Varane : "Montrer notre côté combattant"

Varane : "Montrer notre côté combattant"

Varane-echauffement.jpg

jeudi 10 octobre 2019 - 10:30 -

À la veille d’Islande-France, le défenseur central de l'Équipe de France mesure l’importance des rendez-vous à venir.

Raphaël Varane a disputé cinq des six matches qualificatifs à l’UEFA Euro 2020. En l’absence d’Hugo Lloris blessé, son rôle de cadre chez les Bleus sera déterminant lors des deux prochaines rencontres contre l’Islande, ce vendredi 11 octobre à Reykjavik, puis face à la Turquie, lundi 14. Le défenseur central semble prêt et s’attend à sortir les muscles.

La liste des Bleus

LES DEUX RENCONTRES QUALIFICATIVES À VENIR ?

"Un combat nous attend"

"Ce sont deux matches extrêmement importants. Jouer en Islande n’est jamais facile. Cela va même être très difficile car pour eux, c’est une belle opportunité de revenir à notre hauteur. On s’attend à deux confrontations compliquées où il va falloir montrer notre côté combattant. En Islande, un combat nous attend et face aux Turcs, on l’a vu au match aller (0-2, le 8 juin 2019), c’est loin d’être facile. Il va falloir livrer deux belles performances. Notre qualification se joue sur ces deux matches-là en grande partie."

LE MATCH ALLER EN TURQUIE ?

"Un match raté"

"C’était un match difficile, un match raté de la part de l’équipe, ça arrive de temps en temps. On n’a pas réussi à réaliser ce qu’on voulait. C’était en fin de saison dans un stade qui poussait beaucoup, où il y avait une très bonne ambiance. Les Turcs ont réussi le match qu’ils avaient imaginé et nous, on a complètement raté le nôtre. On n’a pas montré notre vrai visage ce jour-là, ce n’était pas l’équipe de France qu’on connait. Ça fait partie d’une carrière, d’une saison, ça peut arriver de rater des matches."

L’EURO 2020 ?

"Si on veut y être, il faut être bons maintenant"

"On ne pense pas encore à l’Euro. On commence vraiment à se plonger dans la compétition une fois la saison finie. D’abord, il va falloir se qualifier. Là, on est concentrés sur notre saison. Même lors des matches de préparation comme ceux organisés en mars avant une grande compétition, c’est encore trop tôt pour se projeter. Ensuite, le sélectionneur a largement le temps entre les deux ans qui séparent la Coupe du monde du début de l’Euro pour découvrir des joueurs, en tester et essayer des systèmes de jeu. On est vraiment focalisés sur le fait d’être performants sur les deux matches qui viennent car si on veut être présents en juin, il faut être bons maintenant."

EN L’ABSENCE DE LLORIS, UN RÔLE DE LEADER ?

"Montrer du caractère"

"Je ne dirais pas que c’est un rôle plus important de leader. Un cadre, notre capitaine, ne sera pas là. Ce sera forcément un manque pour nous car c’est un joueur très important. Mais on a l’effectif pour répondre présents, on possède beaucoup de joueurs de qualité. Il faudra être bons et montrer du caractère pour réussir à se qualifier. On va avoir du répondant en face, on le sait. La qualification passe par des matches solides et où il faudra jouer à un très bon niveau."

La fiche de Raphaël Varane