COUPE DE FRANCE

« La belle aventure » de Mathieu Duhamel

lundi 22 février 2021 - 19:48 - Claire GAILLARD
Mathieu Duhamel AS Beauvais Oise joie qualification Coupe de France 32es

Auteur d’un triplé à Aire-sur-la-Lys (4-1), l’avant-centre a été le principal artisan de la qualification de l’AS Beauvais en 16es de finale. Lui qui s'est retiré du monde professionnel il y a deux ans et demi.

Il avait tout connu ou presque. La Ligue 1, la Ligue 2, le National, l’étranger et même le National 3 à Grand Quevilly où il jouait l’an dernier par plaisir. Et voilà désormais Mathieu Duhamel en National 2 à l’AS Beauvais Oise. Il s’y est engagé en juillet 2020, « en manque du milieu professionnel » dit-il. Freiné par des blessures en début de saison (entorse, déchirement à l’adducteur puis rechute), l’attaquant (36 ans) a signé samedi un triplé en 32es de finale de la Coupe de France face au Petit Poucet, Aire-sur-La-Lys (R2, 4-1). Ça tombe bien, le championnat reprend samedi pour son club (*) !

 LA QUALIFICATION À AIRE-SUR-LA-LYS 
« On a su être efficaces »

« Ce n’était pas un match évident, on savait que le terrain allait être difficile et qu’on affrontait une équipe en pleine confiance qui avait sorti deux National 3. On a abordé cette rencontre avec sérieux en respectant l’adversaire. On a su être efficaces dans le jeu et on a été récompensés. Quand Aire a réduit le score (1-2, 42e), il n’y a pas eu de doute. À la mi-temps, le coach (Sébastien Dailly) nous a dit qu’il fallait retrouver notre état d’esprit de début de rencontre et de ne pas prendre le match à la légère. À 2-0, on a voulu rejouer un peu au foot sauf que sur ce terrain-là, c’était compliqué et on a été punis. Notre chance, c’est de marquer très vite en début de seconde période (3-1, 49e) et ça leur met un coup derrière la tête. »

 SON TRIPLÉ 
« Le premier but est un but à la Icardi ou Inzaghi ! »

« J’avais déjà marqué un triplé contre Lens quand je jouais en Ligue 1 lors des matches de préparation d’avant-saison mais c’est mon premier en compétition. Le premier but est un but d’avant-centre à la Icardi ou Inzaghi ! Je suis bien placé, à l’affût, cela fait partie de mes qualités. Le gardien repousse et j’ai suivi pour mettre le ballon au fond. Le deuxième but est une action intéressante : je suis au milieu de terrain sur le côté droit, j’effectue une remise avec un joueur qui me le remet en profondeur. Je suis au duel avec le défenseur central, je le prends de vitesse et j’ajuste le gardien d’un extérieur pied gauche. Le troisième but ressemble au premier : Gaëtan Fallempin, notre excentré droit, rentre et frappe pied gauche. Le gardien repousse et je marque. Le ballon du match ? Je ne sais pas encore où je vais le mettre mais pour l’instant il est dans le salon à côté de mon trophée de meilleur buteur de Ligue 2 (24 buts avec Caen en 2013-2014). »

Je ne sais pas encore où je vais mettre le ballon du match mais pour l’instant il est dans le salon à côté de mon trophée de meilleur buteur de Ligue 2

 

 LES 16ES DE FINALE CONTRE BOULOGNE 
« J’aurais préféré une Ligue 1 mais… »

« J’aurais préféré une Ligue 1 mais voyons le positif, c’est une équipe à notre portée et un match qui pourrait nous permettre de passer en 8es de finale. À Boulogne, je connais 2 ou 3 joueurs, il y a des éléments de qualité mais l’équipe vit une saison compliquée (16e de National). Ce match aura lieu chez nous, on peut faire quelque chose. C’est important pour le club, pour les présidents (Guillaume Godin et Sylvain Reghemqui) s’investissent. Depuis qu’ils sont arrivés, c’est un club sain. On peut les en remercier. C’est rassurant pour les joueurs et le staff. Ces seizièmes de finale sont une juste récompense, sportivement et financièrement pour l’AS Beauvais.

 SON ARRIVÉE À BEAUVAIS 
« Quand on en a encore sous le pied, c'est compliqué d'arrêter »

« Ce n’était pas prévu (rires) ! J’ai arrêté ma carrière depuis 2 ans et demi. Je jouais à Grand Quevilly en National 3 la saison dernière. Le milieu professionnel me manquait. Je n’ai pas dit stop car je n’étais plus en forme physiquement mais pour des raisons familiales. Et quand on en a encore un peu sous le pied, c’est compliqué d’arrêter. L’été dernier, j’aidais un ami à trouver un club. J’étais en contact avec le coach de Beauvais qui recherchait un attaquant, j’ai proposé la personne en question mais ils n’ont pas été intéressés. Puis un autre agent qui m’avait vu jouer l’année dernière les a eus au téléphone et leur a dit : ‘‘Pourquoi ne prenez-vous pas Mathieu Duhamel ? C’est un super joueur et il pourrait vous aider.’’ Le club a cherché à savoir si ça me tentait. J’ai échangé durant deux heures avec l'un des présidents, le feeling est tout de suite passé et il m’a proposé de rencontrer l’entraîneur. J’ai signé pour vivre une belle aventure sportive et me procurer encore des frissons. La qualification d’hier en fait partie, c’est un bon moment. J’espère en vivre d’autres, en Coupe ou en Championnat. »


Mathieu Duhamel, sous le maillot du SM Caen, exulte après avoir égalisé à Montpellier en Ligue 1 (1-1, le 29 novembre 2014, photo Charly TRIBALLEAU / AFP)

 LA REPRISE DU NATIONAL 2 
« Le Championnat reste la priorité »

« L’objectif, c’est remporter les sept prochains matches pour être sûrs de figurer dans le peloton de tête (Beauvais est 11e du groupe B de N2) afin de disputer les play-offs et d’éventuellement jouer la montée mais surtout de ne pas finir dans la seconde partie de tableau où les clubs lutteront pour le maintien. On a une équipe de qualité mais il faut se remettre en question tous les week-ends. Le Championnat reste la priorité. »

 LE QUOTIDIEN À BEAUVAIS 
« Un club qui s’inspire du milieu professionnel »

« Avec la Coupe de France, le planning a été un peu différent mais normalement, on s’entraîne lundi, mardi, mercredi et vendredi, repos jeudi et match le samedi. Les séances ont lieu le matin comme les pros. C’est un club qui s’inspire du milieu professionnel. Sur le long terme, c’est un club qui pourrait revenir à un niveau pro. »

(*) Samedi, Beauvais se rend à Reims en match en retard de la 9e journée. La reprise officielle du National 2 est, elle, programmée le 13 mars. 

Voir aussi : Le tirage des 16es en intégralité

MATHIEU DUHAMEL EN BREF

36 ans
Attaquant
Clubs :

  • Ligue 1 (SM Caen, Evian Thonon Gaillard) : 30 matches, 10 buts
  • Ligue 2 (ES Troyes, FC Metz, SM Caen, Le Havre, US Quevilly-Rouen) : 196 matches, 79 buts
  • Serie B (ITA, Foggia) : 11 matches, 1 but
  • Et aussi : SO Romorantin, Stade Lavallois, Créteil-Lusitanos (National), Grand Quevilly FC (N3).
fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo