Header Football féminin

Le football féminin

Le Plan de féminisation

Le Plan de féminisation

Initié en 2012, il vise à valoriser la place des femmes dans le football et à structurer la pratique féminine à tous les niveaux, sur l'ensemble du territoire : joueuses, éducatrices, arbitres, dirigeantes, toutes sont concernées. Grâce à ce plan, la FFF s'est affirmée comme une référence mondiale en matière de performances, d’infrastructures ou encore de formation concernant le football féminin. 

 

Afin de poursuivre la structuration de la pratique et son encadrement, la FFF s'est doté d'un plan Ambition 2020 dont l'axe "Héritage" est notamment marqué par l'accueil des Coupes du Monde Féminines de la FIFA, 2018 (U-20) et 2019 (Seniors).

Ambition 2020 pour voir plus loin

Ambition 2020 pour voir plus loin

La Fédération Française de Football s'est fixé 4 objectifs majeurs dans son développement et sa structuration de la discipline : 

  • Favoriser l'accueil et améliorer l'encadrement des futures licenciées, en permettant aux clubs d'adapter leur offre de pratiques à destination des joueuses (football, futsal, beach soccer etc.).
  • S'imposer comme une référence mondiale, par l'augmentation du nombre d'écoles féminines de football et la valorisation de ses championnats féminins, en particulier la D1 Arkema, au niveau national et international
  • Promouvoir la discipline sur l'ensemble du territoire, par l'organisation d'évènements dédiés à un public féminin tout au long de la saison (« semaine du foot féminin », « mercredis de l'arbitrage féminin », etc.), et le développement de la formation (sections sportives, pôles Espoirs, partenariats universitaires)
  • Favoriser la mixité dans les postes à responsabilité, en encourageant les femmes à occuper des fonctions de direction, sur le terrain et en dehors.

La Coupe du monde 2019 et son héritage

La Coupe du monde 2019 et son héritage

Organisée en France, la Coupe du Monde 2019 a offert une formidable occasion de faire rayonner la pratique féminine à travers le pays. Pour développer et structurer la discipline, un budget supérieur à 16 millions d'euros lui a été allouée, dont plus de 13 millions proviennent directement de la FFF et 3 millions de la FIFA. C'est le Plan Héritage 2019, qui repose sur trois piliers fondamentaux : la structuration du football féminin, l’investissement pour les infrastructures, l’encouragement à la formation des fonctions d’encadrement des clubs et des équipes.

Chiffres clés 

16,3 M€
Investis sur 18 mois dont...
7,9 M€
Dédiés aux projets d'infrastructures (équipements, terrains)
6,8 M€
Dédiés à la promotion et à la visibilité (événements organisés sur le territoire, distribution de goodies, FFF Tour...)
1,6 M€
Dédié à la formation (bons de formation, bourses)

Le club des 100 dirigeantes

Le club des 100 dirigeantes

 

Depuis la saison 2017-2018, la FFF accompagne et forme, chaque année, une vingtaine de femmes aux fonctions de dirigeante. AU terme de la saison 2020-2021, une centaine de femmes en capacité de prendre des fonctions à responsabilités notamment dans les clubs, Ligues et Districts seront ainsi formées. Le programme de formation, mis en place avec l’Institut de Formation du Football (IFF), comporte trois modules sur le développement personnel, cinq modules sur le Parcours Fédéral de Formation des Dirigeant(e)s et un module de gestion financière. 

Les rassemblements des anciennes internationales

Les rassemblements des anciennes internationales

Initiée en 2012, cette action de la FFF intègre les anciennes joueuses internationales au plan de féminisation, comme ambassadrices de la pratique et en les incitant à conserver un rôle dans le monde du football. Ce rassemblement permet de les informer sur les actions et les projets de la FFF dans lesquels elles peuvent s'investir. En mars 2020, année des 50 ans de la reconnaissance de la pratique en France, les anciennes internationales ont fêté leur 8ème rassemblement.

Les mercredis de l'arbitrage

Les mercredis de l'arbitrage

Afin de recruter des arbitres féminines, la Direction Technique de l’Arbitrage a mis en place les « Mercredis de l’Arbitrage féminin ». Cette action de sensibilisation à l’arbitrage se tient 2 à 3 fois par saison sur les infrastructures d’un club de D1 Arkema ou de D2 féminine. Au programme de ces journées, les joueuses des clubs locaux de U11 à U15 et des structures UNSS sont invitées à participer à des animations vidéo et à des ateliers d’initiation à l’arbitrage sur le terrain. 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo