Score record pour conclure 2013 (14-0)

Score record pour conclure 2013 (14-0)

Score record pour conclure 2013 (14-0)

vendredi 29 novembre 2013 - 06:00 -

Sur la pelouse de la MMArena du Mans, les joueuses de Philippe Bergerôo ont réalisé ce jeudi un nouveau festival offensif aux dépens des Bulgares. Leur victoire 14-0 en éliminatoires du Mondial 2015 constitue un nouveau record pour les Tricolores en compétition officielle (photo FFF, Laure Boulleau). 

Les Bleues avaient en effet déjà battu en 1998 l'Algérie sur le même score, mais en match amical. En octobre 2009, lors des éliminatoires du Mondial 2011, celles-ci avaient déjà placé la barre très haut en qualifications en dominant l'Estonie 12-0 sous les clameurs du public du stade Jules-Deschaseaux du Havre ; un match au cours duquel Sandrine Soubeyrand avait dépassé le record de sélections de Lilian Thuram. Ce soir, celle-ci était derrière les micros pour commenter ce match en direct sur FFFTV au côté de Ludovic Bruneau (voir le replay ou le résumé des buts).



Ce jeudi, les 13.355 spectateurs sarthois ont rapidement compris que la soirée ne serait pas ordinaire. Qu'on en juge : ouverture du score dès la 24ème seconde par Elise Bussaglia, puis trois autres buts dans les 5 premières minutes... La première période s'achevait sur le score affiché cinq jours plus tôt à Lovech face au même adversaire bulgare : 10-0...

Avec quatre nouveaux buts après le retour des vestiaires, les joueuses de Philippe Bergerôo ont soigné encore un peu plus leur différence de buts face à la Finlande, leur concurrent direct au sein du groupe 7. Le sélectionneur, qui disputait ce soir son 6ème match à la tête des Féminines A, a profité de cette victoire pour permettre à Rose Lavaud, entrée en remplacement d'Elodie Thomis, d'honorer une première sélection chez les A. "Il y a eu beaucoup d'émotion, a commenté celle-ci. On ne s'attendait pas à marquer autant de buts. Mais dans un stade super et une ambiance énorme, ça nous a poussées à bien faire". 



Avec l'entrée en jeu des très jeunes Griedge M'Bock Bathy et Sandie Toletti (18 ans), le onze tricolore affichait au coup de sifflet final un visage très rajeuni. La sélection, qui disputait son 17ème match de l'année, a ainsi conclu l'année brillamment, mais s'apprête à retrouver à partir de février des adversaires beaucoup plus expérimentés.