Quevilly-Rouen nouveau leader

Marseille Consolat - Yamin Amiri.jpg

samedi 4 mars 2017 - 20:00 - Aurélien Durand

La mise à jour du calendrier du National ce week-end, avec cinq matches en retard des 19e et 20e journées, a profité à l'US Quevilly-Rouen qui s'est emparé de la première place grâce à son succès sur la pelouse d'Épinal (1-2).

Vendredi 3 mars (20h00)

Auteur de sa quatrième victoire de la saison le week-end dernier sur la pelouse de Chambly, la lanterne rouge sedanaise n'a pas confirmé cette éclaircie dans son antre de Louis-Dugauguez. Les hommes de Nicolas Usaï se sont inclinés (0-2) face à son ancienne équipe de Marseille Consolat. Les Phocéens ont tué le suspense en première période en inscrivant deux buts en trois minutes, signés Julien Lopez (28e) et Umut Bozok (31e), le meilleur réalisateur du championnat (16 buts). Ce troisième succès en quatre rencontres leur permet de revenir à quatre longueurs du podium.

Frustré par sa défaite à domicile face à Sedan, le FC Chambly a repris sa marche en avant face à Belfort en signant sa dixième victoire de la saison. L'attaquant camblysien Grégory Gendrey a brillé en inscrivant un triplé (6e, 52e, 61e). Les Belfortains n'ont pas démérité en égalisant en première période par Benoît Barros (17e), puis en reduisant la marque par Thomas Régnier (72e). Ils sont cependant à nouveau relégables (16es) tandis que Chambly monte sur la troisième marche du podium.

Privée de son capitaine Germann et de son buteur Schuster, l'équipe des Herbiers n'a pu faire mieux qu'un match nul (1-1) face à Lyon Duchère. Mené après l'ouverture du score lyonnaise d'une splendide reprise d'Hamadi Ayari (51e), les Vendéens ont d'abord manqué un penalty (Laidouni, 54e), avant d'égaliser sur le fil grâce à Idrissa Ba (87e). Les hommes de Frédéric Reculeau gagnent une place (14es) et quittent la zone rouge.

Samedi 4 mars (18h00)

Dernière équipe invaincue hors de ses bases, l'US Quevilly-Rouen a une nouvelle fois démontré sa capacité à bien voyager. Les Normands sont allés chercher dans la douleur trois nouveaux points sur la pelouse d'Épinal (1-2), portant à dix-neuf leur nombre de matches sans défaite à l'extérieur (depuis le 15 janvier 2016). Romain Basque a ouvert la marque de la tête (59e), mais les Spinaliens ont égalisé deux minutes plus tard grâce à Jérémy Colin (61e). Oumar Pouye a donné la victoire aux visiteurs à la 89e minute et la première place du classement.

Futur adversaire du Paris-SG en quarts de finale de la Coupe de France, mais en mauvaise posture en championnat après une série de six défaite de rang, l'US Avranches a relevé la tête lors de la réception de l'AS Béziers. Les hommes de Damien Ott ont pris le dessus sur les Héraultais (2-1) grâce au huitième but de la saison de Christopher Mayulu (77e). Le Biterrois Rayane Aabid (19e) avait répondu en première période à l'ouverture du score de Maxence Derrien (17e). Avranches (14e) sort de la zone rouge.

Les résumés des matches

Le classement