ESPOIRS

Ripoll : « Écrire une belle histoire  »

mercredi 26 mai 2021 - 14:25 - Vincent ORSINI
Sylain Ripoll

Le sélectionneur Sylvain Ripoll a répondu aux questions de la presse ce mercredi 26 mai au deuxième jour du rassemblement de l'Équipe de France Espoirs.

 DÉJÀ DES CHANGEMENTS DANS LA LISTE 

« Comme d'habitude, on s'adapte »

« Il y a des choses qui étaient anticipées puisque l'éventualité d'avoir des joueurs concernés par les barrages était connue. Après il y a eu malheureusement, comme souvent, des changements sur blessures. On fait comme d'habitude et on s'adapte. On profite aussi d'avoir un réservoir très large pour pallier toutes ces absences, comme c'est le cas sur le poste de gardien de but. Alban (Lafont) avait fait toute la campagne avec nous mais avec ces barrages il était logique de le laisser à la disposition de son club. Cela va permettre à Illan (Meslier) de confirmer son excellente saison avec Leeds, tout comme Dimitry (Bertaud) qui a bien enchaîné en fin de saison avec Montpellier. Enfin, on a décidé de prendre Etienne Green qui dégage beaucoup de sérénité dans ses performances avec Saint-Étienne. On a des solutions. » 

 LA GESTION DE LA FATIGUE 

« La fin de saison a été éprouvante » 

« J'ai conscience qu'il va nous falloir monter crescendo car la fin de saison a été éprouvante. C'est important d'emmagasiner un maximum de fraîcheur, mentale et physique. Nous aurons à partir de demain une ou deux séances qui vont nous permettre d'avoir une réflexion globale sur les choix à faire, et la fraîcheur fait partie des facteurs importants à prendre en compte. Dans les 48 heures qui suivent le dernier match des championnats, on perçoit forcément des signes de décompression, je pense notamment à nos deux Lillois qui ont fêté le titre bien mérité. On va se focaliser sur la récupération, les soins, mais dans l'ensemble j'ai trouvé le groupe heureux de se retrouver et consciencieux de bien finir le travail avec cet Euro. » 

 OBJECTIF TITRE ? 

« Des étapes à franchir » 

« Je l'ai déjà dit et ma pensée n'a pas changé : les huit équipes encore en lice veulent s'imposer. Il y a de la qualité partout, toutes les équipes ont des joueurs qui évoluent dans les plus grands clubs. On doit se concentrer sur les étapes à franchir, la première étant ce quart de finale face aux Pays-Bas (le 31 mai), en espérant continuer notre parcours pour finir là où on le souhaite. Comme nous, ils ont beaucoup de talent dans leur groupe. L'équipe qui aura le plus de capacité à additionner ces potentiels et à présenter le collectif le plus solide sortira vainqueur. Lors de la phase de groupes, on a disputé des matches très difficile. Ce sera encore le cas en quarts. Tous les joueurs engagés se connaissent, se sont même affrontés. Notre match contre le Danemark doit être un rappel et nous permettre de voir qu'il y a des éléments dans le foot qui sont non négociables, qui peuvent entrainer des incidents. » 

Les Bleuets, réservoir des A

« Sur les dix jours qui arrivent, les choses sont claires. Didier a dit que si le staff des A le souhaitait, il avait la possibilité de récupérer des joueurs qui évoluaient en Espoirs à l'issue de notre compétition. On verra ce qu'il se passera, le sélectionneur fera ses choix pour la suite. Dans quel état d'esprit se trouve les joueurs qui ont connu l'Équipe de France ? Je ne suis pas dans leur tête. Ce que je peux dire, c'est qu'on s'est retrouvé hier et que je les ai trouvés très souriants, agréables et heureux d'être là. Ils ont conscience du challenge qui les attend, on a la possibilité d'écrire une belle histoire et je les trouve très concernés. »

Tout savoir sur l'Euro Espoirs des Bleuets

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo