Rétro

19 juillet 2015 : Tahiti vice-roi du sable

dimanche 19 juillet 2020 - 09:00 - Richard LOYANT
Tahiti finaliste de la Coupe du monde de beach soccer de la FIFA 2015

La sélection de Polynésie française termine deuxième de la 8e Coupe du monde de beach soccer de la FIFA, battue en finale par le Portugal évoluant à domicile (5-3).

Révélée à la planète du football de plage en terminant quatrième de la Coupe du monde de beach soccer de la FIFA 2013, organisée sur son sol, la sélection tahitienne a encore davantage marqué les esprits en atteignant la finale de l’épreuve deux ans plus tard. Ce dimanche 19 juillet 2015 à l’Estadio da Praia da Baia d’Espinho, elle est opposée au Portugal, pays hôte.

Pour en arriver là, les Tiki Toa ("Dieux guerriers"), ont réalisé un sans faute en ne perdant aucune rencontre. En phase de poules, ils ont d’abord battu le champion d’Afrique Madagascar (4-3), puis dominé le Paraguay (7-5) avant de disposer des doubles champions du monde en titre russes (6-7), pour terminer en tête de leur groupe.

Raimoana Bennett, Tearii Labaste, Angelo Tchen (de gauche à droite, au premier plan) devant Patrick Tepa – Photo AFP/Francisco Leong.

En quarts, ils ont écarté l’Iran en marquant le but victorieux à cinq minutes du terme (5-4). Avant de livrer une demi-finale épique contre l’Italie, finaliste de l’édition 2008 et jusqu’alors meilleure défense du tournoi. Les deux formations vont se rendre coup pour coup, poussant le match le plus indécis de cette édition à la prolongation, puis aux tirs au but. Où une ultime parade du gardien tahitien Jonathan Torohia enverra son équipe en finale (6-6 a. p., 3 t. a. b. 1).

Angelo Tchen, Raimana Li Fung Kuee, Heimanu Taiarui et Franck Revel (de gauche à droite) aux anges après leur succès au bout du suspense en demi-finale contre l’Italie – Photo AFP/Francisco Leong.

Restait à conclure contre un Portugal en quête d’un premier sacre mondial, qui plus est à domicile. Le rêve des Polynésiens sera pourtant brisé. Encaissant un but dès le coup d’envoi et menés 3-0 au quart d’heure, ils vont néanmoins trouver les ressources pour revenir à 3-2. 

Ils vont ensuite courir après le score, se procurant une balle d’égalisation à 4-4 en fin de rencontre. Mais les Portugais ne vont pas laisser échapper leur chance, inscrivant le but de leur sacre à trente secondes de la fin (5-3).

L’équipe de Tahiti, meilleure attaque de ce Mondial (32 buts), et son jeu à haut risque ont néanmoins conquis tout le public, pour s’inscrire définitivement sur la planète beach soccer.


Raimoana Bennett, Jonathan Torohia, Teva Zaveroni, Teeri Labaste et Angelo Tchen (de gauche à droite) déçus, remercient leurs supporters après la finale perdue face au Portugal – Photo AFP/Francisco Leong.


Heimanu Taiarui, auteur de quatre buts et de six passes décisives durant le tournoi, "en plus de ses qualités défensives et de son tempérament tenace dans les moments difficiles" soulignés par la FIFA, a été désigné Ballon d’Or du Mondial 2015 – Photo FIFA/Getty Images. 


Jonathan Torohia a, lui, été élu Gant d'Or de l’épreuve, la FIFA saluant "les réflexes, les qualités athlétiques et le sens de la relance" du gardien tahitien, qui "a même été passeur décisif à quatre reprises" et buteur crucial en poules face à la Russie – Photo FIFA/Getty Images.

 

Le Mondial 2015 de Tahiti

Groupe D
Tahiti-Madagascar 4-3 (Labaste 4e, Tepa 5e, Tavanae 9e, Bennett 17e sp).
Paraguay-Tahiti 5-7 (Tavanae 2e, Labaste 4e et 27e, Zaveroni 8e, Tepa 9e, Taiarui 29e).
Russie-Tahiti 6-7 (Li Fung Kuee 2e, 9e, 14e et 27e ; Taiarui 8e et 23e, Torohia 35e).

Classement : 1. Tahiti 9 points (+ 4) ; 2. Russie 6 pts (+ 3) ; 3. Paraguay 3 pts (- 2) ; 4. Madagascar 0 pt (- 5).

Quart de finale : Tahiti-Iran 5-4 (Bennett 11e et 14e, Tepa 27e, Li Fung Kuee 30e, Taiarui 32e).

Demi-finale : Italie-Tahiti 6-6, 1 tab 3 (Taiarui 1ère, Labaste 4e, Bennett 14e et 26e, Tavanae 23e, Tepa 33e ; tirs au but Taiarui, Bennett et Li Fueng Kuee).

Finale : Tahiti-Portugal 3-5 (Labaste 17e, Li Fueng Kuee 19e et 25e).

 

Le groupe vice-champion du monde

Gardiens : Franck Revel, Jonathan Torohia.
Défenseurs : Tainui Lehartel, Heimanu Taiarui, Angelo Tchen.
Ailiers : Raimoanna Bennett, Raimana Li Fung Kuee, Heiarii Tavanae, Patrick Tepa, Teva Zaveroni.
Pivots : Tearii Labaste, Naea Bennett (cap),
Sélectionneur : Tehina Rota.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo