès sur le Toulouse FC 2 pour fêter la montée, surtout si Agde trébuche chez le Blagnac FC.

En Nouvelle-Aquitaine, qui ne jouait pas ce week-end, le Stade Bordelais compte dix points d’avance sur l’Aviron Bayonnais FC et sera en mesure d’y parvenir le samedi 7 mai. Il lui faudra disposer de la réserve du FC Girondins de Bordeaux, tandis que Bayonne accueillera le FC Tartas Saint-Yaguen.

En Normandie, l’Évreux FC 27 a réalisé l’essentiel en s’imposant sèchement au Bayeux FC (0-5), tout comme son dauphin le CMS Oissel vainqueur sur les terres du troisième, le Dieppe FC (1-2). Neuf points séparent les deux prétendants qui ont rendez-vous à domicile le 14 mai avec l’AS Cherbourg pour Oissel et… Dieppe pour Évreux.

En Centre-Val de Loire, le Vierzon F18 est aussi bien parti, fort de ses neuf points de marge sur l’US Orléans 2, dix sur C’Chartres Foot 2 et douze sur Avoine OCC. Mais il reste cinq journées à disputer dans ce groupe.

LÀ OÙ LE SUSPENSE RESTE ENTIER

La défaite de l'AS Furiani-Agliani à l’AS Cannes (2-1) a rebattu les cartes du groupe Corse-Méditerranée. Prochaine échéance le 14 mai pour les Corses, qui comptent un match en moins, avec la réception de l’ES Cannet-Rocheville, troisième à douze points. Sous le regard attentif des Cannois, exempts de cette journée.

Ils ne sont plus que deux en Bourgogne-Franche-Comté, le Racing Besançon (premier, 50 points) et le FC Gueugnon, à six longueurs. La situation est identique mais plus serrée dans les Pays-de-la-Loire, où l’Olympique de Saumur FC n’a que deux points d’avance sur La Roche VF avant les trois dernières journées.

Cela se jouera à quatre dans les Hauts-de-France, où Wasquehal devance Feignies Aulnoye EFC d’un point, l’Olympique Marcquois de trois et l’US Maubeuge de huit avec quatre rencontres encore à jouer. Dont Feignies Aulnoye-Marcq le 14 mai et Feignies Aulnoye-Maubeuge le 21 mai.

En Auvergne Rhône-Alpes, ils sont encore cinq à viser l’accession. Thonon Évian GGFC (47 points, un match en moins) est en ballotage favorable devant Ain Sud Foot et Hauts-Lyonnais (38 points), qui devancent d’un point le FC Bourgoin-Jallieu (un match en moins) et Chambéry SF. C’est encore plus compliqué en Bretagne avec neuf équipes – dont trois réserves – se tenant en six points. 

Tous les résultats sont donnés sous réserve d'homologation.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Uber Eats logo Volkswagen logo