Frappart arbitre de la finale du Mondial

Frappart arbitre de la finale du Mondial

000_1G04AO.jpg

vendredi 5 juillet 2019 - 19:00 -

La Française Stéphanie Frappart dirigera dimanche 7 juillet la finale de la Coupe du monde féminine de la FIFA 2019 entre les États-Unis et les Pays-Bas (17h00).

La FIFA a désigné vendredi l'arbitre internationale française Stéphanie Frappart et son assistante Manuela Nicolosi pour officier lors de la finale de la 8e édition de la Coupe du monde féminine, dimanche à Lyon (17h00, en direct sur Canal + et TF1). 

Cette désignation constitue une première pour l'arbitrage français et vient récompenser une saison pleinement réussie pour la jeune arbitre fédérale (35 ans) qui deviendra la saison prochaine la première arbitre centrale féminine de l'histoire de la Ligue 1*, après avoir été promue par le Comité exécutif de la FFF

Lors de ce Mondial, Stéphanie Frappart et Manuela Nicolosi (39 ans, Ligue Auvergne-Rhöne-Alpes) ont déjà été retenues pour les rencontres du premier tour Argentine-Japon (groupe D, 0-0) le 10 juin à Paris, et Pays-Canada (groupe E, 2-1) le 20 juin à Reims, ainsi que pour le quart de finale Allemagne-Suède (1-2), le 29 juin à Rennes. 

*Stéphanie Frappart a déjà arbitré deux rencontres de Ligue 1 la saison dernière (Amiens-Strasbourg et Nice-Nantes), dans le cadre de sa préparation de la Coupe du monde féminine. Elle est aussi la première femme à avoir officié en Ligue 2.

Un nouvel honneur

À seulement 35 ans, Stéphanie Frappart (Ligue Paris-Île-de-France) compte déjà de nombreuses désignations de premier plan sur sa carte de visite :

- Coupe du monde féminine 2015 au Canada (demi-finale, 4e arbitre).
- Jeux olympiques 2016 à Rio.
- Championnat d'Europe féminin 2017 aux Pays-Bas (demi-finale, Pays-Bas-Angleterre).
- Coupe du monde U20 féminine 2018 en France (finale, Japon-Espagne). 

Manuela Nicolosi a également participé à ces compétitions en tant qu'arbitre-assistante.