ÉQUIPE DE FRANCE

Didier Deschamps : « Avancer match après match » 

jeudi 18 mars 2021 - 15:05 - Claire GAILLARD
Didier Deschamps conf 18.03.2021

Pour entamer les qualifications à la Coupe du monde 2022 fin mars, le sélectionneur a convoqué 26 Bleus. Avec en ligne de mire l’Euro, qui débute dans trois mois. Ce qu’il faut retenir de sa conférence de presse.

 LE RETOUR DE DEMBÉLÉ…

« Il a retrouvé le niveau qui était le sien »

« Ousmane Dembélé a connu pas mal de blessures mais depuis plusieurs semaines, il enchaîne les matches et a retrouvé ses facultés athlétiques avec toujours cette capacité à créer des différences. Il marque des buts et pourrait en inscrire davantage. Il a retrouvé le niveau qui est le sien. C’est un jeune joueur qui a été freiné par les blessures. Il n’a pas vraiment perdu de temps. Il a quand même joué à Rennes, Dortmund et est désormais au Barça. Il faut qu’il gagne en maturité et qu’il soit épargné par les blessures. Ce qu’il est capable de faire, il le faisait déjà en 2018 quand il a été champion du monde. Ça a toujours été un joueur intéressant qui peut aussi être utilisé à plusieurs postes offensifs. »

… CEUX DE LEMAR ET NDOMBÉLÉ 

« Cela s’explique par ce qu’ils réalisent »

« Le retour de Thomas et Tanguy s’explique par ce qu’ils réalisent en club et ce qu’ils ont fait avec nous. Thomas était dans le groupe des champions du monde. Il a connu un temps de jeu réduit au début de l’automne et aujourd’hui, en enchaînant, son niveau de performance est bien meilleur. Tanguy a aussi connu un gros passage à vide mais ses performances actuelles se rapprochent de celles qu’il réalisait à Lyon. »

 CE STAGE ET LES TROIS MATCHES 

« Il va surtout être question de récupération et mises en place »

« On va avancer match après match. Le premier (contre l’Ukraine) arrive très vite. Depuis que je suis sélectionneur, cela ne m’est arrivé qu’une fois d’avoir un match dès le mercredi. Sur les 26 joueurs convoqués, ils sont 70% à pouvoir être concernés par une rencontre dimanche. On va d’abord penser à l’Ukraine puis au déplacement au Kazakhstan. C’est un long périple qui nous attend avec un décalage horaire puis une rencontre sur un terrain synthétique. On va croiser les doigts pour qu’il n’arrive rien lors des matches ce soir, demain et ce week-end. On fera le point lundi. Durant ce stage, il va être compliqué de faire de vraies séances d’entraînement, il va surtout être question de récupération et de mises en place. D’où l’importance d’appeler des joueurs qui ont déjà un vécu en équipe de France. »

 CAMAVINGA, AOUAR ET IKONÉ À L'EURO ESPOIRS 

« J’ai pris la décision de les laisser à disposition »

« On a beaucoup échangé avec Sylvain Ripoll, j’ai pris la décision de lui laisser tous les joueurs de la catégorie Espoirs à disposition. Avec le staff technique, on les suivra attentivement. J’aurai aussi le retour en interne de Sylvain. Puis il y aura deux mois avant que je fournisse ma liste en vue de l’Euro. À ce moment-là, l’Équipe de France A redeviendra prioritaire. »


Sous le regard d'Housem Aouar, Eduardo Camavinga célèbre son premier but en A lors de France-Ukraine (7-1), en octobre 2020 (photo Simon MORCEL / FFF). 

 LE CONTEXTE SANITAIRE 

« Le protocole est indispensable dans la situation actuelle »

« Les consignes sont toujours aussi strictes. Le protocole a été appliqué sur les rassemblements de l’automne avec des restrictions encore plus importantes en ce qui concerne l’arrivée des joueurs qui doivent arriver directement depuis leur club. L’ensemble du staff et toutes les personnes qui se trouvent dans la bulle sanitaire ne doivent pas en sortir : personne n’y entre et n’en sort. C’est le protocole, on y est très vigilants et on fera en sorte de l’appliquer, avec un certain nombre de tests à réaliser avant chaque match. Tout est calé au niveau logistique pour faire en sorte de respecter ce protocole de base qui est indispensable dans la situation sanitaire actuelle. »

 LE CHAMPIONNAT D’EUROPE 

« Des garanties ? Je ne sais pas qui peut en donner aujourd’hui » 

 « Je n’ai pas d’inquiétudes. Quant aux garanties, je ne sais pas qui peut en donner aujourd’hui. On était en séminaire avec l’ensemble du staff la semaine dernière pour planifier la préparation et les matches que l’on connaît, à partir du 15 juin face à l’Allemagne à Munich. S’il y a des modifications, on s’adaptera. Les réponses définitives viendront de l’UEFA. Quand ? Probablement courant avril. On a fait en sorte de tout planifier, cadrer selon ce qui est censé nous attendre dans le schéma initial. »

 SA LISTE POUR L’EURO 

« Une liste de 23 et des suppléants »

« Il n’y a pas de condamné. Il vaut mieux être dans la liste de mai. Elle se rapprochera de celle-ci mais je sais pertinemment que ce ne sera pas celle-là. Je n’aurai que 23 joueurs, il y aura des choix à faire. Je ne me projette pas en mai car je n’ai pas toutes les données. Il y a toujours des impondérables. Je souhaite qu’il n’y ait pas de pépin physique. Malheureusement, pour un joueur comme ''Coco'' Tolisso qui a connu une grave blessure, ce sera compliqué. Il y a un noyau dur. On fera une liste de 23 et une liste de suppléants. J’ai encore un peu de temps. Il faut aussi prendre en compte les échéances de fin de saison avec des championnats qui ne s’achèvent pas à la même date, les joueurs qui peuvent être impliqués dans les finales de coupes nationales ou de coupes européennes. »

 L’EFFICACITÉ DE MBAPPÉ 

« Il est Français et je suis très content » 

« Kylian n’est pas un robot, c’est un jeune joueur. Il a des statistiques hors du commun. Il a tellement donné, à vous, à moi, à tout le monde qu’il a le droit d’être un peu moins bien, un peu moins en réussite, un peu moins en jambes. L’enchaînement des matches est conséquent. Il y a une fatigue physique mais aussi psychologique qui s’explique par la situation sanitaire. Kylian fait partie des tout meilleurs attaquants mondiaux. Il a connu une période où il était moins efficace et avait un peu de moins de jus. Mais même comme ça, il est toujours décisif ! Heureusement, il est français et je suis très content. »

La liste des 26 joueurs retenus

Le calendrier des Bleus

  • Mercredi 24 mars 2021 (qualifications Coupe du monde 2022) : France-Ukraine (20h45, Stade de France, Saint-Denis)
  • Dimanche 28 mars 2021 (qualifications Coupe du monde 2022) : Kazakhstan – France (15 heures, heure française, Astana Arena, Noursoultan)
  • Mercredi 31 mars 2021 (qualifications Coupe du monde 2022) : Bosnie-Herzégovine – France (20h45, Grbavica Stadion, Sarajevo)
  • Mardi 15 juin 2021 (Euro 2020, phase finale) : France-Allemagne (21 heures, Allianz Arena, Munich)
  • Samedi 19 juin 2021 (Euro 2020, phase finale) : Hongrie-France (15 heures, Puskas Arena, Budapest)
  • Mercredi 23 juin 2021 (Euro 2020, phase finale) : Portugal-France (21 heures, Puskas, Arena, Budapest)

Lire aussi : La liste des 23 Bleuets pour l'Euro
Sylvain Ripoll : "Un groupe le plus consistant possible"

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo