Deschamps : "Un très gros coup dur"

Deschamps : "Un très gros coup dur"

Laurent Koscielny

vendredi 4 mai 2018 - 21:00 -

Le défenseur d'Arsenal, gravement blessé jeudi en demi-finale retour de la Ligue Europa contre l'Atlético de Madrid, ne pourra pas disputer la Coupe du monde 2018 de la FIFA en Russie.

"C'est un très gros coup dur pour l'Équipe de France, estime Didier Deschamps, après l'annonce du forfait de Laurent Koscielny pour la Coupe du monde. Laurent est un joueur cadre, qui était présent à la Coupe du monde au Brésil et à l'Euro 2016. Il a l'habitude des rencontres internationales, du haut niveau et du quotidien de la sélection. Même s'il n'est pas très expansif, c'est un joueur exemplaire, très apprécié dans le groupe. Il a toujours répondu présent." 

Le capitaine d’Arsenal a été contraint de quitter la pelouse du stade Metropolitano de Madrid sur une civière dès la 11e minute du match opposant son club à l’Atletico jeudi. Sa blessure ne lui permettra pas d'être prêt à temps pour prendre part à la Coupe du monde, au mois de juin.

Le 27 mars dernier, Laurent Koscielny avait honoré à Saint-Pétersbourg sa 51e sélection lors de la victoire (3-1) des Bleus, en match de préparation au Mondial. Il avait indiqué, fin 2017, qu’il souhaitait mettre un terme à sa carrière internationale à l’issue de cette compétition. "Effectivement, il avait annoncé que ce serait son dernier grand rendez-vous avec l'Équipe de France, confirme le sélectionneur national. Une blessure n'arrive jamais au bon moment. Je suis vraiment très triste pour Laurent car cette Coupe du monde était aussi un moment très important pour lui aussi dans sa carrière. Je lui souhaite beaucoup de courage et un bon retour sur les terrains car je suis certain qu'il a encore de très belles choses à montrer."  

Le parcours de Koscielny a débuté avec Laurent Blanc, qui le convoque pour la première fois en février 2011. Neuf mois plus tard, le défenseur formé à Guingamp connaît sa première sélection, titularisé sur la pelouse du Stade de France face aux États-Unis (1-0), avant d’être retenu pour l’Euro 2012. Il s'affirme ensuite comme un homme de base du groupe de Didier Deschamps. Sous la direction de ce dernier, il sera appelé à 47 reprises en cinq saisons et demie.

Laurent Koscielny n'a inscrit qu'un but avec les Bleus, de la tête, face à l’Écosse (3-0, 4 juin 2016, à Metz).