National

Bastia-QRM, un choc pour conclure

lundi 11 janvier 2021 - 06:44 - Raphaël RAYMOND
Andrew Jung Quevilly Rouen Métropole

Le SC Bastia, deuxième, reçoit le leader Quevilly-Rouen Métropole pour le dernier match de la phase aller. Enjeu : la première place.

Quand le calendrier de la saison 2020-2021 du National a été publié le 17 juillet dernier, qui pensait que le dernier match de la phase aller opposerait le leader à son dauphin ? Ce sera pourtant le cas, ce lundi soir, au stade Armand-Cesari de Furiani, où le SC Bastia, deuxième, reçoit Quevilly-Rouen Métropole, le leader. En effet, le Red Star, seule autre formation à pouvoir virer en tête avant cette 17e journée, a été battu vendredi par Bastia-Borgo.

S’agit-il d’une énorme surprise ? Pas vraiment si l’on s’en tient au pedigree des deux formations et au profil de ceux qui les dirigent.

- Le SC Bastia n’est pas un promu comme les autres. Dans sa longue histoire, le club corse a évolué 34 saisons au plus haut niveau professionnel, 17 autres dans son antichambre qu’il a toujours aspiré à retrouver, depuis sa chute de Ligue 2 en National 3 au cours de l’été 2017.

- Son entraîneur, Mathieu Chabert, sait comment s’y prendre, lui qui était sur le banc lors de la montée de l’AS Béziers, en 2018. A noter que l’ancien gardien formé à l’AS Saint-Etienne connaît Rouen pour y avoir joué une saison.

- QRM fait régulièrement parler de lui ces derniers temps, et pas uniquement en Coupe de France, compétition dont il a atteint la demi-finale en 2010 et la finale en 2012. Monté en Ligue 2 en 2017, avec trois années d’avance sur les temps de passage envisagés par ses dirigeants, le club normand ne fait pas mystère de son intention de retrouver la L2.

- L’entraîneur de QRM, Bruno Irles, a connu les joies de l’ascenseur du National vers la L2 la saison passée, alors qu’il dirigeait Pau. Le challenge de QRM, où il occupe un rôle élargi, lui convient très bien jusqu'ici

 

Comment les deux équipes abordent-elles ce choc ?

Après la défaite du Red Star à Bastia-Borgo vendredi, elles sont assurées de conclure la phase aller à l’une des deux premières places, synonymes de Ligue 2.

Du côté de QRM, Bruno Irles doit composer sans Sangaré, qui est suspendu, ni Soilihi, blessé. Andrew Jung, le meilleur buteur du Championnat, sera bien de la partie, en revanche. 

A Bastia, Mathieu Chabert déplore les absences de Santelli et de Cioni, à l’infirmerie. « Que l'on joue le premier ou le dernier, on doit être conquérants », a martelé l’entraîneur du SCB, lors de sa conférence de presse sur le site du club.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo