Rencontre avec le sélectionneur

Rencontre avec le sélectionneur

Rencontre avec le sélectionneur

mercredi 1 octobre 2014 - 15:25 -

Pour les besoins de son prochain numéro "Vivre EDF Le Mag", le magazine bimestriel destiné aux salariés du Groupe EDF, le nouveau  partenaire majeur de la FFF a sollicité Didier Deschamps pour un face à face avec cinq de ses salariés.

La rencontre s’est déroulée mercredi à l’heure du déjeuner au siège de la Fédération. Durant une heure, Elian, Géraldine, Emmanuel, Jonathan et Claire ont ainsi pu "cuisiner" le sélectionneur national. Avec trois grandes thématiques au menu : Le leadership, Motiver un groupe et Conduire à la victoire. Découvrez quelques extraits des réponses d’un manager de haut niveau transposables au monde de l’entreprise.

Thème 1 : Le leadership
"J’aime le rapport humain et créer une relation de confiance avec les joueurs. Il est primordial de connaitre le joueur mais aussi l’homme. Je ne suis pas là pour leur faire plaisir, je suis sélectionneur et le rôle du sélectionneur est de faire des choix. J’essaie d’être le plus clair possible avec les joueurs. Il faut un groupe uni et tourné vers un objectif commun. Les clés de la réussite ?  Manager, c’est d’abord et surtout s’adapter. Savoir manager et faire passer des messages, c’est aussi être à l’écoute, pour mieux comprendre son interlocuteur. La gestion humaine est tellement complexe. Il y a évidemment des erreurs à ne pas commettre mais pour réussir son management il faut également bien cerner l’environnement et les personnes que vous avez en face de vous. Il ne faut pas avoir peur de se tromper. En cas d’échec, il est impératif d’analyser ses erreurs pour avancer. Le recul est aussi important dans le management d’un groupe".

Thème 2 : Motiver un groupe
"Il faut se nourrir de la diversité. Chacun a un rôle, certains ont du génie, d’autres en ont moins mais sont utiles au groupe également. Ce sont des équilibres à trouver. On se fixe tous des objectifs mais il ne faut jamais s’en satisfaire, il faut repousser les limites, dans le sport comme dans le monde de l’entreprise. Dans un groupe, chacun doit être performant à son poste, dans son domaine, mais le dépassement de la fonction est nécessaire.

Chacun doit avoir une liberté d’expression. Les joueurs sont les acteurs, je ne les téléguide pas avec une manette. A eux de faire, de créer, d’oser, de prendre l’initiative, d’aller de l’avant. Le pire est de subir. Au contraire, il faut faire subir à son adversaire. Il ne faut pas brider les joueurs qui évoluent néanmoins dans un cadre fixé au préalable. Le manager, le responsable, doit dire ce qui ne va pas, ce qui doit être amélioré mais il est tout aussi important de savoir valoriser. Après il ne faut pas non plus s’endormir (sourires), car on peut toujours faire mieux".

Thème 3 : Conduire à la victoire
"J’évolue dans le haut niveau et au haut niveau le plus important reste le résultat. Dans la victoire, il faut savoir apprécier, savourer le moment présent, même si il ne faut pas s’en satisfaire. Le succès conduit à un endormissement naturel. Il faut donc veiller à ne pas perdre le fil. Le plus difficile est de maintenir la performance sur la durée. Je suis dans une remise en cause permanente. Chacun a des doutes mais le manager ne doit pas les faire ressentir. Dans mon fonctionnement, je n’ai pas de certitudes mais des convictions. Je ne regarde pas derrière, je suis actif. L’important, c’est le moment présent et demain".

Jeudi 2 octobre à 14h !

Rendez-vous jeudi à 14h pour découvrir en live vidéo la liste des joueurs retenus par Didier Deschamps pour France-Portugal et Arménie-France (cliquez ici)