"L'autorité positive" au service du jeu

"L'autorité positive" au service du jeu

Journées Nationales de l'Arbitrage 2019 Courbevoie.jpg

vendredi 27 septembre 2019 - 22:00 -

Clément Turpin et Robert Pirès se sont rendus cette semaine au collège Georges-Pompidou de Courbevoie dans le cadre des Journées Nationales de l’Arbitrage.

Ce mercredi 25 septembre, le collège Georges-Pompidou de Courbevoie (Hauts-de-Seine) accueillait deux invités de prestige : Clément Turpin et Robert Pirès. Le premier, arbitre international depuis bientôt dix ans, a notamment représenté l'arbitrage français lors de l'Euro 2016 et la Coupe du Monde 2018. Le second, international tricolore à 79 reprises, a été sacré champion du monde en 1998 et d'Europe en 2000. Robert Pirès a été choisi comme parrain des Journées Nationales de l’Arbitrage 2019, organisées par le groupe La Poste, partenaire des arbitres. Le thème de cette année ? L'autorité positive au service du jeu.



L'après-midi a débuté par une séance de questions-réponses avec la soixantaine de collégiens présents. Ces derniers ont ensuite participé à un quiz sur les lois du jeu. Enfin, la journée s'est conclue par des petits matches d'exhibition, arbitrés par Robert Pirès puis par les jeunes eux-mêmes, guidés par Clément Turpin à l'oreillette. Ils ont ainsi pu se rendre compte de la difficulté de ce rôle.



La 18e édition des Journées Nationales de l’Arbitrage se tiendra du mardi 8 au lundi 21 octobre sur l'ensemble du territoire. Les arbitres, de l'élite comme amateurs, seront à l’honneur avec de multiples initiatives relayées sur les terrains de football, mais aussi de rugby, de basket-ball ou de handball. Les objectifs de cette manifestation sont de parler de l'arbitrage, de sensibiliser tous les autres acteurs du jeu et le grand public à son importance, d'aborder le thème du respect, mais aussi de susciter des vocations.

"L'autorité positive" vue par Clément Turpin et Robert Pirès

Robert Pirès
"Mes parents mon appris que dans la vie, il existe une hiérarchie. Il y a toujours une personne au-dessus de toi qui t'oriente, qui t'enseigne. Cette personne peut être ton père ou ta mère, mais aussi ton professeur ou ton entraîneur de football. L'arbitre est là, lui, pour orienter les joueurs sur le terrain.
Le mot le plus important pour moi, c'est le respect, une valeur qui se perd et c'est dommage car l'autorité est importante. L'autorité n'est pas une contrainte. Cela arrive de ne pas être d'accord, mais c'est justement dans ces moments-là que la communication et le dialogue sont importants."

Clément Turpin
"La définition de l'autorité, c'est le pouvoir de décider. Mais pour un arbitre, c'est surtout le devoir de décider. Ce qu'on lui demande avant tout, c'est de trancher. Après, il faut faire la différence entre "autorité" et "autoritarisme".
Sur un terrain, comme dans la vie de tous les jours, on est amené à prendre des décisions. C'est cela qui permet de progresser. Que la décision soit bonne ou mauvaise, cela fait avancer. Le pire à mon sens, c'est de rester immobile. On le fait pour nous, mais aussi pour le jeu et les joueurs."