1919 | Dix-sept à table

lundi 20 août 2012 - 11:22 -  

À l’été 1919, la toute jeune FFFA s’organise. Son premier Conseil national, aïeul de l’Assemblée fédérale, se tient le 30 août.

On le devine fragile, ancien, sa reliure a subi l’épreuve du temps. Ce petit cahier bleu, rempli à l’encre violette, au porte-plume, est la clef de voûte de la 3FA. Enjambés les statuts du CFI de 1908 et de la FFFA de 1919, nous voilà à la page 24. En titre, " Conseil national du 30 août 1919". Le premier.

Ce samedi, le rendez-vous est fixé à 14 h précises au siège de la fédération qui vient juste d’emménager au 15 rue du Faubourg-Montmartre dans le IXe arrondissement de la capitale. Huitpoints sont inscrits à l’ordre du jour. Les membres du bureau et les neuf délégués des ligues régionales présents (la FFFA en compte alors douze) ont du pain sur la planche. Le président Rimet prend la parole et expose la situation du football français et la transformation du CFI en une fédération de sociétés. Henri Delaunay fait ensuite le compte rendu moral, le conseil élit deux vérificateurs aux comptes, modifie l’article 8 des statuts, nomme trois nouveaux membres au bureau, qui sera désormais composé de onze têtes, et confirme l’affiliation de 204 sociétés.
 
Pour l’anecdote, trente pages plus loin, le cahier bleu nous apprend que 12 773 clubs sont affiliés en 1940. Avant de se quitter, les participants remercient chaleureusement M. Toulet, membre du bureau. Le dirigeant a fait don de dix mille francs à la belle oeuvre naissante pour le transfert du siège et son aménagement. Le prochain Conseil national est fixé au 3 janvier 1920. L’habitude prévaut de se réunir deux fois par an. C’est toujours le cas aujourd’hui.