Commotion cérébrale : quand le sport fait mal à la tête

ccsof.png

vendredi 18 octobre 2019 - 16:15 - Direction Médicale

La FFF s’est associée à la Société française de médecine physique et de réadaptation (SOFMER) pour une première sur la commotion cérébrale.

Lors du 34e congrès de la SOFMER, les 17, 18 et 19 octobre, le Docteur Emmanuel Orhant, directeur médical de la FFF, a participé a une session entièrement consacrée à l'actualisation des données concernant le pronostic, l'épidémiologie, la physiopathologie et les aspects réglementaires des commotions cérébrales liées à la pratique sportive.

À cette occasion, le rugby et le football, les deux sports les plus populaires, ont fait l'objet d'un focus particulier.

L'importance de ces rencontres est réelle car de nombreuses questions sur la nocivité de telle ou telle pratique sportive persistent. Si quelques sports disposent d'une bonne description des conséquences cérébrales à la suite d'une commotion (y compris sur le plan histopathologique), il convient en effet de continuer à faire évoluer les connaissances dans ce domaine.

Contenu du programme

Commotion et Football : quel danger en 2019 ?

ORHANT Emmanuel (Paris)

Apports de la nutrition dans les commotions cérébrales liées au sport.

WALRAND Stephane (Clermont-Ferrand)

Sports career-related concussions and mental health symptoms among former elite athletes. // Commotions cérébrales et troubles psychologiques chez les anciens sportifs de haut niveau

GOUTTEBARGE Vincent (Amsterdam-Pays-Bas) 

Prise en charge des commotions cérébrales dans le rugby

DECQ Philippe (Paris)

Place des biomarqueurs sanguins lors de la commotion cérébrale du sportif : illustration lors de la reprise du jeu post-commotion chez le rugbyman professionnel

SAPIN Vincent (Clermont-Ferrand)

A nation-wide prospective study on concussion epidemiology in Swedish elite soccer teams during a single season and a combined PET/MR study in athletes suffering from persistent post-concussion symptoms.

MARKLUND Niklas (Lund, Suède).

Effet des impacts crâniens répétés au cours d'une saison de football de niveau semi-professionnel sur la connectivité fonctionnelle cérébrale au repos.

Adrien Petit, Hélène Cassoudesalle, Patrick Dehail, Hervé Petit, Igor Sibon, Maxime Bildet, Jérôme Badaut (Bordeaux).

Atrophie cérébrale corticale après exposition à des impacts crâniens répétés durant une saison chez des joueurs de football semi-professionnels.

Hélène Cassoudesalle (Bordeaux), Arnaud Attye (Grenoble), Hervé Petit, Igor Sibon (Bordeaux), Félix Renard (Grenoble), Patrick Dehail (Bordeaux) et Jérome Badaut (Bordeaux).

Early changes in reactive astrocytes precede the longterm neurodegenerative process following a single juvenile mild traumatic brain injury

Aleksandra Ichkova (Paris), Tifenn Clément (Bordeaux), Juliette Van Steel Winckel (Paris), Justine Aussidre (Bordeaux), U. Valentin Nagerl (Bordeaux), Marta Boccazzi (Paris), Andrée Delahaye (Paris), Pierre Gressens (Paris), Marie-Line Fournier, Béatriz Rodriguez-Grande et Jerome Badaut (Bordeaux).