La France tient tête à l'Espagne (4-4)

La France tient tête à l'Espagne (4-4)

Les Bleus tiennent tête à l'Espagne.jpg

mercredi 31 janvier 2018 - 22:30 -

Pour le premier match de son histoire dans une grande compétition internationale, l’Équipe de France de Futsal a frôlé l'exploit en décrochant un match nul face à l’Espagne (4-4), championne d’Europe en titre et septuple vainqueur de l’épreuve, mercredi à l’Arena Stozice de Ljubljana (Slovénie).

Si les Bleus ne se laissent pas intimider en début de rencontre, les Espagnols prennent rapidement le dessus. Heureusement, Djamel Haroun est impérial dans ses buts, repoussant notamment les premières tentatives de Lin et de Miguelin.

Les débats s’équilibrent progressivement, jusqu’à la neuvième minute : profitant du bon pressing de Souheil Mouhoudine, Abdessamad Mohammed intercepte au niveau du rond central  et se présente devant le but. Sa frappe du pied gauche trouve le chemin des filets : la France prend les devants (1-0, 8:53).

La pression espagnole s’intensifie mais les Tricolores forment un bloc solide. Malheureusement, à la suite d’une belle combinaison devant la cage française, Adolfo ramène les deux équipes à égalité (1-1, 10:37).

Le match s’emballe alors. Si Djamel Haroun multiplie les interventions, les Bleus opèrent en contre et sur coups de pied arrêtés. À quatre minutes de la pause, Souheil Mouhoudine percute dans l’axe avant de servir magnifiquement Samir Alla qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (2-1, 16:20).

L’Équipe de France de Futsal pense tenir l’avantage mais la chance sourit aux Espagnols : sur un corner frappé fort par Lin, le ballon rebondit sur Azdine Aigoun et termine sa course dans les buts (2-2, 19:30). À la mi temps, les deux équipes sont à dos à dos.

Les Bleus reprennent les devants dès le retour des vestiaires après un bel enchaînement entre les deux joueurs de l’Acces Futsal Club, Souheil Mouhoudine et Abdessamad Mohammed, conclu par le premier (3-2, 20:13).

Les hommes de Pierre Jacky maintiennent leur pressing haut, ce qui met les Ibères en difficulté. Si Miguelin trouve le poteau de Djamel Haroun, les Tricolores réalisent le break lorsqu’Ortiz dévie le cuir dans ses propres filets en tentant d’arrêter la contre-attaque française (4-2, 26:13). L'Équipe de France devient, par la même occasion, la première formation à inscrire plus de trois buts à la sélection espagnole en phase finale d'un Euro !

Les Espagnols reviennent dans la foulée par Solano, servi par Sergio Lozano (4-3, 26:48). Les Bleus conservent l’avantage de longues minutes, forçant José Venancio Lopez à utiliser son « Power Play ». Choix payant du sélectionneur ibérique : à deux minutes du terme, Bebe remet les deux équipes à égalité (4-4, 37:42).

Malgré une dernière opportunité de Landry N’gala sur coup franc, le score n’évoluera plus. Qu'importe : en décrochant le match nul (4-4) face au champion d’Europe en titre, l'Équipe de France crée la sensation de ce début d'Euro 2018. Elle jouera sa qualification vendredi face à l’Azerbaïdjan (18h00). 

La sélection

Le point du groupe D

Résultat :
Espagne-France 4-4

Calendrier :
- 2 février : France-Azerbaïdjan (18h00)
- 4 février : Espagne-Azerbaïdjan (20h45)

Classement :
1. France, Espagne, 1 point (1 match)
3. Azerbaïdjan, 0 point (0 match)