Le Luxembourg sur la route des Bleus

Luxembourg-France

samedi 2 septembre 2017 - 15:30 - Richard Loyant - Photo Franck Fife/AFP

Dimanche à Toulouse (20h45, TF1), les Bleus viseront un nouveau succès dans la course au Mondial 2018 face au Luxembourg. Un adversaire en progrès régulier.

La victoire sur les Pays-Bas (4-0), jeudi 1er août au Stade de France, conjuguée à la défaite de la Suède en Bulgarie (3-2), a replacé les hommes de Didier Deschamps en tête du groupe A, avec trois points d’avance et une différence de buts favorable (+ 10 contre + 7). Dimanche 3 septembre au Stadium de Toulouse, tandis que les Suédois se rendront en Biélorussie, les Bleus resteront maîtres de leur destin s’ils battent le Luxembourg, qu’ils ont toujours dominé en quatorze matches de qualifications, à l'image de leur succès (3-1) à l'aller (photo), le 25 mars dernier.

Promis à la dernière place après le tirage au sort des éliminatoires, l’équipe du Grand-Duché occupe effectivement ce rang à trois journées de leur issue. Nantie de quatre points après sept rencontres, la 136e équipe au classement FIFA a connu trois défaites à plus de deux buts d’écart (1-3 à domicile face à la France, 1-3 et 5-0 contre les Pays-Bas), mais a aussi tenu tête aux autres formations. Elle n’a ainsi cédé que dans le temps additionnel en Bulgarie (4-3) après avoir mené 2-1, et d’un seul but contre la Suède (0-1). Mieux, elle a réussi un nul (1-1) puis battu la Biélorussie (1-0), jeudi soir.

L’une des plus petites nations d’Europe en superficie (2 600 km2, 179e mondiale) et en habitants (580 000, 170e pays) affiche de réels progrès en matière de football. Elle est pourtant tombée au 195e rang FIFA en août 2006, pire classement de son histoire, après deux campagnes de qualifications désastreuses. Une victoire sur la Biélorussie et un nul en éliminatoires de l’Euro 2008 marquent les prémices d’un renouveau, confirmé lors de l’exercice suivant vers le Mondial 2010 : un succès en Suisse et deux nuls lui permettent, pour la première fois, de ne pas terminer dernière de son groupe. Avec l’ancien milieu de terrain international Luc Holtz (55 sélections) à leur tête depuis fin 2010, Les Lions Rouges ne vont dès lors plus terminer une phase de qualification vierge de tout point.

En dépit d’un vivier de joueurs restreint – 32 000 licenciés environ – le Luxembourg s’améliore en s’appuyant de plus en plus sur ses jeunes, récoltant les fruits de son premier – et seul – centre de formation, bâti à Mondercange au début des années 2000. Il tire aussi profit d’expatriés de plus en plus nombreux, composant de la moitié aux trois-quarts de ses sélectionnés.

Classement du groupe A

1- France : 16 points (+ 10)
2- Suède : 13 points (+ 7)
3- Bulgarie : 12 points (- 2)
4- Pays-Bas : 10 points (+ 3)
5- Biélorussie : 5 points (- 8)
6- Luxembourg : 4 points (- 10)

À l’issue de la phase de groupes, les neuf équipes classées premières sont qualifiées pour la Coupe du monde de la FIFA Russie 2018. Les huit meilleures deuxièmes (sur neuf) disputent des barrages (aller les 9, 10 et 11 novembre ; retour les 12, 13 et 14 novembre).