FOOTBALL AMATEUR

Les chiffres clés du football féminin

lundi 8 mars 2021 - 09:03 - Alexandre CHAMORET - Claire GAILLARD
Football féminin joueuses

Placée sous le signe du leadership, cette journée internationale des droits des femmes est l’occasion d’évoquer la place des femmes au sein des organes de direction ou d’encadrement du football. Une progression constante depuis 2012. Tour d’horizon.

Depuis la mise en place du plan de féminisation en 2012, la présence des femmes dans le football n’a cessé de progresser. Le nombre de licenciées a bondi de moins de 90 000 en 2010-2011 à plus de 200 000 en 2020. Une progression importante sur le plan des pratiquantes mais également dans les fonctions de dirigeantes ou d’encadrantes (éducatrices, arbitres, élues) au sein des instances dirigeantes du football ou des 15 000 clubs amateurs où les femmes jouent un rôle grandissant dans la gestion et le développement de la pratique du football, qu’il soit féminin ou non.

 

 33 570 dirigeantes

Soit une augmentation de +25,62% par rapport à 2011-2012. Avant d’engager le plan de développement du football féminin en 2012, la FFF comptait 26 723 dirigeantes licenciées. 

 325 

Le nombre de femmes qui occupent des fonctions de direction au sein des 22 Ligues et 91 Districts sur la période 2020-2024 (+18% par rapport à la période 2016-2020). Pour favoriser la mixité dans les instances, la FFF a notamment mis en place un programme de promotion et de formation à travers le « Club des 100 femmes dirigeantes ».


Brigitte Henriques, la vice-présidente déléguée de la FFF, lors du séminaire du "Club des 100 femmes dirigeantes" le 6 mars 2020 (Photo Julia CHENU / FFF).

 966 arbitres féminines 

Soit une augmentation de +25% par rapport à 2011-2012 (679). Parmi ces arbitres, figurent notamment Stéphanie Frappart, première arbitre centrale à officier en Ligue 1, ou Manuela Nicolosi, arbitre assistante. 

 1 590 éducatrices 

Un total multiplié par deux depuis 2011-2012 (751, soit +111,72% d’augmentation). 

 45% de femmes salariées 

Le rapport de salariées au sein de la FFF. Nommée par Noël Le Graët, le président de la FFF, Florence Hardouin occupe la fonction de directrice générale de la Fédération depuis 2013, une première à ce niveau de fonctions dans le football et le sport plus généralement. 

 3 femmes au Comex 

Le nombre de femmes qui siègent au Comité Exécutif de la Fédération : Brigitte Henriques, vice-présidente déléguée, Laura Georges, secrétaire générale, et Marie Barsacq, autre membre élue, ex-directrice au sein de la Ligue du Football Amateur.

 3e mondial 

Le rang de l’Équipe de France féminine dans le classement mondial de la FIFA. Elle a décroché fin 2020 son billet pour participer à l’Euro 2022 (du 6 au 31 juillet en Angleterre). En dehors des Bleues, la FFF gère six sélections de jeunes fféminines (U16, U17, U18, U19, U20 et U23). 

 7 Ligues des champions féminines 

L’Olympique Lyonnais détient le record de victoires en Ligue des champions. Les Rhodaniennes l’ont soulevée en 2011, 2012, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020. Le 30 août 2020, en battant le WfL Wolfsburg (3-1), elles ont aligné un cinquième succès d’affilée dans l’épreuve, égalant le Real Madrid de Di Stefano, quintuple vainqueur entre 1956 et 1960. 


Le 30 août 2020, l'Olympique Lyonnais a soulevé la 7e Ligue des champions de son histoire (photo Gabriel BOUYS / AFP / POOL).

 8 Pôles Espoirs 

Chaque saison, la FFF forme près de 180 joueuses (U16 à U18) de haut niveau dans l’un des 8 Pôles Espoirs féminins répartis en France : Blagnac, Vincennes (INSEP), Liévin, Lyon, Mérignac, Rennes, Strasbourg et Tours.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo