ÉQUIPE DE FRANCE

Soins et entraînement avant Budapest

mercredi 16 juin 2021 - 17:19 - Claire GAILLARD à Munich
Corentin Tolisso et Thomas Lemar

Au lendemain de leur succès face à l’Allemagne (1-0), les Bleus ont effectué mercredi après-midi une séance avant de quitter Munich pour rallier la Hongrie, leur prochain adversaire samedi.

Après une nuit assez courte, les joueurs de l’Équipe de France se sont réveillés, mercredi, avec le sourire et le sentiment du travail accompli grâce à leur succès en ouverture contre l’Allemagne (1-0). Le combat livré comme les duels disputés à l’Allianz Arena de Munich ont laissé quelques traces et l’accent a été mis sur la récupération pour les titulaires de la veille.

Au Bayern Campus, le centre d’entraînement des équipes jeunes du club bavarois, ils se sont contentés de courses avec Cyril Moine, le préparateur physique, ou de soins. Le latéral Benjamin Pavard, qui avait reçu un sérieux coup au visage mardi mais avait pu rester sur le terrain, se porte bien.

Varane : « Être dans un groupe comme le nôtre, c’est une grosse débauche d’énergie »

Les quinze autres joueurs (Thomas Lemar et Corentin Tolisso en photo principale) ont effectué une séance d’environ une heure, rythmée notamment par un échauffement, un toro et une opposition à sept contre sept avec un joueur « libre ».

En fin d’après-midi, la délégation française a pris la direction de l’aéroport de Munich afin de s’envoler pour Budapest. Les Bleus y ont atteri peu avant 20 heures. Ils disputeront leurs deux prochains matches de groupe, samedi 19 contre la Hongrie (15 heures) puis mercredi 23 face au Portugal (21 heures), à la Puskas Arena.

Avec l’engagement mis lors de l’entrée en lice mardi, la récupération risque d’être un facteur clé. « Être dans un groupe comme le nôtre, c’est une grosse débauche d’énergie, sur le plan émotionnel et psychologique ou physique, juge le défenseur central Raphaël Varane. Par rapport au rythme des matches en club, on a un jour de récup en plus. Le groupe France est entre de bonnes mains. À nous de faire le maximum au niveau des soins et de la récupération mais aussi de parvenir à déconnecter entre les rencontres car c’est beaucoup d’afflux nerveux. »

 La séance en vidéo : 

 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo