Bilan des 8es en sept tendances

Bilan des 8es en sept tendances

Web main_000_1OH53E.jpg

vendredi 31 janvier 2020 - 11:00 -

Le bilan des 8es de finale de la Coupe de France (28, 29 et 30 janvier), marqués par la présence de valeurs sûres, de deux nouveaux et d'un match hors normes.

Deux néophytes…

L’ASM Belfort FC et le SASF Épinal (N2) vont découvrir les quarts de finale. Une grande première pour Belfort, parvenu une seule fois jusqu’ici en 32es (sorti par Le Havre AC en 2012-2013). Épinal y accède après quatre éliminations en 16es (1956, 1990, 1993 aux tirs au but contre l’AS Saint-Étienne, qu’il retrouve en quarts, et 2018) et une en 8es (battu par le RC Lens en 2013).

…un aspirant…

Le Dijon FCO atteint pour la quatrième fois les quarts de finale, après 2004, 2008 et 2019. Il les a passés une fois (2004) pour échouer (2-0) en demi-finale face à LB de Châteauroux (L2), alors qu’il évoluait en National.

…et cinq poids lourds

Les autres clubs s’avancent lestés de trente-six trophées, soit plus d’un tiers des Coupes de France distribuées. Parmi eux figurent trois des plus titrés : le Paris SG (12), l’Olympique de Marseille (10) et l’AS Saint-Étienne (6). L’Olympique Lyonnais (5) et le Stade Rennais (3) arrivent juste après.

Le National 2 à la fête

Représenté pour la dixième fois en 8es sur les vingt dernières éditions, le National 2 n’avait placé qu’une seule fois deux de ses équipes au tour suivant, l’AS Cannes et l’AS Moulins, en 2014. Belfort et Épinal ont réédité cette performance, avec 100 % de réussite (deux sur deux).

La Ligue 1 a connu mieux

Six clubs de L1 qualifiés, cela s’est déjà vu sept fois depuis 2000-2001. Ils ont réalisé mieux à treize reprises sur cette période, et ont trusté trois fois les quarts (huit sur huit) depuis l’après-guerre (1955-1956, 1974-1975 et 1977-1978).

Les attaques en forme

Le record de buts marqués en 8es de finale (29 en 2017-2018) n’a pas été battu. Avec 25 buts (comme en 2012-2013), cette édition figure néanmoins parmi les six plus élevées depuis 1991-1992.

Angers et Rennes tutoient un record

Angers SCO-Stade Rennais (4-5, photo principale) a rejoint le Bourg-en-Bresse Péronnas-Olympique de Marseille de 2017-2018 (0-9) en nombre de buts inscrits en un match de 8es. Il n’a manqué qu’une réalisation pour égaler les quatre rencontres les plus prolifiques de ce tour depuis l’après-guerre : 10-0 (RC Lens-FC Nancy 1944-1945, Stade de Reims-SR Creutzwald 1962-1963, Stade Rennais UC-Olympique de Saint-Quentin 1964-1965) et 7-3 entre l’UA Sedan-Torcy et le FC Grenoble de 1955-1956 (hors Coupes de France 1968-1969 à 1988-1989, disputées en aller-retour).

Statistiques depuis l’édition 2000-2001, sauf mention contraire (L1 à dix-huit clubs de 1997 à 2002) – avec Opta.

Tout sur les 8es

Le tirage au sort des quarts