Élection de la Haute Autorité du Football

156824_Assemblee_federale_de_la_FFF__decembre_2015__Commande_speciale_AFP_pour_FFF_.jpg

samedi 18 mars 2017 - 10:32 - Philippe Mayen

L'Assemblée fédérale de la FFF a désigné samedi matin à Paris les membres de la Haute Autorité du Football pour la mandature 2017-2020.

Mise en place pour la première fois le 18 juin 2011 et renouvelée le 15 décembre 2012, la Haute Autorité du Football (HAF) observait sa troisième élection samedi matin.

Les délégués du football français ont désigné, au scrutin plurinominal, les membres pour siéger à l'organe de contrôle de la gouvernance fédérale jusqu'en 2020.

Collège des présidents de Ligue

- Roland Coquard (88,9 % des voix, au 1er tour)

- Jean-René Moracchini (87,6 % des voix, au 1er tour)

Collège des présidents de District

- Raymond Fournel (90,9 % des voix, au 1er tour)

- Jean-Jacques Gazeau (59,8 % des voix, au 1er tour)

Collège des clubs professionnels

- Bernard Joannin (86% des voix, au 1er tour)

- Olivier Miniconi (84,9 % des voix, au 1er tour)

Collège des clubs amateurs

Suivant l'avis de la Commission de surveillance des opérations électorales, les deux candidatures présentées en vue de cette élection n'ont pas été validées par le Comité exécutif, n'étant pas parvenues dans le délai applicable (au plus tard le 16 février 2017 à minuit). Conformément aux Statuts de la FFF, les deux représentants de ce collège seront désignés lors de la prochaine Assemblée fédérale prévue le 24 juin 2017, à Amiens.

Collège des éducateurs

- Hervé Gauthier, au titre des entraîneurs professionnels (91,7 % des voix, au 1er tour)

- Jean-Marie Lawniczak, au titre des autres éducateurs (84,8 % des voix, au 1er tour)

Collège des arbitres

- Laurent Ugo, au titre des arbitres d'élite (88,1 % des voix, au 1er tour)

- Jean-Jacques Demarez, au titre des autres arbitres (85,9 % des voix, au 1er tour)

Collège des joueurs professionnels

- Richard Jézierski (97 % des voix, au 1er tour)

- Fabien Safanjon (95 % des voix, au 1er tour)

Collège des administratifs et assimilés

- Henri Camous (71,1 % des voix, au 1er tour)

- Pierre Cibot (68,7 % des voix, au 1er tour)

Collège des médecins

- Jean-François Chapellier (97 % des voix, au 1er tour)

- Joseph Laurans (94,1 % des voix, au 1er tour)

Collège des femmes

- Kerstie Abergel, représentant la FFF (95 % des voix, au 1er tour)

- Pierrette Barrot, représentant la FFF (84,9 % des voix, au 1er tour)

- Peggy Provost, représentant la FFF (93 % des voix, au 1er tour)

- Sabine Bonnin, représentant la LFP (97,3 % des voix, au 1er tour)

- Élodie Crocq, représentant la LFP (88,9 % des voix, au 1er tour)

- Hélène Schrub, représentant la LFP (95,3 % des voix, au 1er tour)

Le président de la HAF sera élu ultérieurement en son sein par ses membres (suffrage à un ou deux tours, à la majorité absolue puis relative).

 

Les attributions de la HAF

Composée de vingt-quatre membres, dont au moins six femmes, la Haute Autorité du Football dispose d’un pouvoir de contrôle sur la gestion de la Fédération par le Comité exécutif, sans pouvoir s’immiscer dans ladite gestion.

  • Elle est force de propositions d’intérêt général au Comité exécutif.
  • Son président peut demander à être entendu par le Comité exécutif.
  • Elle favorise le dialogue entre les acteurs du football.
  • Elle dispose d’un droit d’interpellation du Comité exécutif et peut formuler des avis.
  • Elle peut consulter le Comité d’audit interne sur les engagements financiers afin d’opérer des vérifications et contrôles.
  • Elle examine le rapport trimestriel présenté par le Comité exécutif.
  • Elle peut proposer la révocation du Comité exécutif à l’Assemblée fédérale dans les conditions de l’article 12 des statuts. Par exception aux dispositions de l’article 27.3, cette décision doit être prise à la majorité des deux tiers des suffrages exprimés. Elle doit, en outre, être motivée et prévoir les modalités du respect de la procédure du contradictoire.