Les Bleus vainqueurs (4-0) et leaders

2016-2017

jeudi 31 août 2017 - 20:00 - Philippe Mayen

Les Bleus ont signé, jeudi soir au Stade de France, un net et important succès (4-0) face aux Pays-Bas, en match éliminatoire du Mondial 2018. Ils reprennent la tête du groupe A.

L’Équipe de France avait à cœur de retrouver le chemin de la victoire après son faux-pas en Suède (1-2), le 9 juin dernier. Elle a pleinement atteint son objectif en dominant avec la manière les Pays-Bas et en reprenant le fauteuil de leader du groupe A des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018.

Avec trois points d’avance sur les Suédois (battus en Bulgarie, 3-2) au classement, elle a désormais son destin entre les pieds avant de recevoir le Luxembourg (vainqueur des Biélorusses, 1-0) dimanche à Toulouse, de se déplacer en Bulgarie le 7 octobre et de terminer son parcours à domicile face à la Biélorussie le 10 octobre.

Des Français dominateurs et entreprenants, des Néerlandais regroupés sur leurs bases et rarement menaçants : avec une telle physionomie, il était logique que la première période tourne à l'avantage des Tricolores, soutenus par un Stade de France comble qui donnait le ton avec un magnifique "tifo" avant le coup d'envoi.

L'ascendant des joueurs de Didier Deschamps se concrétisait dès la 14è minute de jeu sur une belle combinaison entre Antoine Griezmann et Olivier Giroud, qui permettait à  l'attaquant de l'Atlético de Madrid, en jambes, de venir tromper le gardien batave de près du pied gauche, inscrivant ainsi son dix-septième but international (1-0).

Les Bleus maintenaient ensuite leur emprise jusqu'au repos, avec notamment deux nouvelles tentatives signées Kingsley Coman (31e et 39e) et une frappe de Paul Pogba (41e) sur lesquelles Jesper Cillessen était contraint d'intervenir.

Le dos au mur, les Oranje tentaient de montrer un autre visage au retour des vestiaires, mais sans parvenir à inquiéter Lloris, alors que son vis-à-vis était sollicité sur un tir rasant de Paul Pogba (53e). Et leur tâche se compliquait un peu plus avec l’expulsion de Kevin Strootman, averti une seconde fois (62e).

A onze contre dix et en avance au tableau d’affichage, le scénario devenait idéal pour les Bleus, prompts à exploiter les espaces en contre. Sur l’un d’eux, Paul Pogba s’offrait un slalom dans la défense adverse, mais échouait sur Cillessen (70e). Ce n’était que partie remise.

Trois minutes plus tard, Thomas Lemar enflammait le Stade de France en déclenchant, des vingt mètres, une fulgurante demi-volée du pied gauche qui partait se loger dans la lucarne opposée de la cage néerlandaise.

Le premier but du Monégasque sous le maillot tricolore était aussi celui du break (2-0, 73e) pour les Bleus et du KO pour les Pays-Bas qui se faisaient transpercer à deux reprises encore en fin de match par Thomas Lemar (88e, 3-0) et Kylian Mbappé (90e, 4-0), auteur lui aussi de sa première réalisation en Équipe de France.

En maîtrisant cette rencontre de bout en bout et en retrouvant un jeu offensif efficace, l'Équipe de France s'est donc offert une belle soirée devant son public. Une impression et un résultat à confirmer dès dimanche à Toulouse face au Luxembourg (20h45, TF1).

La fiche technique

Le groupe A

  1. France : 16 pts (+ 10)
  2. Suède : 13 pts (+ 7)
  3. Bulgarie : 12 pts (- 2)
  4. Pays-Bas : 10 pts (+ 3)
  5. Biélorussie : 5 pts (- 8)
  6. Luxembourg : 4 pts (- 10)

À l'issue de cette phase éliminatoire, le vainqueur de chaque groupe sera directement qualifié pour la Coupe du monde 2018. Les huit meilleurs deuxièmes (sur neuf) disputeront les barrages (9-11 et 12-14 novembre).