Hugo Lloris : podium en vue

Hugo Lloris : podium en vue

Lloris.jpg

mercredi 1 avril 2020 - 12:30 -

Le capitaine des Bleus est aussi le joueur le plus expérimenté du groupe de Didier Deschamps. Il n’est d’ailleurs qu’à deux matches d’égaler les 116 sélections de Marcel Desailly, troisième Bleu le plus capé de l’histoire.

Avec trois Coupes du monde et deux championnats d’Europe, Hugo Lloris est, parmi les joueurs actuels de l’Équipe de France, celui qui présente la plus grande expérience des tournois internationaux. En effet, Olivier Giroud et Blaise Matuidi ont vécu leur premier tournoi à l’occasion de l’Euro 2012, Steve Mandanda, lui, a manqué la Coupe du monde 2014 à cause d’une blessure.

Victime d'une luxation du coude gauche le 5 octobre dernier aves les Spurs de Tottenham lors d'un match de championnat contre Brighton, le capitaine tricolore a été privé des quatre dernières rencontres disputées par les Bleus cette saison (Islande, Moldavie, Turquie, Albanie).

Les matches amicaux contre l’Ukraine et la Finlande reportés, Hugo Lloris devra patienter avant de rejoindre  un certain Marcel Desailly (116 capes), troisième au tableau d'honneur des internationaux.

La fiche d'Hugo Lloris

Hugo Lloris en six chiffres

►114 sélections, soit le gardien le plus capé devant Fabien Barthez (87) et le 4e joueur de l’histoire des Bleus derrière Lilian Thuram (142), Thierry Henry (123) et Marcel Desailly (116).

►79 % de matches en tant que capitaine des Bleus (90 sur 114).

►51 matches sans encaisser de but en Équipe de France (92 buts concédés).

►14 matches de Coupe du monde disputés, le 5e rang national derrière Barthez (17), Henry (17), Thuram (16) et Bossis (15).

►23 ans et 5 mois, l’âge de ses débuts en Coupe du monde, record de précocité pour un gardien tricolore.

467 matches de Ligue 1 et Premier League avec l'OGC Nice, l'Olympique Lyonnais et Tottenham Hotspur.

 

 A revoir : le document FFFtv pour la 100e sélection d'Hugo Lloris

Guy Stéphan (entraîneur adjoint des Bleus) : "La force des plus grands"

"La constance et la longévité passent inéluctablement par le travail et le respect de son travail. Cela se manifeste par l’entraînement, la remise en question, la volonté d’encore et toujours progresser, mais surtout par la force psychologique. Tu peux tomber, te tromper, te blesser : c’est humain. Mais la force des plus grands, comme Hugo, est de se relever, de rebondir, peu importe les échecs ou difficultés. Au fil du temps, son autorité s’est imposée par sa performance, car elle seule fait autorité. C’est un cadre important en club et en sélection, porteur de valeurs d’exemplarité, de leadership. Son statut de cadre, il ne l’a pas acquis en donnant de la voix à tout-va mais parce qu’il impose le respect.  Derrière le joueur, il y a l’homme, et en l’occurrence une belle personne."