La France écartée aux tirs au but (1-1, 4 tab 2)

La France écartée aux tirs au but (1-1, 4 tab 2)

mardi 23 juillet 2013 - 03:15 - JRI

Les Bleues ont quitté ce lundi l’Euro 2013, écartées à l’issue d’une cruelle séance de tirs au but par le Danemark (1-1, 4 tab 2). A l’issue de ce quart de finale, Sandrine Soubeyrand a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière internationale après 198 sélections.

Dans un stade de Linköping très bien rempli avec près de 7500 spectateurs, les Bleues négociaient avec difficulté la première période, manquant de rythme face à une équipe scandinave jouant crânement sa chance après avoir été repêchée à l’issue des rencontres de poule. Mieux, les joueuses de Kenneth Heiner-Moller ouvraient la marque par Johanna Rasmussen qui fusillait Sarah Bouhaddi après une ouverture de la droite (1-0, 28ème).

Prenant l’emprise sur le match après le retour des vestiaires et l’entrée d’Elodie Thomis, les Tricolores ont dû malgré tout patienter jusqu’à la 70ème minute pour égaliser sur penalty après une faute sur Camille Abily. Louisa Necib transformait la sanction en force, trompant de peu Petersen qui avait brillé en arrêtant deux penaltys face aux Suédoises.
 
En prolongation, l’ascendant athlétique des Bleues semblait total et Gaëtane Thiney (103ème) qui croisait un peu trop sa frappe, puis Camille Abily, dont la frappe sur coup franc était repoussée par la transversale (105ème), manquaient d’un rien l’occasion de donner un avantage décisif.

Comme lors de l’Euro 2009 en Finlande, la séance de tirs au but allait être fatale aux Tricolores, Petersen s’illustrant de nouveau pour permettre à ses coéquipières de l’emporter sur le score de 1-1, 4 tab 2.
 
Gaëtane Thiney
"On n'a pas su répondre au défi physique de l'adversaire. En deuxième période, ça a été mieux et même au bout de 20 minutes en première. Après on a poussé mais malheureusement on n'a pas réussi à marquer un but de plus que notre adversaire. C'est un coup d'arrêt pour nous, joueuses. Depuis début juin, on se prépare pour la compétition. C'est difficile à encaisser en tant que joueuse. Mais c'est le sport. C'est pire qu'en 2009, je pense qu'on a un gros potentiel et d'ailleurs on l'a montré ce soir.

On a fait un bon match et si on marque le deuxième but, après c'est fini. La gardienne (suédoise) était dans son bon jour. Après on tape la barre, il peut y avoir une main dans la surface mais bon il manque ce but. C'est le football. Il va falloir partir en vacances et se vider un peu la tête. C'est difficile, c'est beaucoup d'efforts, pas pour rien parce que l'on a montré de belles choses, mais il n'y a pas de titre. C'est compliqué, on avait vraiment à coeur d'aller au bout. C'est un peu irréel, mais là je ne suis pas encore consciente que l'on est éliminées."

Sandrine Soubeyrand
"Mon avenir ? Au moins personne ne se posera de questions. Oui j'arrête l'équipe de France, oui c'était mon dernier match, mais ça ce n'est pas très grave."

Bruno Bini, sélectionneur
"On est déçu bien sûr, abattu. Sur le match, on ne mérite pas d'être éliminé même si on fait 35 mauvaises premières minutes. Ensuite c'est un cavalier seul, on égalise et on a l'emprise sur le jeu. Après, à un quart d'heure de la fin les autres attendent les tirs au but. J'ai revécu ce qu'il s'était passé en 2009 quand les Pays-Bas avaient fait la même chose. Les tirs au but, c'est un coup les uns, un coup les autres.

Les filles étaient sûrement un peu contractées. Le Danemark a eu deux jours de plus de récupération, c'est énorme. Après, elles étaient sûrement un peu tendues contre une équipe qui arrive du diable-vauvert, qui n'a plus rien à perdre. Elles nous ont posé des problèmes entre les lignes mais après on a repris la maîtrise. Mais on avait déjà pris un but. C'est dur de courir après le score même si on a beaucoup mieux fini qu'elles. Mais on leur souhaite bonne chance, c'est tout sauf un hasard si elles sont en demi-finales.

On a quand même donné une bonne image de la discipline. On a fait trois victoires et un nul et on est éliminé. Les autres font trois nuls et une défaite et elles passent. C'est comme ça. Les filles n'ont pas à rougir de l'image qu'elles ont donnée."

Chronique des Bleues : toutes les étapes la préparation en vidéo

Episode 31 : France-Danemark, l'élimination en quarts
Episode 30 : 3ème anniversaire en phase finale pour Wendie Renard
Episode 29 : 15 heures de route pour voir les Bleues
Episode 28 : la victoire 3-0 face à l'Angleterre (résumé et déclas)
Episode 27 : veille de match à Linköping
Episode 26 : paroles de remplaçantes
Episode 25 : la qualification en quarts après le succès face à l'Espagne
Episode 24 : le patient retour d'Amandine Henry
Episode 23 : la victoire 3-1 face à Russie
Episode 22 : sur le terrain du match
Episode 21 : Karima Benameur, du bac à l'Euro !
Episode 20 : la Suède, enfin !
Episode 19 : Conseils de Champions avant le départ pour la Suède
Episode 18 : avec Liane Foly
Episode 17 : le résumé de France-Australie à Angers
Episode 16 :le duel face aux journalistes !
Episode 15 : dans la cuisine des Bleues
Episode 14 : la victoire 1-0 face à la Norvège
Episode 13 : le point à J-14 avec Gaëtane Thiney
Episode 12 : Viviane Asseyi, un Euro à 19 ans
Episode 11 : au coeur des Bleues avec Lucie
Episode 10 : le travail de prévention avec le programme FIFA 11+
Episode 9 : le fartlek, un premier mot de suédois
Episode 8 : le sprint des Bleues sur l'hippodrome de Vincennes !
Episode 7 : spécifique gardiennes de but à J-25
Episode 6 : à l'heure du Football des Princesses
Episode 5 : les coulisses de la victoire 3-0 face à la Finlande
Episode 4 : la liste des 23
Episode 3 : Laure Boulleau et la machine antigravité
Episode 2 : à l'heure de Roland-Garros
Episode 1 : leur montée des marches