Hubert Fournier : "Un savoir-faire reconnu"

Hubert Fournier : "Un savoir-faire reconnu"

Hubert Fournier - DTN

vendredi 20 octobre 2017 - 12:45

Le Directeur Technique National (DTN), Hubert Fournier, se félicite que la Chine fasse appel à l'expertise française pour la formation de ses enseignants.

Pourquoi former des enseignants chinois à l’enseignement du football ?

La formation française est mondialement reconnue et son exportation est une bonne chose. Cette coopération avec la Chine contribue également à son rayonnement stratégique. C’est tout le sens de la présence du bureau du football français de la FFF que nous avons ouvert à Pékin, en collaboration avec la LFP, en février 2017. La Chine va devenir un acteur fort et influent du football dans les années à venir, c’est certain. Le savoir-faire français doit y trouver sa place dans le cadre d’une coopération constructive et enrichissante pour nos deux footballs, nos deux pays.

Sur quel contenu portera de cette formation ?

Essentiellement sur le football amateur. Elle est destinée à 240 stagiaires chinois qui enseigneront à des élèves d’âges différents, de 6 à 18 ans. 70 heures de formation, sur deux semaines, sont prévues sur les thèmes du « football des jeunes » et du « football en milieu scolaire ». C’est une formation sur mesure et nos ligues régionales ont été très précieuses pour mettre en œuvre ce projet.

Quel rôle joue la Fédération Française du Sport Universitaire dans cette formation ?

Depuis deux ans, la FFSU collabore avec son homologue chinois la FUSC. La FFF a été sollicitée pour apporter son expertise et donner un nouveau souffle à cette collaboration. L’étape d’après serait que les formateurs de la FFF se déplacent en Chine. Ce serait une avancée pour le football chinois. Un stagiaire formé dans son environnement, c’est toujours mieux, encore plus efficace.