Décès de Jean Swiatek, doyen des Bleus

Web_Jean Swiatek_Pose Girondins_79225_94_FFF002017519_0001_T.tif.jpg

mercredi 17 mai 2017 - 15:46 - Richard Loyant

Jean Swiatek, le doyen des internationaux français (cinq sélections entre 1944 et 1950), est décédé dans la nuit du 16 au 17 mai à l’âge de 95 ans.

Disparu à l’âge de 95 ans dans la nuit du 16 au 17 mai 2017, Jean Swiatek était le doyen des internationaux français. Il avait revêtu à cinq reprises le maillot bleu en amical, démarrant par une victoire à domicile le 24 décembre 1944 contre la Belgique (3-1) et terminant à l’extérieur par une défaite contre le même adversaire (4-1), le 4 juin 1950. Dans l’intervalle, il avait joué un mémorable Angleterre-France (2-2) à Wembley le 26 mai 1945, au marquage du légendaire attaquant anglais Stanley Matthews.

Robuste défenseur central d’1,83 m pour 80 kg, au style tout en puissance, il était né le 11 décembre 1921 à Duszniki-Zdrój (Pologne) et était arrivé en France à l’âge de 4 ans. Débutant le football à Blénod (Meurthe-et-Moselle), sa carrière est interrompue en 1942 lorsqu’il est envoyé au Service du travail obligatoire (STO) en Allemagne. Il s’en échappe pour se réfugier dans le Sud-Ouest en 1943, où il est recruté par les Girondins de Bordeaux. Après une saison chez les amateurs, il rejoint les rangs professionnels en 1944, qu’il ne quittera plus jusqu’à la fin de sa carrière dix ans plus tard.

Vice-champion de France de D2 en 1949, c’est comme capitaine qu’il mène les Girondins à leur premier titre de champion de France de D1 la saison suivante. À leur tête, il perd la finale de la Coupe Latine 1950 contre le Benfica Lisbonne (3-3, match rejoué 2-1), puis celle de la Coupe de France 1952 contre l’OGC Nice (5-3). Ami avec son coéquipier René Gallice, ils gèreront ensemble un magasin de sport de 1948 à 1985.

Jean Swiatek le 6 juin 2004 à Clairefontaine, à l'occasion du centenaire de l'Équipe de France (Archives FFF / Philippe Mayen).