La France arrache son maintien (7-7, 4 t.a.b. à 5)

La France arrache son maintien (7-7, 4 t.a.b. à 5)

France-Allemagne-Beach-Soccer.jpg

dimanche 18 août 2019 - 18:30 -

En s'inclinant aux tirs au but face à l'Allemagne (7-7, 4 t.a.b. à 5), ce dimanche à Catane, les Tricolores ont assuré leur maintien en Division A.

Après deux revers contre la Biélorussie (4-1) puis l'Italie (6-3), l'Equipe de France de Beach Soccer disputait ce dimanche son troisième et dernier rendez-vous de l'Euro Beach Soccer League 2019. Sur le sable de Catane (Italie), les Français étaient opposés à l'Allemagne, également battu lors de ses deux premiers matches.

Le score était de 6-6 à la fin du temps réglementaire, puis de 7-7 après la prolongation. Ce sont finalement les Allemands qui l'ont emporté à l'issue de la séance des tirs au but (4 t.a.b. à 5). Malgré ce revers, les Bleus arrachent tout de même leur maintien en Division A.

Hörner ouvrait la marque dans les premières secondes d'un retourné (0-1, 2e). Metzler doublait ensuite la mise d'un tacle rageur (0-2, 5e). Jérémy Bru, sur retourné (1-2, 6e) puis d'une frappe enroulée (2-2, 8e), remettait les deux équipes à égalité. Mais Hörner redonnait l'avantage à l'Allemagne sur un nouveau geste acrobatique (2-3, 10e).

Dans le deuxième tiers-temps, Julien Soares tentait sa chance de loin, et était tout heureux de voir le rebond tromper le gardien adverse (3-3, 14e). Malheureusement, dans la foulée, Hörner trouvait la lucarne de German Salazar (3-4, 14e). Anthony Barbotti permettait aux Bleus de revenir à hauteur de leurs adversaires (4-4, 18e), avant qu'Hörner, toujours lui, ne marque d'une belle volée (4-5, 21e). Victor Angeletti faisait finalement trembler les filets (5-5, 24e), permettant aux siens d'aborder le dernier tiers-temps sur un score de parité.

Hörner, de la tête, inscrivait son cinquième but de la rencontre (5-6, 33e). Et c'est finalement Anthony Barbotti qui permettait aux Tricolores d'arracher la prolongation (6-6, 35e).

Durant cette dernière, Dionizio Santos Dias donnait l'avantage à la France d'une belle volée du gauche (7-6, 38e). Mais Metzler inscrivait finalement un dernier but (7-7, 39e), synonyme de tirs au but. Dans cet exercice, les Allemands se montraient plus adroits que les Français, et l'emportaient finalement (4 t.a.b. à 5).

Avec ce revers, les hommes de Gérard Sergent terminent avec zéro point au compteur. Suffisant toutefois pour sauver leur place en Division A, à la faveur d'une meilleure différence de but que l'Azerbaïdjan (-6 contre -10).

Le classement final de la Division A :

  • 1. Espagne : 9 pts (+11)
  • 2. Portugal : 8 pts (+5)
  • 3. Italie : 7 pts (+4)
  • 4. Biélorussie : 6 pts (+4)
  • 5.Ukraine : 6 pts (+1)
  • 6. Russie : 4 pts (+2)
  • 7. Turquie : 3 pts (-3)
  • 8. Suisse : 2 pts (-2)
  • 9. Allemagne : 1 pt (-2)
  • 10. Pologne : 0 pt (-4)
  • 11. France : 0 pt (-6)
  • 12. Azebaïdjan : 0 pt (-10)

A l'issue de ces qualifications, seuls les huit premières équipes participeront à la "Super finale", programmée du 5 au 8 septembre à Figueira da Foz (Portugal). La douzième et dernière, l'Azerbaïdjan, disputera elle des barrages pour se maintenir en Division A.

Résultats et classement

Vendredi 16 août

  • Biélorussie - France : 4-1
  • Allemagne - Italie : 4-5

Samedi 17 août

  • Biélorussie - Allemagne : 3-2
  • Italie - France : 6-3

Dimanche 18 août

  • France - Allemagne : 7-7, 4 t.a.b. à 5
  • Biélorussie - Italie : 2-2, 2 t.a.b. à 3


Le classement

  • 1. Italie : 7 pts (+4)
  • 2. Biélorussie : 6 pts (+4)
  • 3. Allemagne : 1 pt (-2)
  • 4. France : 0 pt (-6)