Coupe de France

Exploit de Rumilly devant Toulouse (2-0)

mardi 20 avril 2021 - 20:45 - Richard LOYANT
GFA Rumilly Vallières quart CdF 2021

Le parcours historique du GFA Rumilly Vallières se poursuivra en demi-finale après son succès face au Toulouse FC (2-0), mardi 20 avril au Parc des Sports d’Annecy.

Les amateurs hauts-savoyards du GFA Rumilly Vallières ont créé la première sensation des quarts de finale en éliminant le Toulouse FC (2-0), au terme d’une rencontre que l’actuel deuxième de la Ligue 2 n’a jamais véritablement maîtrisée. 

Le GFA Rumilly Vallières rejoint dans la légende de la Coupe le Calais RUFC 2000, le FC Montceau Bourgogne 2007 et l’US Quevilly 2010, seules équipes de son niveau à s’être hissées en demi-finales depuis vingt ans.

LE MATCH

Toulouse s’est créé la première occasion. Sur une déviation de la tête de Janis Antiste, l’avant-centre international grec Efthymios Koulouris a cru ouvrir le score mais son but a été invalidé pour hors-jeu (5e), après intervention de la VAR qui a fait son apparition en quarts. Wesley Saïd a eu une autre opportunité sur un centre de Sacha Semaoun repris de la tête, parfaitement captée par le gardien Dan Delaunay (14e).

C’est pourtant Rumilly qui a pris les devants. Sur un coup franc du capitaine Alexi Peuget, Mathieu Guillaud a repris de la tête et marqué en profitant d’une sortie ratée du gardien suédois Isak Pettersson (19e). Les joueurs de l’entraîneur Patrice Garande ont ensuite globalement maîtrisé la balle, mais sans se créer de situations suffisamment dangereuses pour leur permettre de revenir avant la mi-temps.

L’ouverture du score par le milieu du GFA Mathieu Guillaud (photo Jeff Pachoud AFP).

Les Toulousains ont repris le contrôle en début de seconde période mais Rumilly s’est créé une belle occasion, un coup franc excentré de Peuget sorti des deux poings par Pettersson (53e). Les Violets, pour une fois en jaune, ont répliqué par une frappe du gauche de Koulouris à l’entrée de la surface, mais trop croisée et filant au ras du poteau (55e).

Rumilly a eu la balle du 2-0 au bout du pied d’Ashley Moke, seul dans la surface sur un centre d'Armel Liongo mais ratant sa reprise (68e), puis sur une échappée de ce même Liongo sur une balle en profondeur, gêné pour conclure par la sortie de Pettersson (71e). La délivrance est intervenue sur un nouveau coup franc de Peuget, trouvant Guillaud au second poteau dont la remise dans l’axe a poussé Anthony Rouault à marquer contre son camp (83e).

Le désarroi du Toulousain Sacha Semaoun après l'élimination (photo Jeff Pachoud/AFP).

À lire aussi : Les quarts de finale en neuf chiffres

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo