Les Bleues pétillent face au Danemark (4-0)

Les Bleues pétillent face au Danemark (4-0)

FFF902_CDM_2019_FEMININE_J-100_1920x1080 copie.jpg

lundi 8 avril 2019 - 22:50 -

La France a signé une belle victoire (4-0) contre le Danemark, le lundi 8 avril à Strasbourg, en match de préparation à la Coupe du monde 2019, avec un doublé de Delphine Cascrarino et des buts de Griedge Mbock Bathy et Valérie Gauvin. 

Quatre jours après une belle performance contre le Japon (3-1) à Auxerre, l'Équipe de France féminine a confirmé ce bon résultat en s'imposant (4-0) face au Danemark (17e au classement mondial de la FIFA), vice-champion d'Europe en titre, lundi soir à Strasbourg.

Ce succès lui permet d'enchaîner une troisième victoire d'affilée, avec celle remportée contre l'Uruguay (6-0), le 4 mars à Tours. Les Bleues ont donc résolument repris leur marche en avant après le coup de frein subi contre l'Allemagne (0-1) le 28 février à Laval.

Les joueuses de Corinne Diacre, qui présentent désormais un bilan de huit victoires en neuf matches cette saison, entreront le mois prochain dans la dernière ligne droite de leur préparation pour le grand-rendez de la Coupe du monde. À leur programme, un stage et deux ultimes rencontres amicales contre la Thaïlande (samedi 25 mai à Orléans) et la Chine (vendredi 31 mai à Créteil). D'ici là, la sélectionneure nationale aura communiqué le nom des vingt-trois élues pour la compétition...

LE MATCH

Avec cette opposition face au Danemark, les Bleues ont effectué une bonne répétition dans la perspective de leur match de Coupe du monde contre la Norvège, le 12 juin prochain à Nice. Une mi-temps leur a été nécessaire pour prendre totalement la mesure de cet adversaire athlétique qui a tenté de brouiller les cartes lors des quarante-cinq minutes initiales. Il a fallu un exploit personnel de Delphine Cascarino pour porter une première fissure dans la défense scandinave sur un tir croisé du droit, après un dribble en pivot dans la surface (1-0, 30e).

Elle s'est transformée en brèche en seconde période, dans laquelle les Tricolores se sont engouffrées. Delphine Cascarino, à nouveau, d'une superbe frappe du droit (2-0, 47e, photo ci-dessus), Griedge Mbock Bathy, d'une demi-volée sous la barre (3-0, 53e) et Valérie Gauvin (4-0, 65e, photo ci-dessous) d'un tir en angle du droit, ont signé autant de jolis buts pour donner forme au plus large succès de l'histoire des Tricolores face au Danemark.

L'AMBIANCE

Habitué à soutenir intensément ses bleus du Racing, le public strasbourgeois a réservé un bel accueil aux Bleues de Corinne Diacre. Près de 16 000 spectateurs ont pris place dans le stade de la Meinau pour ce quatrième match de l'Équipe de France féminine dans la capitale alsacienne. Les Tricolores avaient déjà fait étape dans le Bas-Rhin en 1995 (France-États-Unis 0-3), 2002 (France-République tchèque, 4-1) et 2013 (France-Allemagne, 3-3). Avant le coup d'envoi, le public a pu découvrir la bâche réalisée à l'occasion du centenaire de la FFF. 

Le dispositif "Fiers d'être Bleues"

LES STATISTIQUES

436e match de l’histoire de l’Équipe de France féminine depuis le premier contre les Pays-Bas (4-0), le 17 avril 1971 à Hazebrouck.
18e opposition franco-danoise (7 victoires, 4 nuls, 7 défaites, 30 bp, 34 bc), depuis la première le 18 juillet 1979 (1-3). 
21e match de Corinne Diacre à la tête des Bleues (15 succès, 3 nuls, 3 défaites, 56 bp, 14 bc).
186e sélection pour Élise Bussaglia, joueuse la plus capée en activité et troisième joueuse la plus capée de l'histoire des Bleues derrière Sandrine Soubeyrand (198) et Laura Georges (188). 
1er doublé international de Delphine Cascarino.

LA PRÉPARATION

Les Tricolores ont disputé ce soir leur neuvième match de la saison (8 victoires, 1 défaite), après le Mexique (4-0), l'Australie (2-0), le Cameroun (6-0), le Brésil (3-1), les États-Unis (3-1), l'Allemagne (0-1), l'Uruguay (6-0) et le Japon (3-1). Deux rencontres sont encore inscrites à leur programme avant le coup d'envoi de la Coupe du monde : le samedi 25 mai contre la Thaïlande (34e mondiale), à Orléans (stade de la Source, 16h00, en direct sur W9), puis le vendredi 31 mai face à la Chine (16e mondiale), à Créteil (stade Dominique-Duvauchelle, 21h00, en direct sur W9).  

Le calendrier de la Coupe du monde 2019          La billetterie

La fiche technique

La réaction de Corinne Diacre (sélectionneure)

"Cette fois, nous n'avons pas concédé de but. On se l'était dit entre nous, les filles l'ont fait. Nous avons été un peu timorées en première période. On a fait une meilleure seconde période dans la maîtrise. Avoir réussi à marquer rapidement nous a facilité la tâche. Avec ces deux victoires, c'est un bon stage. La liste des vingt-trois ? J'ai encore quelques interrogations, mais pas beaucoup. Celles qui étaient sur le terrain ont montré beaucoup de choses. Pour la première fois depuis longtemps, j'ai effectué six remplacements, le jeu n'en a pas été moins bons, moins performant. C'est ce que je demandais à celles qui ne démarraient pas le match, d'avoir une influence sur le jeu en rentrant. On a vu des choses vraiment positives".