ÉQUIPE DE FRANCE FUTSAL

Reprise mitigée face à la Moldavie (2-3)

lundi 21 septembre 2020 - 21:00 - Richard LOYANT
France Moldavie futsal

Victorieux (10-1) la veille, les Bleus ont été surpris par la Moldavie (2-3), lundi 21 septembre à Orléans, pour leur deuxième match de reprise.

Après un premier succès de rentrée contre la Moldavie (10-1), dimanche, l’Équipe de France futsal s'est inclinée (2-3) face à ce même adversaire dans un match amical plus accroché, lundi 21 septembre au Palais des Sports d'Orléans (Loiret).

Les Bleus ont subi l’ouverture du score de Cristian Obada (0-1, 2e), avant de revenir sur un but contre son camp de Constantin Burdujel (1-1, 6e). De nouveau menés sur un contre conclu par Martin Stan (1-2, 14e) malgré une domination, ils ont échoué par trois fois sur le poteau, et ont encaissé un troisième but sur une frappe détournée par Souheil Mouhoudine (1-3, 19e).

Remobilisés à l’entame de la seconde période, les joueurs du sélectionneur Pierre Jacky ont réduit l’écart par Mouhoudine (2-3, 21e). Maîtres de la balle, ils n’ont pas trouvé la solution pour égaliser, butant à de nombreuses reprises sur le gardien moldave Andrei Macoviiciuc.

 

La liste

Ces deux rencontres servaient de préparation aux éliminatoires de l'Euro UEFA 2022, dont la phase finale se déroulera aux Pays-Bas (9 janvier-6 février 2022). Placés dans le groupe 2, les Bleus (20e) auront pour adversaires la Géorgie (36e), la Russie (4e) et un troisième à déterminer entre l'Arménie (79e) et la Bulgarie (99e).

 

Le bilan du sélectionneur Pierre Jacky

"Autant le match d’hier a été spécial, avec une adresse incroyable devant le but où tout est entré, autant celui d’aujourd’hui est frustrant, avec 62 frappes pour seulement deux buts marqués. C’est le futsal ! Leur gardien a été exceptionnel et la réalité est entre ces deux rencontres, face à une nation solide. Elle n’avait jamais encaissé un 10-1 contre nous et était revancharde. Je ne peux pas en vouloir aux joueurs, qui ont fait preuve d’une belle mentalité même s’ils se sont parfois énervés, un peu trop précipité et ont aussi manqué de lucidité. Beaucoup sont jeunes et se sont peut-être vus « trop beaux » après le premier succès. Mais nous progressons, en ayant eu quatre joueurs absents à cause du Covid. Tout le monde a pu jouer, avec le même objectif de réussir les éliminatoires de l’Euro".

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo