J24 : Châteauroux dérape, Quevilly-Rouen en profite

Marseille Consolat - Yamin Amiri.jpg

samedi 11 mars 2017 - 00:50 - Aurélien Durand

Auteur d'un nul à Boulogne (2-2), l'US Quevilly-Rouen a profité du faux-pas de Châteauroux à Sedan (1-2) pour se porter en tête du championnat à l'issue de la 24ème journée.

Samedi 11 mars

  • US Boulogne CO (5e) - US Quevilly-Rouen (2e) : 2-2

Malmenés au stade de la Libération, les Normands en sont revenus avec un nul méritoire, obtenu grâce à une égalisation d'Oliveira à la 76e (2-2). Après avoir ouvert le score en première période avec la complicité de Camara (csc, 30e), les joueurs d'Emmanuel Da Costa avaient été rejoints puis dépassés sur deux buts inscrits coup sur coup au retour des vestiaires par Mauricio (48e) et Thil (49e).

Arrivés chez la lanterne rouge sedanaise avec un statut de leader, les Castelroussins en sont repartis dépourvus. La faute à l'attaquant ardennais Koro Koné, auteur d'un doublé victorieux pour les siens aux 24e et 88e minutes. La réaction des Berrichons dans le temps additionnel, signée Sawadogo (90e + 2), s'est révélée trop tardive pour inverser le sort de cette rencontre.

Vendredi 10 mars

Le Paris FC s'est rassuré à Charléty en renouant avec le succès face à un postulant à la montée en L2. Réduits à dix à la 35e après l'exclusion de Lefaix, les Camblysiens ont craqué en seconde période sur une réalisation de Saiffedine Alami Bazza (69e). Anthony Ribelin a ajouté un deuxième but dans le temps additionnel (90e+1). Au classement, l'équipe de la capitale gagne un rang (10e).

Menés à la pause après l'ouverture du score sur penalty du Palois Julien Romain (26e), les Cristoliens ont eu le caractère pour renverser la vapeur au retour des vestiaires. Martin Mimoun a montré la voie aux Béliers en trouvant la lucarne de la cage gardée par Mathieu Iribarnegaray (52e), avant que Youssoufou Niakaté ne double la mise deux minutes plus tard (54e). Alassane Kamara a assuré le succès des Franciliens en inscrivant un troisième et dernier but (81e). Les hommes de Stéphane Le Mignan n'ont toujours que deux points d'avance sur la zone rouge, mais sont repassés devant les Palois (14es). 

Il est acté que ce millésime 2016-2017 du National fait la part belle aux séries. Après avoir stoppé le week-end dernier sa folle chute (six défaites de rang) en battant Béziers (2-1), Avranches a enchaîné un deuxième succès face à Épinal, concurrent direct pour le maintien. Profitant d'un but contre son camp d'Abdoulaye Diawara (5e) pour prendre l'avantage, les Normands ont appuyé sur l'accélérateur avec deux nouvelles réalisations signées Christopher Mayulu (25e) et Hakim Abdallah (44e). En seconde période, le dixième but de la saison de Mayulu (64e, sp) a mis à l'abri les Avranchinais, même si les Vosgiens ont sauvé l'honneur sur un nouveau penalty transformé par Diawara (83e).

Les retardataires ont manqué l'essentiel à Erbajolo où tout s'est joué en moins de six minutes. Ladislas Douniama a ouvert de la tête la marque dès la 2e pour les Lyonnais. Mais ces derniers se sont rapidement retrouvés à dix après l'exclusion de Jérémy Romany (6e). En manque d'inspiration, les Cabistes n'ont pas su en profiter et ont concédé leur neuvième défaite de la saison. Ils n'ont plus que deux points d'avance sur le premier relégable, les Herbiers.

Dans cette partie disputée entre deux relégables, un seul but a suffi au bonheur des Herbretais. Il est signé Greg Houla (78e) et permet aux Vendéens de creuser l'écart avec leur adversaire du jour (quatre points).

Les Marseillais ont pris rapidement les commandes de la partie en menant (2-0) au bout de vingt-cinq minutes grâce à David Gigliotti (17e, sp) et Yamin Amiri (25e). Un départ en fanfare ayant pour incidence l'emballement de la partie et le réveil des Nordistes, revenus à la hauteur de leur adversaire en cinq minutes (Malik Tchokounté, 31e et Bevic Moussiti-Oko (36e). En seconde période, Gigliotti a offert la victoire aux Provençaux (68e) et signé un doublé.

Battu par Avranches le week-end dernier en match en retard, Béziers s'est relancé dans la course au podium en dominant une équipe de Concarneau privée de nombreux titulaires et confirmant sa baisse de régime (troisième défaite de suite). Les Biterrois ont plié l'affaire à l'issue de la première période en menant (3-0) avec des buts d'Henrique (5e), Gavory (38e) et Beusnard (42e). Kalen Damessi (75e) a sauvé l'honneur à l'entame du dernier quart d'heure.

Les résumés vidéo des rencontres

Le classement