Et à la fin c'est (encore) l'OL qui gagne

Et à la fin c'est (encore) l'OL qui gagne

9e coupe de France féminine pour l'OL.jpg

dimanche 9 août 2020 - 23:20 -

L'Olympique Lyonnais a remporté sa neuvième Coupe de France féminine en s'imposant (0-0, 4 Tab 3) face au Paris Saint-Germain ce dimanche 9 août au Stade de l'Abbé-Deschamps d'Auxerre. 

Sous la pluie auxerroise, l'OL a glané ce dimanche le trentième titre de son histoire, après 14 championnats, 6 Ligues des champions, un Trophée des Championnes et donc 9 Coupes de France. Les Lyonnaises ont dû attendre la séance des tirs au but pour venir à bout des Parisiennes. Une nouvelle désillusion pour le Paris SG après ses échecs aux tirs au but en finale de l'UEFA Champions League 2017, en finale de la Coupe de France en 2017 et lors du Trophée des Championnes 2019 contre ces mêmes adversaires.

LE MATCH

Le champion de France en titre et son dauphin font jeu égal pendant la première demi-heure avant que les joueuses de Jean-Luc Vasseur ne prennent le dessus. Elles auraient même pu retourner au vestiaire avec un but d'avance lorsque Nikita Parris, meilleure buteuse de l'OL dans la compétition, parvient à dribbler la portière parisienne mais sa tentative long de ligne est repoussée in extremis par l'Espagnole Irene Paredes (41e).

La capitaine du PSG doit de nouveau s'employer devant Parris en seconde période : malgré un tacle salvateur, l'Anglaise parvient à récupérer le cuir mais sa frappe termine sur le poteau (70e). Dominé, Paris se procure néanmoins une belle occasion à cinq minutes du terme à la suite d'une combinaison entre Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto, mais la défense lyonnaise résiste (85e). 

LA SÉANCE DES TIRS AU BUT

Pour la seconde fois de l'année, après le Trophée des Championnes, le PSG et l'OL allaient se départager aux tirs au but. Et comme le 21 septembre dernier, ce sont les Lyonnaises qui en sortent vainqueur. Pourtant, après six premières tentatives réussies, c'est bien le Paris Saint-Germain qui prend le meilleur départ lorsque Christiane Endler bloque magnifiquement la frappe croisée d'Eugénie Le Sommer. Mais la portière parisienne manque ensuite l'occasion de donner l'avantage à son équipe, son tir étant repoussé par la barre. Les Lyonnaises ne laisseront pas passer le train : Lucy Bronze ne tremble pas et Sarah Bouhaddi s'interpose devant Léa Khelifi, offrant à l'Olympique Lyonnais sa neuvième Coupe de France féminine. 

Tirs au but pour Lyon : Majri (1-0), Marozsán (2-1), Renard (3-2) Le Sommer (échec, 3-3), Bronze (4-3)
Tirs au but pour Paris SG : Nadim (1-1), Däbritz (2-2), Bruun (3-3), Endler (échec, 3-3), Khélifi (échec, 4-3).

LE FAIT DU MATCH

On a bien cru revivre la finale de l'édition 2018, qui opposait déjà Parisiennes et Lyonnaises. Ce soir-là, au stade la Meinau de Strasbourg, un violent orage avait forcé l'arbitre à interrompre la rencontre pendant une heure et quinze minutes. Ce dimanche, l'orage a même déclenché une panne de l'éclairage du stade de l'Abbé-Deschamps, obligeant Victoria Beyer à prendre la même décision. Heureusement, l'interruption ne dura cette fois que dix minutes, permettant aux 22 actrices de reprendre la partie après un bref échauffement. 

La fiche technique

Le dimanche 9 août 2020 à Auxerre (stade de l'Abbé-Deschamps)
Coupe de France féminine (19e édition)

OLYMPIQUE LYONNAIS-PARIS SAINT-GERMAIN : 0-0 et 4 tirs au but à 3 (0-0)

Spectateurs : 5 000
Arbitre : Victoria Beyer (France
Avertissements : Eugénie Le Sommer (90+1e) à Lyon ; Paulina Dudek (17e) et Marie-Antoinette Katoto (28e) au Paris SG. 

Lyon : Bouhaddi - Bronze, Buchanan, Renard (cap.), Bacha (Le Sommer 62') - Henry (Gunnarsdottir 74'), Kumagai - Cascarino (van de Sanden 74'), Marozsan, Parris (Taylor 90'), Majri. Entraineur : Jean-Luc Vasseur

Paris : Endler ; Lawrence (Khelifi 90+5'), Dudek, Paredes (cap.), Morroni - Diani, Geyoro, Formiga (Däbritz 57'), Baltimore (Bachmann 74') - Huitema (Nadim 74'), Katoto (Bruun 90+5'). Entraineur : Olivier Echouafni