ÉQUIPE DE FRANCE FÉMININE

Lendemain de match vu par le préparateur physique

samedi 10 avril 2021 - 21:50 - Laura GOUTRY
Anthony Grech-Angelini

Anthony Grech-Angelini, préparateur physique de l’Equipe de France féminine depuis septembre 2017, nous explique comment le staff technique et médical pense et organise la récupération des joueuses.

Au lendemain de leur belle victoire face à l’Angleterre (3-1), les Bleues ont pu bénéficier d’une matinée libre avant de reprendre le chemin des terrains dès cet après-midi. Le point sur la récupération avec Anthony Grech-Angelini, le préparateur physique de l’Equipe de France féminine.

"Comment gère-t-on une séance de lendemain de match après un match comme celui d’hier, plutôt rude physiquement et où les joueuses ont beaucoup couru ?
L’idée, c’est bien entendu de prendre en compte les temps de jeu de la veille et d’axer le travail en fonction de ce paramètre. Après un échauffement commun, les titulaires de la veille bénéficient d’une séance allégée, centrée autour de la récupération, tandis que celles qui n’ont eu que peu ou pas de temps de jeu travaillent athlétiquement au travers de formes jouées.

En vue du match contre les USA, mieux vaut-il axer rapidement les séances vers le jeu et la tactique ou prendre le temps de gérer la récupération ?
Le jeu et la tactique sont travaillés en amont, au début du stage. Quand on passe en mode match, la récupération devient la priorité et nous adaptons nos séances en fonction de l’état de forme du groupe tout en prenant en compte les spécificités individuelles. Le match de vendredi influe sur le contenu des séances de samedi, dimanche et lundi. Si on reparle tactique dans ces séances, ce sera simplement sous forme de rappel.

Au-delà du contenu de la séance, par quels autres biais se gère cette récupération pour les joueuses ? Comment les remettre rapidement d’attaque pour un deuxième match de très haut niveau quatre jours plus tard ?
C’est un travail à différents niveaux. En lendemain de match, la matinée est laissée libre pour que les joueuses puissent dormir plus tard et récupérer par le sommeil. Le régime alimentaire est également adapté aux efforts fournis la veille. Enfin, il y a évidemment tout le travail du staff médical avec les premiers traitements de soin, les massages de récupération, les séances d’étirement et la mise en place de bains froids."  

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo